Contenu

culture humaniste

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > 1er degré > culture humaniste > scénarios pédagogiques

arts visuels et TBI : lecture d'oeuvres

mis à jour le 19/10/2006


tbi_olonne.jpg

À partir d'une lecture d'oeuvres (« Les cribleuses de blé » de Gustave Courbet, 1855, « Guernica » de Pablo Picasso, 1937, « Pierrot ». Antoine Watteau. 1718.), il s'agit de faire percevoir les lignes de composition d'une image et en approcher le sens. L'élève prend conscience qu'une image est le fruit d'une construction intentionnelle.

mots clés : image, lignes, composition, Picasso, Watteau, Courbet, tbi, tni


Scénario pédagogique de l'école du Château d'Olonne

Compétences visées

  • Trouver des règles d'organisations plastiques.
  • Etre capable de dégager la signification d'une image en justifiant son interprétation à l'aide des éléments qu'elle contient,
  • Développer son sens de l'observation et son sens esthétique
  • Argumenter pour justifier.

Compétences techniques abordées (en liaison avec le B2I)

  • Savoir sélectionner ou tracer des formes ou des lignes pour mettre en évidence une construction de l'image.
  • Etre capable d'enregistrer et de retrouver les étapes de transformation d'un document.
  • Etre capable d'imprimer un document.
Production Chateau Olonne
 
Percevoir les lignes
de composition
d'une image
 

   PrimTICE
 

Déroulement des activités (les étapes)

1. Les trois œuvres en référence sont successivement présentées. Les réactions orales spontanées, puis guidées, sont sollicitées.
2. Les élèves sont progressivement amenés à réfléchir sur ce qu'ils ont dit en fonction de trois questionnements :

  • qu'est-ce que je vois ?
        La dénotation (énumération descriptive de ce qui est représenté),
  • qu'est-ce que je crois ?
        La connotation (sollicitation de l'imaginaire, le suggéré),
  • comment c'est fait ?
        Les procédés de l'image (la facture, la composition...).

3. Sur le TBI, chaque œuvre est projetée ; les élèves tracent des lignes ou formes géométriques simples afin de cerner les objets ou personnages.
4. L'oeuvre en fond est retirée de la diapo ; il ne reste que les tracés géométriques.
5. Partant de la redondance de la forme perçue sur chaque œuvre, les élèves formulent des suggestions expressives :

  •  «Le rond, c'est comme la terre, la lune et le soleil ; c'est comme le ventre d'un bonhomme en  dessin ; c'est comme la ronde dans la cour ».
  •  « Les angles, c'est comme si c'était cassé, c'est pointu ».

6. L'enseignante propose une synthèse : la répétition de formes arrondies dans une image peut apporter un climat doux, équilibré et donne l'idée que les éléments de l'image sont bien ensembles ; au contraire, des formes brisées répétées peuvent évoquer un effet agressif, déstructuré, déséquilibré.

Réalisation sur le TBI

1. Les enfants doivent tracer au crayon des formes ou des lignes afin de retrouver la construction de l'œuvre projetée. (Cette étape s'effectue devant le groupe de la classe ; les réactions des élèves sont immédiates).
2. Pour mettre en évidence les tracés, l'élève doit sélectionner l'image de l'œuvre en fond et la supprimer ; en actionnant la crois « supprimer les objets sélectionnés », il retrouve l'image en second plan. En actionnant la flèche « rétablir », il isole à nouveau les tracés. Ces actions successives révèlent la construction de l'œuvre à partir d'une répétition de formes ou de lignes.

Matériel  utilisé

  • Tableau blanc intercatif et logiciel associé.

Prolongements

Sur le TBI,  chaque enfant choisit une forme et la répète dans l'espace de la diapo. Ce travail imprimé est peint à l'aquarelle en tenant compte de la composition.
On rapprochera ce travail avec les œuvres de Wassili Kandinsky, Paul Klee ou des œuvres d'artistes du mouvement Cubiste (déconstruction et construction de l'espace par la forme).
On notera dans certains albums l'utilisation des lignes et formes au service du sens donné au récit (par exemple, dans l'album « Wahid » de Thierry Lenain et Olivier Balez. Edition Albin Michel Jeunesse. 2003).
    

Le plus TBI

Possibilité de conserver et de comparer rapidement les différents essais de tracés. Précision des tracés. Choix possible de formes. Présentation collective en grand format, interactive et modifiable des travaux individuels.
 
Scénario proposé par l'école élémentaire des Nouettes - Le Château d'Olonne (85180)
rédigé par Martine Héberlé et Joë Fesseau (Conseiller pédagogique pour les arts plastiques)
mars 2006
 
auteur(s) :

Martine Héberlé

information(s) pédagogique(s)

niveau : Cycle 1, ce1

type pédagogique : scénario, séquence

public visé : non précisé, enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : Education artistique / Espace et géométrie / Langage oral (parler sur des images)

haut de page

culture humaniste - Rectorat de l'Académie de Nantes