Accès direct au contenu

sciences de la vie et de la terre

Recherche simple Recherche avancée

espace pédagogique > disciplines du second degré > svt > transversalité > MPS > prévention des risques

activités humaines et qualité de l'air

mis à jour le 06/05/2007


azf

La proximité d'une usine AZF créant une pollution au NO2, une classe de seconde du lycée Albert Camus évalue la qualité de l'air aux environs de l'établissement grâce à l'étude de levures sensibles à la pollution - elles sont prélevées sur les feuilles des arbres.

mots clés : pollution, air , levure, NO2, azf, EDD


accueill
Qualité de l'air et transport.
Auteur de la page : M. AUBRY professeur de SVT de la 2nde 2 
Références : 
Air Pays de Loire :
  http://www.airpl.org/
Photographies :
  M. AUBRY  Les élèves de 2nde 2
Protocole et documents :
  M. AUBRY  APBG  Carte satellite nantes-Saint  Herblain

Depuis 3 ans, une classe de seconde du lycée Albert CAMUS de Nantes évalue la qualité de l'air au environ de l'établissement lors d'une sortie dans les marais de Couëron, l'ancienne décharge de Tougas et l'usine AZF Soferti.
Cette recherche a lieu dans le cadre d'un projet de classe durant les cours de SVT.

Ceci représente une synthèse des travaux des élèves de la 2nde 2 durant l'année scolaire 2005-2006.


Les levures roses des feuilles( Sporobolomyces roseus) sont très sensibles aux substances toxiques présentes dans l'air, notamment les oxydes d'azotes : leur nombre diminue fortement en présence de ces gaz toxiques.
Ces gaz sont émis par combustion des moteurs de voitures, des systèmes de chauffages et par certaines industries.
La sensibilité de ces unicellulaires nous renseigne donc sur la qualité de l'air : elles sont qualifiées de bio-indicateurs.

On se propose donc d'évaluer la qualité de l'air par ces bio-indicateurs et d'estimer sont évolution sur 3ans.

1. Localisation des prélèvements de feuilles sur la BDOrtho IGN




La carrière
La Pelousière vue du sommet de Tougas
La sangsurière et les réservoirs de carburant
Le pont SNCF
L'ancienne décharge de Tougas et les torchères
L'usine AZF Soferti

Haut

2. Résultats des prélèvements d'octobre 2003, 2004 et 2005.


Durant un TP de SVT, chaque prélèvement de feuille a été mis en culture en condition stérile afin de récolter les levures roses présentent sur leur surface inférieure.

Après une semaine, chaque levure donne une colonie visible à l'œil nu (voir photo ci-contre).

Il suffit alors d'en compter le nombre afin d'estimer la qualité de l'air pour chaque milieu selon le tableau suivant

  

Tableau d'interprétation de la qualité de l'air:

Classes (nombres de colonies/cm²)
Signification (degré de pollution)
De  0 à 5
Qualité de l'air mauvaise
De 6 à 20
Qualité de l'air médiocre
De 21 à 50
Qualité de l'air modérément bonne
De 51 à 90
Qualité de l'air bonne
91 et plus
Qualité de l'air excellente

Tableau présentant les résultats d'octobre 2003, d'octobre 2004 et d'octobre 2005

Résultats: nombre de colonies rose par cm3 (moyenne)
 
Lieux de prélèvement
Octobre-2003
Octobre-2004
Octobre-2005
lycée
non fait
non fait
14
1. Carrière
8
19
16
2. Pelousière (haut)
19
28
15
3. Pelousière (bas)
19
32
25
4. Pelousière (sangsurière)
34
35
28
5. Marais (pont SNCF)
63
61
22
6. Tougas
24
19
4
7. Rond point Soferti
9
17
8

 

 


Remarque : à la différence de 2003 et 2004, l'année 2005 a été marquée par des vents dominants d'est et une forte sécheresse.



3. Interprétation des résultats

Haut

On peut interpréter les résultats selon le profil topographique de la sortie. Ce profil est tracé selon des données de la carte et du GPS.





Pour les années 2003 et 2004 les zones les plus polluées correspondent :
q Aux lieux exposés aux vents dominants d'ouest  donc, les abords de l'usine  Soferti (7) et au sommet de Tougas (6). La qualité de l'air y est médiocre à modérément bonne.
q L'arrêt de bus prés de la carrière à cause de la route, où l'air est de médiocre qualité.
q Les zones les plus protégées de ces vents d'ouest comme le pont SCNF (5) et le marais en bas de la Pelousière (4) correspondent aux zones les moins polluées. L'air y est de bonne qualité car à l'abri des fumées de la zone industrielle et des axes routiers.
Pour octobre 2005, nous notons 3 faits importants:
q La quantité de levures est faible en raison de la forte sécheresseNos résultats sont donc tronqués. Une estimation précise de la qualité de l'air nous est donc impossible.
q
Les vents dominants étant cette année d'est, les zones les plus polluées sont celles exposée vers la carrière donc vers le périphérique.
Ceci est flagrant pour les hauts de la Pelousière : la zones (2) exposée est plus polluée que la zone (3) exposée ouest. Il en est de même pour le pont SNCF(5) qui n'est pas protégé par la bute de Tougas cette année.
q La zone de Tougas est très polluée en raison de ces vents d'est et de la proximité de l'usine.

 


4. Comparaison avec les données d'octobre 2005 d'Air Pays De Loire.

Haut

Pour estimer la qualité de l'air nous avons utilisé les données d'Air Pays De Loire, un de leur capteur étant en face du lycée (capteurs Nantes-Bellevue).  


Dioxyde d'azote - Pays de la Loire / sites urbains - Mesures horaires (en µg/m3) 
200 µg/m3 correspond au seuil d'alerte



La sortie a eu lieu le vendredi 14 octobre 2005



La qualité de l'air prés du lycée est globalement de bonne qualité mais l'influence du périphérique n'est pas négligeable :

·        
 2 pics de pollution sont visibles chaque jour. Ils correspondent au trafic routier du matin (domicile → lieu de travail) et du soir (travail → domicile)
·        
 On observe également les départs en week-end du samedi matin 15 octobre et les retours le dimanche 17 octobre au soir.

5. Conclusion :

L'intensité du trafic routier et la présence de nombreux sites industriels aux abords du lycée influent donc sur la qualité de l'air que nous respirons. Cette qualité varie selon l'heure de la journée, la météorologie et la topographie des lieux.Notre étude montre une certaine stabilité de la quantité des oxydes d'azote sur Nantes-bellevue et le sud de Saint Herblain, mais il serait intéressant de comparer avec d'autres polluants (comme l'ozone) et à d'autres moments de l'année (par de chaudes journées par exemple). 

Remarque
: la société AZF Soferti a fermée ses portes en 2006

Haut

Glossaire :

Levures :  
Champignons unicellulaires. 
Bio-indicateurs : 
  Etres vivants sensibles à un   facteur environnemental. 
Oxydes d'azote :
NO, NO2 ; NO3
Profil topographique :
Coupe présentant le relief d'un terrain.

 
 
auteur(s) :

Nicolas Aubry, professeur de SVT au lycée Albert Camus de Nantes

information(s) pédagogique(s)

niveau : Lycée tous niveaux, 3ème

type pédagogique : sortie pédagogique, activité de recherche, travaux pratiques, étude de cas

public visé : enseignant, élève

contexte d'usage : sortie pédagogique, classe, travail autonome, salle multimedia

référence aux programmes : Responsabilité humaine en matière de santé et d'environnement
La planète terre et son environnement
Education au développement durable

fichier joint

taille : 1.2 Mo ;

haut de page

sciences de la vie et de la terre - Rectorat de l'Académie de Nantes