Contenu

lettres-histoire

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > lettres-histoire > enseignements

la mondialisation : des flux et des réseaux contrôlés par des centres dominants

mis à jour le 07/10/2010


vignette google 1.jpg

proposition d'une séquence et d'une progression fruits d'une réflexion et d'une tentative de fusion des sujets 1 et 3 du programme de géographie de première bac pro

mots clés : flux, réseaux, centres dominants, mondialisation, bac pro 3 ans


La séquence proposée dans cet article correspond à une tentative de traitement conjoint des sujets d'étude "Acteurs, flux, réseaux de la mondialisation" et "Pôles et aires de puissance". Cette proposition n'a pas valeur d'exemple et soulève de nombreux questionnements figurant à la fin de cet article. Ce travail répond principalement à la nécessité de mutualiser et d'échanger vu l'ampleur de la tâche concernant l'enseignement des nouveaux programmes.

La séquence proposée est principalement construite autour de cartes tant le traitement de la question des flux et des réseaux de la mondialisation appelle l'utilisation de ce type de document. Enfin, celle-ci a été construite en prenant en compte l'utilisation occasionnelle du manuel de première bac pro histoire-géographie Belin par les élèves.

Rappel du programme de GÉOGRAPHIE de première :
"Des territoires dans la mondialisation : La mondialisation intègre les économies et les territoires dans un système planétaire qui crée une culture mondiale mais n'uniformise pas la planète. Différences culturelles et inégalités économiques caractérisent aussi l'espace mondial."
"Sujets d'étude 1 : Acteurs, flux, réseaux de la mondialisation

Une situation au moins : Les migrations internationales / Le circuit mondial d'un produit / L'action internationale d'une ONG    
Orientations et mots-clés : On constate que les flux qui parcourent le monde dessinent des réseaux dont les noeuds sont fortement concentrés dans la Triade. On identifie ainsi la mondialisation comme l'intégration des économies, des hommes et des territoires dans un système à l'échelle de la planète. On étudie le rôle de ses acteurs : les États, les firmes transnationales, certaines organisations non gouvernementales (ONG)."



"Sujets d'étude 3 : Pôles et aires de puissance

Une situation au moins :  La mégalopole japonaise / La Chine littorale /La Californie
Orientations et mots-clés : Les centres de la mondialisation sont à étudier à différentes échelles. On montre que les villes mondiales et les aires de puissance contrôlent le reste de la planète. On étudie l'organisation de l'espace d'une aire de puissance."
 
Titre et problématique de la séquence :
"La mondialisation : des flux et des réseaux contrôlés par des centres dominants"

Durée estimée : 6-7 semaines

La progression de la séquence est constituée de 5 séances :

Trois des objectifs
recherchés par l'agrégation de deux sujets du programme sont la recherche d'une cohérence pédagogique d'ensemble vis-à-vis de la thématique centrale de la mondialisation, le souhait d'éviter les redondances et le gain de temps.
L'idée est, dans le cadre d'une progression annuelle en géographie, d'aborder par la suite les sujets 2 ("Mondialisation et diversité culturelle") et 4 ("Les dynamiques des périphéries") conjointement eux aussi. En débutant par le sujet 4, qui vient logiquement après "pôles et aires de puissance", pour terminer par le sujet 2, conséquence de l'ensemble des phénomènes étudiés au préalable dans l'année.


Séance 1 : Introduction à la notion de mondialisation
BO : « La mondialisation intègre les économies et les territoires dans un système planétaire » / « On identifie ainsi la mondialisation comme l'intégration des économies, des hommes et des territoires dans un système à l'échelle de la planète »


Séance 2 : Un monde de flux et de réseaux
BO : « On constate que les flux qui parcourent le monde dessinent des réseaux dont les noeuds sont fortement concentrés dans la Triade » / « les aires de puissance contrôlent le reste de la planète »
Situation évoquée : « Les migrations internationales»

Pour la première partie de cette séance, "Qu'est-ce qu'un flux ?", les élèves aboutissent à la définition d'un flux à travers le voyage d'un conteneur sur google earth (voir fichier kmz). Ce voyage d'un porte-conteneurs (Chine - Europe) et le questionnement joint à la séance, adapté au LP et au programme, a été conçu d'après les « Voyages virtuels, parcours pédagogiques »de l'Académie de Grenoble.

Cette séance s'appuie aussi sur un diaporama "rapide" qui matérialise visuellement un flux de marchandises entre le Mexique et les Etats-Unis via des images de google earth.

Séance 3 : Les flux ne sont pas toujours ceux qu'on croit !...
voir manuel Belin pages 106 et 107
Situation traitée : « Le circuit mondial d'un produit »

Evaluation intermédiaire


Séance 4 : Les acteurs dominants des flux de la mondialisation
BO : « Les centres de la mondialisation sont à étudier à différentes échelles. On montre que les villes  mondiales et les aires de puissance contrôlent le reste de la planète » / « On étudie le rôle de ses acteurs : les États, les firmes transnationales, certaines organisations non gouvernementales (ONG). »

Séance 5 : Le cas de la Chine littorale
voir manuel Belin pages 142 et 143
BO : « On étudie l'organisation de l'espace d'une aire de puissance. »
Situation : « La Chine littorale » (Rappel de la séance 2, « définition d'un flux »)

Remarques :
Cette séquence peut rencontrer quatre écueils  :

- Une durée qui comme souvent est un "peu" trop importante par rapport au temps normalement imparti pour traiter ces parties du programme avec notamment tout le travail TICE (google earth) ;

- Une sélection difficile à faire des documents à étudier et la complexité des choix à effectuer en tentant d'accepter de ne pas tendre vers l'exhaustivité concernant les sujets traités ;

- La difficulté d'insérer les situations dans la séquence : deux sont traités dans leur globalité, « Le circuit mondial d'un produit » (sujet 1) et « La Chine littorale » (sujet 2), et une est évoquée « Les migrations internationales» ;

- Enfin, alors qu'initialement, le rapprochement des sujets 1 et 3 du programme semble "naturel" et évident, l'alchimie de ces deux sujets n'est pas si évidente à trouver dans le traitement du corpus documentaire et dans une approche pédagogique croisée structurée et cohérente.

Atelier de cartographie de sciences po












 
auteur(s) :

Thomas Doublier, enseignant

information(s) pédagogique(s)

niveau : Lycée professionnel tous niveaux, ,

type pédagogique : scénario, séquence, préparation pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : Première Bac Pro 3 ans

ressource(s) principale(s)

logo bac pro 3 ans.jpg mises en ligne première bac pro 3 ans 27/01/2011
Rappel des mises en ligne effectuées concernant le nouveau programme de première bac pro 3 ans
première bac pro 3 ans Thomas Doublier
aeropor_ptt.jpg la mondialisation 23/02/2011
l'ensemble des ressources disponibles sur le site
mondialisation, échelles, interface, flux, réseaux

haut de page

lettres-histoire - Rectorat de l'Académie de Nantes