Contenu

sciences économiques et sociales

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > sciences économiques et sociales > informations > actualité

actualité de la discipline

la lettre d'information de ens-ses (février 2018)

logo.JPG

Pour informer des nouveautés du site, ENS-SES publie une lettre d'information selon un rythme mensuel. Cette lettre est publiée sur leur site, mais vous pouvez aussi vous y abonner pour la recevoir directement dans votre boîte mail.

ENS-SES propose de découvrir de nouvelles ressources mises en ligne cet été : un article de Xavier de Larminat sur la sociologie de la déviance et l'ensemble des conférences du cycle "A qui profite l'ubérisation de l'économie ?" organisé à l'ENS de Lyon en 2016-2017.

Voici leurs dernières publications
  • La stagnation séculaire : quels enjeux pour les pays industrialisés ?
    29 mai 2018
    Cet article examine les discussions soulevées par le retour du débat sur la stagnation séculaire dans les pays industrialisés. Après un éclairage historique et quelques illustrations récentes de la manifestation de la stagnation séculaire, il explore les grandes questions en débat aujourd'hui : les différentes interprétations du ralentissement économique depuis les années 1990 et le rôle des politiques économiques dans un contexte de stagnation séculaire.
  • Chômage : brève histoire d'un concept
    30 mai 2018
    Comment le concept de chômage a-t-il été pensé historiquement et construit en tant que catégorie et objet de politique publique ? Initialement rattaché au salariat, le chômage s'institutionnalise au XXe siècle et l'objectif de plein emploi devient central dans les débats et les politiques économiques. Mais les transformations du marché du travail ont brouillé les frontières entre emploi, chômage et inactivité. La mobilisation de nouveaux concepts et indicateurs tels que le taux d'emploi, le halo du chômage ou le travail décent participent alors au renouvellement de l'approche économique du chômage et du plein emploi.
  • Les perceptions enfantines de l'ordre social
    5 juin 2018
    Le sociologue Wilfried Lignier et la politiste Julie Pagis ont présenté leur ouvrage "L'enfance de l'ordre" lors d'une séance "lire" du séminaire de sciences sociales de l'ENS de Lyon. Les auteurs y étudient les perceptions enfantines des clivages sociaux et politiques et les logiques de classement mobilisés par les enfants pour se repérer dans le monde social. Leur travail s'appuie sur l'idée de "recyclage symbolique" permettant aux enfants de mettre en mots et de donner du sens à l'ordre social. Il invite plus généralement à une réflexion théorique sur le concept de socialisation et plus précisément sur la sociogenèse des pratiques.
  • L'économie européenne 2018 : retour de la croissance, cap vers les réformes ?
    2 mars 2018
    L'OFCE vient de publier "L'économie européenne 2018". L'ouvrage dresse un bilan de l'Union européenne, après une période de fortes tensions politiques, mais dans un climat conjoncturel raffermi qui devrait être propice aux réformes avant que s'enclenche le processus de séparation entre l'UE et le Royaume-Uni. À l'occasion de sa sortie, nous avons demandé à quatre de ses co-auteurs de répondre à quelques questions en lien avec l'actualité économique européenne en 2018 et l'avenir de l'Union : la croissance et les réformes en matière de gouvernance budgétaire, de politique climatique et de démocratie européenne. Deux articles consacrés aux inégalités et au marché du travail en Europe viennent compléter cette interview.
  • Les inégalités en Europe durant la Grande Récession
    2 mars 2018
    La question des inégalités est peu présente dans le débat européen. Pourtant, la Grande Récession a entraîné une hausse des inégalités économiques et de la pauvreté dans de nombreux pays, notamment dans ceux qui ont été le plus durement touchés par la crise. Dans cet article, Guillaume Allègre recense les différents indicateurs permettant d'analyser l'évolution des inégalités dans l'Union européenne. Ceux-ci révèlent une hétérogénéité des États membres de l'UE en termes d'inégalités et un accroissement des divergences depuis la crise. Ce creusement des inégalités est préoccupant tant du point de vue de la justice et de la cohésion sociales qu'au niveau macroéconomique de par ses effets potentiellement négatifs sur la croissance.
 

haut de page

sciences économiques et sociales - Rectorat de l'Académie de Nantes