Contenu

arts plastiques - InSitu

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > arts plastiques > enseignement > leçons

l'enseignement de l'option Informatique et Créations Numériques

mis à jour le 18/12/2018


vignette.jpg

arts plastiques et numérique, des enjeux d'enseignement artistique ?

mots clés : numérique et sciences informatiques, NSI, citoyenneté, processus, création, projet,


Light paintings à partir d'une programmation sous Arduino
Document sans nom

 

Mis en place en septembre 2015, l'enseignement Informatique et Créations Numériques n'existe plus à la rentrée 2019. Il ouvrait en arts plastiques un champ d'expérimentations possibles autour du numérique. En quoi cette expérience apporte-t-elle des élements de réflexion dans le cadre de la réforme du lycée, et notamment avec le nouvel enseignement NSI ?

Les élèves peuvent au lycée aborder “ l'informatique et des applications du numérique dans la société, les enjeux que porte l'informatisation dans l'accès aux connaissances et à la culture, dans l'innovation et la création, mais aussi dans le rapport à l'identité individuelle et au lien social.” La question de la citoyenneté numérique pouvait ainsi être abordée en ICN quelle que soit la nature des projets menés par les élèves (article à visée scientifique, productions littéraires et/ou artistiques, applications pour tablettes, jeux vidéos programmés,...).

Ces entrées pouvaient permettre de travailler en arts plastiques sur des contenus disciplinaires, tant sur la pratique que sur la culture artistique, en prenant par exemple appui sur les grandes entrées notionnelles que sont l'image (l'identité à l'ère du numérique, le portrait), mais aussi le mouvement, la lumière ou la couleur. Notons que ces notions peuvent tout à fait s'articuler avec les nouveaux programmes de lycée (la forme, la matérialité) en fonction des projets. Ils peuvent aussi intérésser des élèves dans le cadre d'une réflexion élargie autour de l'idée d'exposition avec la construction d'un espace virtuel, d'une galerie en ligne.

Au lycée, il s'agit surtout de ne pas réduire les arts plastiques aux formes usuelles mais bien d'y conforter des projets innovants et singuliers en numérique, au coté par exemple du nouvel enseignement dit numérique et sciences informatiques.

 

Programmation sous Processing

 

Singulièrement, le numérique peut constituer, au collège comme au lycée un point d'entrée, une étape dans un processus de création ouvert, ou un point d'arrivée lors d'un temps de restitution d'un projet (mettre en espace, faire des choix de présentation, exposer). Les expériences menées s'appuyant sur une pédagogie de projet, elles n'excluent en aucun cas les moyens plus traditionnels du cours d'arts plastiques (comme ceux utilisés dans d'autres disciplines) : notes écrites, recherches graphiques, dessin, peinture, photographie, vidéo,... C'est toute la singularité et la richesse de cet enseignement : construire des passages, des allers-retours - à la manière de recherches contemporaines dans les domaines des arts visuels, de la littérature ou du spectacle vivant - entre des médiums, des champs disciplinaires ou conceptuels différents. Nous pouvons alors parler de réalisations transmédias associant en particulier le texte, le son, les images fixes ou bien mobiles. En fonction des projets, des logiciels de montage audio (Audacity) ou vidéo (Windows Movie Maker, Imovie,...) peuvent ainsi être sollicités, ainsi que des logiciels plus spécifiques de programmation (Processing, Arduino,...) ou de modélisation 3D (Processing, Blender, Tinkercad, Acidome,...)

 
 


Structures légères sous Acidome.org 
Structures légères réalisées d'après Acidome.org
 

Le lycée public de Carquefou, pilote en matière de numérique, a pu bénéficier pour l'année 2017-2018 d'un dispositif particulier : l'ensemble des classes de seconde participe en effet à des modules d'enseignement semestriels, à partir de thématiques variées, en prenant aussi appui sur les entrées transversales des enseignements d'exploration “Littérature et Société”, “Santé / Social” et “MPS”. Les élèves formulent ainsi des choix en fonction d'un thème, d'un projet présenté en amont (fiche projets), à l'aide d'un questionnaire en ligne.

 

Pour l'année 2017-2018, des projets semestriels en co-animation ont ainsi être pu être menés successivement avec des regroupements de classe, en fonction des choix des élèves. Les arts plastiques et les lettres ont été associés dans un premier module d'enseignement, les arts plastiques et les sciences de l'Ingénieur dans un second. Il y a sans doute, à travers ces expériences, matières et concepts à approfondir dans le cadre des attentes des nouveaux programmes du lycée.

 

  

Exemples de projets semestriels menés en ICN dans lesquels les arts plastiques peuvent prendre place



Arts Plastiques, Lettres et Documentation 



- Vie rêvée / vie réelle (autofictions). A partir du 1% artistique du lycée (et en particulier la phrase inscrite en lettres lumineuses sur la façade de l'établissement que Pierre Ardouvin a empruntée à Victor Hugo : “Rien de tel qu'un rêve pour créer le futur” ) les élèves s'interrogent sur une définition possible de l'autofiction, puis écrivent des textes littéraires associés ensuite à des productions plastiques variées (dessins, peintures, photographies). Une production numérique, quelle que soit sa forme, est intégrée au projet (photographies, vidéo, animation Prezi, bande sonore,...). La notion de littérature augmentée est interrogée ; les réalisations finales prennent ainsi le plus souvent la forme d'installation.

 

Dans les propositions des élèves, l'utilisation du numérique invite bien souvent à une réflexion sur la place d'un spectateur / lecteur face à des réalisations transmédias. Il peut être invité à une action concrète, modifiant son temps de saisie (par exemple : utilisation d'un QR Code proposant un contenu associé sur mobile), ce qui ancre ce type de réalisation dans le champ artistique.


Installation de Louise avec QR Code autour de l'Autofiction  
   Accrochage du travail d'Eric et QR Code

- Correspondances vidéos dans un monde dystopique. A partir de textes à visée littéraire, les élèves imaginent par groupe une correspondance ou lettres vidéo à deux voix entre deux mondes ou univers dystopiques. Projets qui permettent une sensibilisation à l'image mobile sous différents registres et modalités d'expression. Pourront être analysées les différences et passerelles entre art vidéo et cinéma (“picturalité” de l'image, temps, durée, mode de présentation,...), la question du montage (plans, cadrage, séquence, rythme, rapport texte / image).


Arts Plastiques et Sciences de l'Ingénieur



   Light paintings à partir d'une programmation sous Arduino

Un EDE de ce type peut être construit de manière spirallaire en une suite de propositions mettant en jeu les interactions entre art plastiques et sciences de l'ingénieur (appropriation de notions et apports techniques variés) et menant à l'élaboration de projets personnels ou collectifs en fonction de choix (tâche finale).

 


Quelques pistes menées :

- Constructions et structures (facétisation d'objets complexes sous Blender, imprimés sur papier) faisant référence aux oeuvres de Xavier Veilhan et au déconstructivisme en architecture (avec comme références Frank O.Gehry, Daniel Libeskind, Coop Himmel(b)lau ou Zaha Hadid).

- Programmations de leds lumineuses sous Arduino et photographies (light paintings, histoire de la photographie, apports techniques et enjeux artistiques)

- Art génératif, sous Processing, mettant en jeu l'interactivité du spectateur

- Programmation de robots suiveurs de lignes à partir d'images créées au préalable par les élèves sous un logiciel d'image, ou dessins scannés (transfert sous forme d'images vectorielles), pouvant donner lieu à la réalisation de dessins grands formats

 

Ressources supplémentaires

 

Light paintings à partir d'une programmation sous Arduino
 

Programmes d'ICN, arrêté du 11 Juillet 2015:

- Créer une œuvre d'art optique ou Op-art et comprendre les enjeux du traitement et de la transformation de l'image

- Programmer un robot et comprendre le rôle de la robotique dans les activités humaines

- Créer une œuvre cinétique et comprendre l'apport de l'informatique dans l'art contemporain

 Arrêté du 17 Juillet 2015

 

 
auteur(s) :

Hugues Blineau

contributeur(s) :

Didier Briand, Sciences de l'Ingénieur - Christelle Guillot, Lettres - Claire Chignard, Documentation

information(s) pédagogique(s)

niveau : Cycle 4, --- LYCÉE ---

type pédagogique : activité de recherche, compétences, connaissances, production d'élève

public visé : enseignant

contexte d'usage : atelier, classe, EPI, salle multimedia, travail autonome

référence aux programmes : numérique et arts plastiques

haut de page

arts plastiques - InSitu - Rectorat de l'Académie de Nantes