Contenu

histoire des arts

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > enseignements tranversaux > histoire des arts > enseignement > école

la Cathédrale du Mans

mis à jour le 13/04/2013


la Cathédrale du Mans

Représentations du sacré au Moyen-âge
Implantation et caractéristiques du lieu de culte dans la cité

mots clés : cathédrale, art roman, art gothique, monument, HdA, Histoire des Arts


Éléments de préparation pour l'enseignant

Compétences mobilisées :

Distinguer les catégories de la création artistique : architectures romanes et gothiques
Reconnaître et décrire des œuvres du patrimoine ;
Pratiquer le dessin

Vocabulaire spécifique :

Chœur, nef, transept, chapelle, arcs-boutants,  arc en plein cintre, clé de voute, contreforts, vitraux, colonne, chapiteau, mobilier religieux

Problématique :

Comment différencier la partie romane de la partie gothique ?

Contexte historique :

Organisation politique, sociale de l'époque ; les corporations
  Partie romane XIème XIIème
  Partie gothique du XIIème au XVème

Connaissances sur l'artiste :

Spécificité du lieu de culte : les maîtres bâtisseurs et autres corporations : vitraux, sculptures, orfèvrerie, menuiserie, ferronnerie...

Clés de lecture de l'œuvre / Éléments d'analyse :

Caractéristiques architecturales de deux styles, deux époques : le roman, le gothique.

Émergence sensible :

Face à un bâtiment, appréhender les notions d'élévation, d'immensité, de grandiose.
Identifier les indices d'un lieu de culte.
Etre sensible au délicat travail de la pierre sculptée, du verre coloré, des jeux de lumière.

Appropriation active de l'œuvre en classe :

Caractéristiques des styles roman et gothique à l'aide des croquis et photographies réalisés lors de la visite en vue d'une synthétisation.

Trace écrite :

Fiche du carnet d'histoire des arts :
Croquis de gargouilles, d'arcs, de chapiteaux, détails d'architecture.
Imaginer le récit d'un tâcheron, d'un sculpteur, d'un maître-verrier  sur le lieu du chantier.

 
 
 
 

Arts plastiques

Observer la forme générale (différentes parties : plaque, boucle, ardillon) et les motifs, les bosses, les creux et surtout le principe de symétrie lorsqu'il est présent.
Faire des croquis préparatoires grandeur nature sur format A4 en s'inspirant de différents modèles ou en imaginant d'autres dessins : motifs géométriques, entrelacs, scènes figuratives, animaux stylisés...
Choisir une forme générale pour la plaque : carrée, oblongue, dentelée...
La reproduire au dos d'une feuille de métal à repousser posée sur du papier journal, à l'aide d'un gros clou, d'un stylo à bille ou d'un crayon à pointe émoussée.
Reproduire de la même façon les motifs choisis.
Evider les parties creuses (boucle).
Passer un mélange (encre de chine et détergent) à l'aide d'un chiffon. Patiner en frottant avec un chiffon ou un sopalin pour donner à la plaque-boucle un aspect vieilli.
Présenter l'objet dans un couvercle de boîte à chaussures sur lequel on aura collé un papier coloré.
Intercaler un petit carré de carton entre le métal et le fond pour donner du relief.

À partir des dessins et croquis réalisés in situ lors des visites :
- Refaire les croquis faits face à la cathédrale, à l'identique, en classe, mais en s'appliquant d'avantage, en variant les outils ( fusain, pinceaux et encre de Chine, feutres noirs de différents grosseurs, pointes rondes et biseautés) et surtout en choisissant de plus grands formats ( papier affiche, canson en format raisin - 50x65cm- rouleau de kraft blanc ou brun...).
- À partir de dessins réalisés sur place (gargouilles, porche, colonne, chapiteau,clocheton, etc.), refaire d'autres dessins, mais en inventant de nouvelles formes, en ajoutant des détails imaginaires ou observés. On utilisera les mêmes outils et formats de feuille, pour que chaque élève puisse présenter sa série collée sur un même grand support.).
- Réaliser la photocopie d'un croquis, la coller sur une plus grande feuille et proposer aux élèves d'imaginer l'environnement de ce détail d'architecture. On dessine avec le crayon de bois ou au contraire, on privilégie une couleur vive pour la partie imaginaire.
- Diptyque en associant deux dessins : l'un sera laissé tel que, sur l'autre on aura rajouté de la couleur (aquarelle, gouache ou craie grasse) en respectant les couleurs réelles ou imaginaires (cf. projection des Chimères).
- Triptyque : chaque élève réalise son triptyque de la cathédrale, en associant sur une grande feuille, la photographie d'un détail, le croquis au crayon de ce détail qu'il a réalisé sur place et, enfin, ce même détail redessiné en classe au fusain, ou à la sanguine....
- Triptyque 2 : on associe sur un même support, trois époques architecturale (moyen age, renaissance , XVIIIè ou récente) d'un élément du bâti (porte, fenêtre, balcon ou mur). Pour cette piste, on associera dessin, croquis et photographie.

Compositions plastiques :
- De mémoire, chaque élève pourra peindre l'élément de la cathédrale qu'il a préféré, en utilisant qu'une seule couleur, dans ses nuances (gamme de bleus ou d'ocres par exemple..).
- Sur des bannières (1m x 2m50) dessiner puis peindre collectivement, des Anges Musiciens en s'inspirant des photographies de la mallette pédagogique. Soigner les drapés, les attitudes et les instruments choisis...
- Imaginer des anges et des démons. En tracer les contours à la craie grasse sur une plaque de craton fort, puis remplir leur corps de papier mâché ou de bandes plâtrées en insistant sur les reliefs du visage, du ventre et des membres... Peindre et présenter verticalement, comme un bas-relief.
- Vitraux : utiliser de grandes feuilles de papier calque (vendu en rouleau), pour explorer la transparence. Sur une feuille de calque, superposer des formes découpées dans le calque, jouer avec les différentes épaisseurs, les accumulations et juxtaposition ... Présenter sur une vitre.
- On pourra procéder de la même façon avec du papier de soie ou du calque de couleur.
- À la manière de Pierre Alechinsky, on pourra composer un portrait de la cathédrale en peignant, par exemple, la façade, en couleurs, sur une très grande feuille. On ajoutera tout autour, en composant un cadre, divers petits dessins et croquis , au crayon, qui parlent aussi de la cathédrale , mais par petits détails....
En volume :
- Sur des boîtes de céréales décollées et retournées sur leur côté gris intérieur, peindre à la gouache, un mur médiéval (pierre, mortier, mousse et taches d'usure, lézarde et chocs...), ou s'essayer à créer un mur en utilisant que des craies grasses.
Présenter ce mur verticalement, collé sur une plaque de carton.
Variante : on pourra coller, au préalable, sur le support, une photographie du mur, on aura ainsi un référent de formes et de teintes pour continuer le mur !
- Imaginer d'autres temples : à partir de boîtes en carton, de petits volumes simples associés et collés sur un carton. On recouvre ou non de bandes plâtrées, de papiers encollés que l'on peint. Trouver un nom à cette cité et imaginer son histoire...
- Le clocher : à partir de tubes, de boîtes en carton étroites, fabriquer des minarets, clochers, campaniles... Peindre de couleurs vives ou pastel, rendre plus précieux en ajoutant des traces de peinture dorée, des paillettes, des gommettes brillantes pour souligner certains aspects architecturaux.
- Créer des gargouilles, grandeur nature, en associant des tubes, petites boîtes et volumes divers collés ensemble. Recouvrir de bandes plâtrées et peindre en respectant les couleurs réelles ou imaginaires (cf. projection des Chimères). Installer sur un support vertical, peint lui aussi.
- Leçon d'architecture : créer des éléments d'architecture en volume, varier les époques dans un soucis de montrer les évolutions : chapiteaux (roman et gothique), porches (roman et byzantin), fenêtres (gothique et andalou)....
 
auteur(s) :

CPD Arts Visuels- IA72

information(s) pédagogique(s)

niveau : Cycle 3, ce2, cm1, cm2

type pédagogique :

public visé : non précisé

contexte d'usage :

référence aux programmes :

documents complémentaires

Ce document au format pdf
format pdfCe document au format pdf (77 ko)

haut de page

histoire des arts - Rectorat de l'Académie de Nantes