Contenu

biotechnologies-santé-social

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > biotechnologies-santé-social

construction et manipulation de marionnettes portées

mis à jour le 23/04/2017


Grâce à un jumelage (DRAC) entre le théâtre St Nazaire, la Compagnie Nina La Gaine et le lycée Brossaud Blancho St Nazaire, les élèves de 2nde bac pro ASSP ont 2 réalisés des marionnettes portées.

mots clés : animation, marionnettes, intervention école maternelle, intervention EHPAD, intervention foyer de vie médicalisé


Quand les minots débarquent …

À  l’école A. Chedid, à l’EHPAD Louise Michel et à la Cité scolaire de St Nazaire : enfants, personnes âgées, adolescents, adultes ont assisté à un spectacle « unique, touchant, mêlant  poésie et  humour avec une grande sensibilité ».

Le défi de Stéphanie Zanlorenzi de la Compagnie Nina La Gaine (comédienne – marionnettiste) est relevé : Une brigade de 29 minots qui fait le buzz ! 

15h00 dédiées à la fabrication de leurs marionnettes portées avec la plasticienne Claire Rigaud : découverte de techniques manuelles tant pour la création de la tête que  du corps (modelage, peinture, couture,  choix de leur habillement avec des vêtements de récupération …)  «  Cette liberté de création : la forme du nez, de la bouche, la couleur de la peau, le choix des cheveux  font que chacune de nos marionnettes est unique 

35h00 dédiées à l’apprentissage de la manipulation et l’invention d’un scénario avec l’artiste Stéphanie Zanlorenzi (2 jours en présence du musicien Régis Langlais qui a joué en live à l’école et l’EHPAD) : un parcours complet dans l’univers de l’art de la relation avec et à travers sa marionnette, un véritable bain artistique qui
  ouvre  à ces jeunes la  possibilité de mettre en perspective l’espace de l’acte technique professionnel qu’ils étudient et celui de la relation humaine. « Il s’agissait de faire le parallèle entre le prendre soin dans la manipulation  de cette marionnette et des corps (petits, malades ou âgés) dont ces élèves vont s’occuper »

 

 

 

2 jours pour 3 représentations intergénérationnelles auprès d’enfants d’école maternelle, de personnes âgées et de leurs paires sur le temps de la pause méridienne dans la cité scolaire avec la brigade de 29 minots.

 « Quand les minots sortent leurs têtes des cabas et sacs à dos où ils dormaient, leurs regards nous désarment. Les voilà debout face à nous, les images se brouillent, se chevauchent : de parents prenant soin avec tendresse de leurs enfants, les marionnettistes disparaissent pour ne laisser voir qu’un groupe d’enfants en anoraks et cagoules qui mène sa propre vie. Les spectateurs sourient, émus devant cette puissance enfantine qui envahit la salle, accompagnée de la poésie de la voix “haute contre“ du guitariste Régis Langlais. Une énergie qui se répand entre les rangs quand les minots s’approchent : caresses, rires en cascades, la réalité et l’art se marient pour un instant, ouvrant la porte à une joie partagée. Enormes applaudissements. » 

quand ils confient qu’ils ont énormément gagné en « confiance en eux » : « nous avons surmonté nos peurs face au regard de l’autre, notre stress, notre groupe est plus solidaire, plus soudé …»**

Face au buzz de ces minots une représentation a été organisée  le vendredi 31 mars à 18h00 dans l’amphithéâtre du lycée pour les familles des élèves, les personnels du lycée et nos partenaires professionnels. (170 spectateurs).  
Les minots se sont produits le jeudi 6 avril dans 2 établissements pour  adultes handicapés. Quelle magie : les interactions entre les minots et les personnes handicapées.

 

 

 

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux

type pédagogique : production d'élève

public visé : non précisé

contexte d'usage :

référence aux programmes : Mise en oeuvre d'activités de loisirs, de maintien ou d'acquisition d'autonomie Communication

haut de page

biotechnologies-santé-social - Rectorat de l'Académie de Nantes