Accès direct au contenu

sciences de la vie et de la terre

Recherche simple Recherche avancée

espace pédagogique > 2nd degré > svt > enseignement > ressources pédagogiques

fécondation chez les Hermelles -Sabellaria alveolata

mis à jour le 17/11/2000


hermelles

Une série de microphotographies montrant les étapes de la fécondation et des premières divisions chez l'hermelle Sabellaria alvéolata. Des indications sur les prélèvements et les méthodes d'observation.

mots clés : Fécondation, reproduction, biologie marine, Sabellaria alveolata, gamètes, préparation microscopique, observation, morula, marées


Localisation des massifs
Préparation microscopique
Emission des gamètes
Premiers instants de la vie
La cellule oeuf
Premières divisions
Embryons au stade Morula

Lorsque la marée est basse, sur l'estran, au pied de certains rochers, on peut observer en massifs assez importants, des tubes constitués par des grains de sable agglutinés.

Dans ces tubes, se trouvent les organismes qui les ont construits : les hermelles.

Les hermelles sont des vers annelés (annélides) marins, de la classe des "Polychètes", de l'ordre des "Hermellidés" et de la famille des "Sabellariidés". Ils sont sédentaires, vivent dans des tubes et possèdent des sexes séparés. Sa reproduction peut être assexuée mais est le plus souvent sexuée.

Dans la nature,

la période optimale de maturation sexuelle s'étale entre mai et novembre, avec probablement plusieurs pontes successives.

On peut récolter quelques uns de ces tubes (il suffit de peu pour observer la fécondation, il est donc inutile d'en prélever trop...préservons la nature...).

 

Départements de la Loire-Atlantique et de la Vendée.

 

La carte de la localisation des massifs d'hermelles sur la côte Loire Atlantique - Vendée.

 Préparation microscopique

Le hermelles peuvent se conserver au laboratoire plusieurs jours à 15°C, hors d'eau mais régulièrement humidifiées d'eau de mer (salinité de 30 à 35%). Après avoir cassé délicatement le bloc, on extrait les vers à la main ou à l'aide de pinces fines.

Dans un verre de montre on place une hermelle mâle et dans un autre, une hermelle femelle.

Les mâles se distinguent par leur abdomen blanchâtre alors que les femelles ont un abdomen rose

 

Montage entre lame et lamelle :

 

 Mâle

 

 Femelle

  Emission des GAMETES

A maturité, les individus mâles ont l'abdomen blanc laiteux et les individus femelles, rose violacé à rouge vineux.

Mâle

Femelle

Cette famille se caractérise par un groupement de soies antérieures, sur deux lobes entourant la bouche (lobes péristomiaux) et formant une couronne operculaire utile à l'alimentation planctonique de l'animal mais pouvant obturer l'orifice du tube.

Au contact de l'eau de mer, il y a rupture du tégument de l'animal et les gamètes sont émis sous forme de nuages colorés (ponte provoquée). Il est alors préfarable de réaliser la fécondation dans l'heure qui suit cette émission car peu à peu les gamètes perdent leur pouvoir fécondant. On peut diluer les spermatozoïdes afin d'obtenir un bon taux de fécondation.

Pour une classe, trois vers de chaque sexe suffisent.

 Premiers instants de la vie...

Un seul spermatozoïde pénétrera dans l'ovule. 

     

     

     La cellule OEUF

    La fécondation a eu lieu environ une demi heure après la rencontre des gamètes.

    les noyaux ont fusionné (caryocinèse).

    L'oeuf ainsi formé va se protéger

    contre toute autre fécondation...

    Membrane pellucide de type lisse, rendant l'oeuf imperméable à la pénétration de nouveaux spermatozoïdes.

    Il existe deux types d'oeufs :

    • les oeufs à membrane pellucide (ou vitelline) lisse
    • les oeufs à membrane pellucide plissée.

     Premières divisions...

      Une heure après la rencontre des gamètes, les premières divisions sont déjà visibles...

     

    Embryon stade deux cellules.......puis quatre cellules : c'est alors une "morula"

(en forme de petite mûre).

 

 Embryon au stade morula...

 

Dès la première division de l'oeuf l'embryon prend la forme d'une petite mûre

d'où le nom de "stade Morula".

     

 

Pour obtenir une jeune larve nageuse, il aura fallu mettre en route une fécondation 48 à 60 heures auparavant...

La jeune larve se développera en moyenne deux à trois mois avant de donner un adulte.

 


...avec la participation des élèves de la classe de 1° ES1 du Lycée Savary de Mauléon - Les Sables d'Olonne (85)

Merci à Lucienne et Maryse, nos fidèles préparatrices...
 
auteur(s) :

Anne-Marie Boureau, professeure de SVT au lycée Savary de Mauléon, Les Sables d'Olonne

information(s) pédagogique(s)

niveau : 4ème, 1ère L, 1ère ES, Terminale S

type pédagogique : travaux pratiques, démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : atelier, classe, espace documentaire, laboratoire, salle multimedia, travail autonome

référence aux programmes : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux
Procréation
Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique

fichier joint

information(s) technique(s) : fichier zip à décompresser

taille : 260 ko ;

haut de page

sciences de la vie et de la terre - Rectorat de l'Académie de Nantes