Contenu

pratique d'une langue vivante étrangère

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > 1er degré > langues vivantes > documents

phono 3 : L'intonation

mis à jour le 08/10/2018


ico phono.jpeg

Ce document vous propose quelques exemples tirés du vocabulaire de classe visant à illustrer les réalités mélodiques et intonatoires de la langue anglaise.

mots clés : langues vivantes, phonologie, cycle 2, cycle 3


 phono taille moyenne
 

Dans ce chapitre, il est question des différents schémas intonatifs de la langue anglaise.

Cette réalité phonologique est subtile et parfois difficile à percevoir. Nous avons donc essayé d'illustrer par des analogies et des exemples, et de proposer quelques exemples issus du vocabulaire de la classe.

Ces petits exercices permettront à la fois de réviser le vocabulaire et les expressions tout en prenant conscience des schémas intonatifs.

Si vous identifiez des manques, erreurs ou approximations n'hésitez pas à nous contacter : cpdlv44@ac-nantes.fr
 

Les schémas intonatifs en langue anglaise

 

Qu'est-ce que l'intonation? In-01
Schéma descendant In-02
Schéma montant In-03
Pour aller plus loin - quelques conseils pour la classe. In-04


 

Qu'est-ce que l'intonation?


On parle souvent de langues plus ou moins chantantes, mélodiques. L'intonation est un des facteurs qui contribuent à donner cette impression.

Si la langue était une chanson écrite sur une partition, l'intonation corrrespondrait alors à la mélodie indiquée : la suite des notes.
Selon les types de phrases, la mélodie pourra être montante (comme la phrase "dormez-vous?" de frère Jacques), ou descendante (comme la phrase "sonnez les matines" de cette même chanson).
Une intonation montante revient à avoir les notes de fin de la phrase de plus en plus hautes.
Voici les règles de base de l'intonation en français :

 - Phrase énonciative (affirmative ou négative) : l’intonation baisse vers la fin de la phrase 
Je parle avec un camarade. 
Nous n'avons pas eu le temps de nous voir ce matin.

- Phrase interrogative : L’intonation monte à la fin
Dormez-vous? Avez-vous fait la fête ce weekend ?

- Phrase impérative : La phrase débute par un ton haut, puis le ton redescend.
Rangez-vous vite, s'il vous plait !

- Phrase exclamative : L’intonation monte vite.
C'est le plus beau !
Qu'est-ce qu'il fait beau !

Nous allons voir les différents schémas intonatifs de la langue anglaise. En préambule, il est possible de dire que la langue anglaise utilise une plus grande amplitude de tons : plus aigus, et plus graves, ce qui donne parfois l'impression d'une langue plus expressive.
Vous pouvez écouter et regarder cette sélection de vidéos, en prêtant attention aux aspects mélodiques de la langue parlée.
Attention : Certains contenus linguistiques ne sont pas simples, en revanche, l'expressivité des acteurs et le comique de situation vous permettront probablement d'accéder à une compréhension globale.
learningapps.org/watch
 

Le schéma descendant :


C'est l'intonation la plus répandue. La voix descend en fin de phrase (comme dans la phrase "sonnez les matines!" de Frère Jacques) :

- C'est le cas pour toutes les phrases déclaratives, de l'ordre de la narration ou du constat (statement) : phrases courtes et simples, affirmatives ou négatives, mais nettes, catégoriques, sans sous-entendu.

Exemples Enregistrements
 I like this new song.
 
   
The sky is blue.
 
   
 We are in winter.  
   
 My book is in the kitchen.  



- les ordres donnés sur un ton impératif  (commands) : 

Exemples Enregistrements
Sit down.
 
   
Be quiet.  
   
No french!  
   
Repeat!/Don't repeat!  
   
Bring me your book.  
   
Come here.  
   
   


- les questions ouvertes qui commencent par un mot interrogatif (open questions)

Exemples Enregistrements
What day is it?
 
   
What's your name?
 
   
How old are you?
 
   
What is your favourite colour?  
   
Where do you live?  
   
When is your birthday?  
   


- Les exclamations :

Exemples Enregistrements
 What a bad weather!
 
   
What a difficult exercise!
 
   
How beautiful!  
   



 

Le schéma montant :


C'est un schéma qui est plus rare : la voix remonte en fin de phrase pour marquer une intention précise : 

- pour une question est fermée (on ne répond que par oui ou non) :

Exemples Enregistrements
Do you speak English?
 
   
Is it correct?
 
   
Can't you write the date?
 
   
Are you eating in the school canteen today?
 
   

- pour indiquer la protestation, l'opposition ou l'étonnement :
 
Exemples Enregistrements
That's not how we do it!
 
   
I don't agree with you!  
   
You can't do that!  
   

- pour rassurer, réconforter, marquer sa sympathie : 

Exemples Enregistrements
Good boy!
 
   
That's fantastic!
 
   
Don't worry!  
   

 

Pour aller plus loin - quelques conseils pour la classe



Les deux schémas intonatifs ci-dessus sont une base théorique pour l'enseignant débutant. En réalité, dans une phrase longue, l'intonation monte et descend de façon plus complexe, en fonction des intentions exprimées et des nuances et subtilités du discours.
Ce qui est essentiel est d'essayer de proposer une langue la plus expressive possible, de tenter d'amplifier les courbes mélodiques entendues, de théâtraliser son discours, de ne pas avoir peur d'en faire trop afin de donner l'habitude aux élèves d'entendre et s'exprimer dans une langue qui présente de nombreuses variations mélodiques et rythmiques.
 
 
 
 
Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.
 
auteur(s) :

Vincent Beckmann

information(s) pédagogique(s)

niveau :

type pédagogique : préparation pédagogique

public visé : non précisé

contexte d'usage : classe

référence aux programmes :

ressource(s) principale(s)

ico phono.jpeg Eléments de phonologie pour l'enseignant du primaire 28/09/2018
Ce dossier thématique réunit des outils et ressources pratiques pour l'enseignant du premier degré en anglais.
Il s'agit de donner des éléments de comparaison des langues anglaise et fran ...
langues vivantes, phonologie, cycle 2, cycle 3 Vincent Beckmann

haut de page

pratique d'une langue vivante étrangère - Rectorat de l'Académie de Nantes