Accès direct au contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Recherche avancée

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

la romanisation à travers des exemples locaux en 6ème (Sarthe)

mis à jour le 06/06/2009


romanisation_jf.jpg

A travers des exemples locaux (ici en Sarthe), comprendre comment la romanisation s'est développée dans nos régions et reste aujourd'hui présente à travers les paysages ou le patrimoine.

mots clés : Romanisation, 6ème, Sarthe


Ce que disent les nouveaux programmes


III- Rome
( environ 25% du temps consacré à l'histoire)

Thème 2 - L'empire : l'empereur, la ville, la romanisation

 
Connaissances
L'empereur dispose de l'essentiel des pouvoirs ; il a le soutien de l'armée et fait l'objet d'un culte.
La paix romaine, appuyée sur la puissance militaire, s'impose aux provinces de l'Empire. Elle favorise la construction d'infrastructures et le développement des échanges.
L'Urbs, capitale de l'Empire, concentre les monuments symboliques où le pouvoir se met en scène.
La romanisation s'appuie sur l'urbanisation sur le modèle de Rome, et sur la diffusion du droit de cité romaine sans faire disparaître la diversité religieuse et culturelle.
Démarches

Étude du personnage d'Auguste et d'un autre empereur important au choix.
L'étude est conduite au choix à partir d'une villa gallo-romaine ou du trajet d'un produit (vin, huile, métaux, céréales...).
L'étude est conduite à partir d'une visite de l'Urbs (monuments, sanctuaires, statuaire) et d'un exemple au choix d'une ville romaine en Gaule ou en Afrique du Nord.
 

Repères - Qu'est-ce que la Romanisation ?

(synthèse de plusieurs sources encyclopédiques)
 
C'est le processus d'assimilation, voire d'acculturation, rencontré dans les diverses régions conquises par Rome. Pour faire plus simple, il s'agit de l'adoption par les vaincus du système politique et social, des coutumes et des différentes formes de culture émanant de Rome.

  • La première phase de romanisation se résume essentiellement à une conquête militaire, mais doit composer avec les rébellions qui marquent une certaine résistance. (En Gaule, l'insurrection menée par l'Arverne Vercingétorix en 52 av. J.-C). Toutefois, comme le signale Jules César dans ses Commentaires de la guerre des Gaules, huit années ont suffi pour pacifier le pays (mais il aura fallut deux siècles pour pacifier la péninsule ibérique). Après la Pax Romana, l'arrivée d'immigrants d'origine romaine et italique s'établissant dans les cités permet l'émergence de foyers de diffusion culturelle, doublés de centres de contrôle politique et administratif. Les vétérans des légions, mais également des colons italiques en quête de nouvelles terres et de meilleures conditions de vie influent alors sur le processus de romanisation.

  • La seconde phase de la romanisation est liée à l'accession à la citoyenneté romaine. Pour les peuples italiques, ce sera chose faite au Ier s. av JC. Les Gaulois des villes obtiennent le droit de cité en 49 av. J.-C., permettant ainsi le ralliement des élites urbaines. Enfin en 212, l'empereur Caracalla élargit ce droit à tous les sujets libres de l'Empire, en vertu de la Constitutio Antoniniana. Ce droit de citoyenneté permet la mise en place d'un climat propice à l'acceptation de Rome.
  • La troisième phase est liée à l'assimilation culturelle : l'adoption de la langue latine dans tous les milieux reflète une tendance à l'uniformisation culturelle. Néanmoins, les régions conservent leurs dialectes ainsi que certaines coutumes et traditions culturelles. De même, la romanisation se manifeste par la pénétration de la religion romaine. Elle se traduit également par l'adoption des vêtements et du mobilier, des noms (praenomen, nomen et cognomen), par l'usage de la monnaie, du système métrique ainsi que par l'acceptation du droit romain qui supplante les coutumes tribales. L'adoption des pratiques commerciales romaines est favorisée par la construction des voies romaines pavées (permettant le désenclavement des provinces les plus reculées de l'Empire) et le développement des voies maritimes.Le processus de romanisation est renforcé par la fondation ou la restructuration des villes. Construites selon un plan en damier, les villes des colonies romaines comportent systématiquement un forum et des édifices symboliques de l'identité et de la culture romaine : amphithéâtres, thermes, temples, aqueducs. Le nouveau visage des villes permet d'amener progressivement et en douceur les populations aux pratiques des colonisateurs (voir Leptis Magna en Libye et les exemples locaux).

  •  Limites à la Romanisation - Même si l'intégration de la Gaule par Rome a été une réussite presque totale, la romanisation n'a pas été générale dans tout l'Empire. Comment expliquer cet échec ? Deux éléments de réponse : 1 - le peu d'intérêt des Romains à contrôler et peupler des territoires pauvres et marginaux; 2 - parce que la domination romaine a parfois été plus nominale qu'effective.
 

Objectifs généraux

   1. Permettre de conduire une synthèse des thèmes et du vocabulaire étudiés dans les leçons précédentes sur Rome républicaine et impériale (administration de l'empire, pouvoir impérial, économie, acculturation ...)
   2. Montrer l'équilibre subtile entre l'appropriation de la culture romaine par les peuples de l'empire et la préservation de la diversité culturelle et religieuse.
   3. Aborder l'histoire locale ("l'espace proche" !) pour une appropriation patrimoniale de l'environnement de l'élève.
   4. Introduire un peu de souplesse et de nuance dans l'esprit des élèves en montrant que les civilisations échangent, s'influencent les unes les autres.
 

Partir des exemples locaux pour comprendre la romanisation


NB : La cité des Aulerques cénomans fut envahie en 57 avant notre ère par les légions romaines. De monbreux exemples existent au Mans et en Sarthe (villa, trésor monétaire, toponymie, routes et voies ...). Dans le cadre d'une classe de 6ème, seuls les exemples les plus significatifs ont été retenus par souci d'efficacité. Libre à chaque enseignant d'adapter avec ses classes le niveau de détails.


Lieux, monuments, ...
Ressources
Pistes pour un questionnement possible, à adapter ...

Les Thermes



Il s'agissait d'établissements de bains, mais, au-delà de l'hygiène, ils favorisaient le sport, l'épanouissement du corps et de l'esprit, ainsi que la vie sociale ; par ailleurs, ils offrent une démonstration brillante des capacités techniques des Romains.

Les thermes romains du Mans ont été découverts lors d'un chantier, en 1980. Ces vestiges témoignent de la puissance d'une ville qui s'étendait alors sur plus de 100 ha. Haut lieu de sociabilité pour les citoyens, les thermes furent utilisés pendant 200 ans. En 270, ils ont été détruits pour laisser la place à la muraille défensive (voir plus bas).
Aujourd'hui, la partie technique des thermes est visible au sein d'une crypte archéologique, sous l'école supérieure des Beaux-Arts.

Site académique - Patrimoine

 

 

  1. Quelles sont les principales fonctions des thermes romains ?
  2. Explique à l'aide de ton manuel ou d'une encyclopédie (voir aussi ICI ) pour quelle raison les thermes "offrent une démonstration brillante des capacités techniques des Romains" ?
  3. Depuis quand les Manceaux ont-ils découvert ces thermes ?
  4. Rédige une phrase simple pour expliquer, à l'aide de cet exemple, que la culture et la technique romaines étaient présentes au Mans.

La Muraille gallo-romaine



(détail du décor de la tour)

Construite à la fin du IIIe siècle (280-295), la muraille dessine un quadrilatère irrégulier de 450 m de long sur 200 m de large. Ce périmètre de 1300 m a protégé et enfermé, pendant plus de 15 siècles, le cœur de la ville.
Aujourd'hui, cette enceinte est la mieux conservée de tout l'ancien empire romain, avec celles des deux capitales impériales : Rome et Byzance (Istambul).
Sa vocation première était d'affirmer le renouveau de la puissance impériale, après la crise politique entre 260 et 274. L'exceptionnelle richesse des parements de l'enceinte, où se succèdent sur plus de 8 m de haut des frises à décors géométriques, est la plus belle trace de cette puissance réaffirmée.

Site académique patrimoine

Méthode de construction

  1. Durant quelle période l'enceinte gallo-romaine a-t-elle été construite ?
  2. Quel est le principal but de cette construction ?
  3. Trouve d'autres raisons à cette construction. (Regarde dans ton manuel sur les crises de l'Empire)
  4. Décrire, avec les photos, le décor de cette muraille
  5. Rédige une phrase simple pour expliquer, à l'aide de cet exemple, que la culture et les techniques romaines étaient présentes au Mans.

Allonnes : sanctuaire de Mars Mullo


Le site est occupé depuis le Ve siècle av. J.-C. jusqu'au IVe siècle ap. J.-C. Des structures gauloises (trous de poteaux, fosses, palissade...) montrent une succession d'occupations. Un premier monument en pierre avec tour carré et galerie élevé sous Tibère ou Claude, précède des les années 80-90 ap. J.-C., la construction du sanctuaire de Mars Mullo dont l'achèvement est daté de 140-160 ap. J.-C., par l'aménagement de la cour et des portiques. Les résultats de la fouille proposent de restituer un sanctuaire comprenant un temple d'ordre corinthien Le temple est entouré d'un vaste portique comprenant deux entrées à l'est et au nord, délimitant ainsi une surface de plus d'un hectare.


couverture du livre des archéologues ayant fouillé le site

Qui était Mars Mullo ?

C'est un dieu celte (peuple de l'ouest de la Gaule), le nom de Mullo est "romanisé" en Mars-Mullo. Cette nouvelle divinité intégrée au panthéon romain, illustre l'esprit de tolérance de la religion romaine et la volonté de continuer sur un lieu de culte gaulois un sanctuaire d'un type nouveau, à la gloire de Rome et la mesure de cette nouvelle religion gallo-romaine.

Site académique patrimoine

 

  1. Quelle est la principale fonction du site d'Allonnes ?
  2. Décrire le temple à l'aide de la reconstitution en 3D
  3. Pourquoi le dieu Mullo change de nom avec l'arrivée des Romains ?
  4. Rédige une phrase simple pour expliquer, à l'aide de cet exemple, que la culture religieuse romaine était présente en Sarthe.

Aubigné Racan


Le site est constitué d'un théâtre qui pouvait accueillir 3000 spectateurs, d'un marché-forum, d'un temple, de thermes, d'un acqueduc long de plusieurs kilomètres. L'ensemble date du 1er siècle ap. JC. C'était un lieu de rencontre des populations alentours, une sorte de lieu d'échanges culturels et commerciaux. Les Romains ont utilisé un lieu déjà fréquenté par les Gaulois, et y ont construit des bâtiments d'architecture et de culture romaine pour faliciter le développement de leur culture auprès des Gaulois.

Site académique patrimoine
  1. Quelles sont les principales fonctions de ce site ?
  2. Compare les bâtiments présents à Aubigné et ceux d'une ville romaine (manuel ou site de France 5)
  3. Dans quel but les romains ont-ils construit cet ensemble de bâtiment ?
  4. Rédige une phrase simple pour expliquer, à l'aide de cet exemple, que la culture et l'organisation sociale romaines étaient présentes dans la Sarthe.

 Le Carré Plantagenêt - Musée d'archéologie du Mans



trésor des sablons



 extrait de la plaquette de présentation
 Nouveau musée d'Archéologie du Mans qui retrace l'histoire de la ville de la préhistoire au Moyen-Âge, il laisse une part importante à l'histoire de la romanisation par la présentation du trésor monétaire Cénoman et de maquette reconstituant le site d'Aubigné Racan (voir plus haut).
 

Conclure

On peut conclure par une trace écrite proposant une définition de la romanisation et des renvois avec exemples locaux :

La Romanisation, c'est l'adoption du mode de vie, de la pensée, de la langue et des croyances des romains par une partie de la population de l'Empire.

Au Mans et dans la Sarthe, la culture, les modes de vie, l'urbanisme et les édifices militaires romains sont présents, sans pour autant avoir détruits ou exclus les héritages gaulois.

mode de vie, organisation sociale
édifices et techniques militaires
édifices religieux
lieux économiques
équipements

Thermes du Mans

Théâtre d'Aubigné

Muraille Gallo - Romaine
Temple de Mars Mullo
Forum d'Aubigné-Racan

Aqueduc des Fontenelles

(long de 3,5 km, il était l'aqueduc principal de la ville, associé à celui d'Isaac de 1,5 km) - Voir ici

"Du local au global" ou comment généraliser à l'échelle de la Gaule ?

  • Prolongement possible avec une comparaison d'une autre ville en Gaule. Les manuels traitent souvent ce sujet avec l'exemple Lyonnais. Voir aussi la vidéo Gallilée citée plus haut.
  • Relativiser le processus de Romanisation en expliquant que cela concerne essentiellement les élites urbaines et assez peu l'ensemble de la population. En fait, l'historien est ici victime de ses sources essentiellement urbaines et archéologiques.

Quelques liens pour l'enseignant ou l'élève


Page réalisée en Juin 2006 par Jean-François Loistron. - réactualisée Juin 2009.

 
auteur(s) :

Jean-François Loistron

information(s) pédagogique(s)

niveau : 6ème

type pédagogique : non précisé

public visé : enseignant

contexte d'usage : salle multimedia

référence aux programmes : Histoire 6ème

ressources associées

kmz.jpg La Rome impériale dans Google Earth 27/02/2007
Travailler sur les traces de la Rome impériale visibles dans la ville de Rome actuelle.
Rome, empire, Google Earth Arnaud Mongella

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes