Contenu

lettres-histoire

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > lettres-histoire > enseignements

la République et le fait religieux depuis 1880

mis à jour le 01/11/2010


vignette.jpg

Proposition d'une séquence autour du sujet d'étude n°3 du programme d'histoire de première bac pro 3 ans : "La République et le fait religieux depuis 1880"

mots clés : République, fait religieux, bac pro 3 ans


L'article propose une séquence autour sur sujet n°3 "La République et le fait religieux depuis 1880" du programme d'histoire de première.

Orientations et mots clés : "On montre l'évolution des rapports entre la République et les Églises en s'appuyant sur les lois scolaires de Jules Ferry et la loi de 1905. La laïcité, longtemps instrument de combat, est devenue le garant de la liberté de conscience et du libre exercice des cultes."

La situation choisie est : "Briand et la loi de séparation des Églises et de l'État"

Séance 1
:
Problématique : comment la République est-elle devenue laïque ?

Doc 1a et b : expliquer le concordat
Docs 2 et 3 : Comment l'Etat participe-t-il au financement des lieux de culte tout en restant en conformité avec la loi de séparation de 1905 ?  Expliquer « l'exception culturelle » et le problème des religions absentes du sol français en 1905.
Documents 4 et 5 : Tentation de communautarisme

Synthèse sous forme de schéma (corrigé)

Séance 2 : Briand et la loi de séparation des Eglises et de l'Etat

Problématique : dans quelle mesure Aristide Briand a-t-il permis d'atténuer les tensions de la séparation entre la République et les Eglises ?

Doc 2 : l'Etat ne peut pas financer des religions alors qu'une partie de la population est athée (loi de raison).
La loi de 1905 est le fruit d'un long combat qui remonte au moins à la Révolution française. Aristide Briand (1825-1932) peut se féliciter d'avoir réussi à faire triompher les principes de liberté de conscience et de liberté des cultes. C'est un homme de conciliation, contrairement au très intransigeant Emile Combes par exemple. Et c'est donc une loi de raison, devenue un des fondements de l'Etat laïque, qui est votée le 9 décembre 1905. Pourtant, elle suscite au départ une vive opposition des catholiques qui s'exprime notamment lors des inventaires des biens de l'Eglise avant leur attribution aux associations cultuelles qui les auront en charge.

L'Evaluation finale a été construite comme une évaluation type diplôme intermédiaire de fin de première.







 
auteur(s) :

Joël Jauze, enseignant

information(s) pédagogique(s)

niveau : Lycée professionnel tous niveaux, ,

type pédagogique : connaissances

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : Bac pro 3 ans

ressource(s) principale(s)

logo bac pro 3 ans.jpg mises en ligne première bac pro 3 ans 27/01/2011
Rappel des mises en ligne effectuées concernant le nouveau programme de première bac pro 3 ans
première bac pro 3 ans Thomas Doublier

haut de page

lettres-histoire - Rectorat de l'Académie de Nantes