Contenu

éducation physique et sportive

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > éducation physique et sportive > formations > comptes-rendus FPC

la médiation

mis à jour le 18/01/2015


images.jpg

Positive, valorisante, encourageante et support de la médiation au coeur du triangle pédagogique que représente le triptyque savoir-enseignant-enseigné, l'Institution fait le pari que le changement de paradigme sur l'évaluation est de nature à favoriser la plus grande réussite de tous, la réduction du décrochage scolaire et du déterminisme social. Cette ressource précise l'acte de médiation.

mots clés : évaluation, remédiation, Evain


Introduction

L'enseignant joue le rôle d'intermédiaire, entre le contenu de l'enseignement et la personne qui reçoit cet enseignement. Le pédagogue médiateur s'inscrit et inscrit l'apprenant dans un projet de formation.

Il propose des méthodes et des techniques pédagogiques adaptées au contenu de la formation et aux personnalités des apprenants. Il donne à chacun de ses actes une signification et un but, pour responsabiliser et conduire l'apprenant vers l'autonomie.

Le véritable pouvoir du médiateur se trouve dans sa capacité, étant donné ses connaissances de l'objet d'apprentissage et de l'acte d'apprendre, à permettre d'acquérir des concepts, des stratégies, des savoirs, d'agir mentalement et pratiquement, selon des principes reconnus comme efficients, en fonction des diverses situations de problèmes. L'enseignant médiateur permet donc de rendre l'apprenant compétent.

La médiation peut se décliner en plusieurs formes qui s'utilisent comme des outils au service du professeur en exercice:  la médiation entre paire et par l'objet.

Le chemin de la connaissance

L'enseignant médiateur permet la transformation de la connaissance "universelle" à la connaissance "singulière" car la connaissance, pour être appropriée, doit pouvoir être incarnée, c'est à dire accolée au "déjà là» de l'intéressé, et retraduite par la mise en mots de ses ressentis, préoccupations, focalisations au cours de son usage.

Pour être le garant d'une médiation réussie, le professeur doit se montrer à l'écoute et présenter une forme d'empathie à l'égard de son public. Il s'inscrit dans une démarche compréhensive de l'activité de l'élève pour en identifier les particularités et suivre son histoire d'apprentissage. Il analyse "du dedans", en se mettant à la place et selon le point de vue de celui qui le vit, afin de l'accompagner au mieux.

Il ne s'agirait toutefois pas de s'arrêter là. Le médiateur est celui qui initie l'enfant à l'usage de ses sources d'information. La connaissance se construit dans l'interaction avec les autres, et dans un environnement. La médiation permet à celui qui apprend, de prendre conscience de ses stratégies à l'occasion d'une tâche déterminée, d'identifier, de décontextualiser les problèmes à résoudre pour les recontextualiser dans de nouvelles tâches. Il est alors question de métacognition.

Les artisans de la médiation aident l'élève à passer des représentations premières aux connaissances stables, du singulier à l'universel, et instaurent des rapports de réciprocité dans un réseau de relations et d'échanges où est respectée et soutenue la liberté du sujet. En cela, la médiation contribue à l'enrichissement et l'épanouissement de la personne.

La pédagogie de la médiation

Il s'agit d'une pédagogie où l'éducateur a la charge de conduire le sujet vers ce qu'il ne sait pas encore, par une interaction qui médiatise le rapport du sujet au réel et aux savoirs, de telle sorte que ces derniers prennent sens pour le novice et qu'il puisse y avoir apprentissage. Pour réussir à réinvestir connaissances et des compétences, il est nécessaire que l'élève ait conscience de ce qu'il sait.

La capacité métacognitive d'un apprenant, savoir ce qu'on sait, comment on fait pour savoir, prendre conscience de ce que l'on fait pour le contrôler et en assurer plus de succès, est un facteur essentiel à sa réussite scolaire. La médiation pédagogique apparaît dès lors essentielle à l'acquisition des connaissances dans la mesure où elle permet l'existence de l'attitude métacognitive.

L'enseignant doit amener l'élève vers la connaissance, en lui permettant l'entrée dans l'apprentissage. Pour cela, il doit l'aider à développer ses compétences métacognitives en usant de dispositifs pédagogiques adaptés et efficaces. Pour ce faire, l'enseignant s'attache davantage à assurer l'explicitation du but de l'activité et de son contexte, les ressources disponibles et leur usage.

La médiation dans la situation pédagogique

La médiation se trouve au cœur de triangle pédagogique (apprenant, enseignant, savoir). Pour que l'apprentissage donne lieu à la formation, il faut qu'il y ait une certaine. Cette résistance peut s'assimiler à une recherche, voire une mise en échec temporaire qui invite le conflit cognitif et/ou socio-cognitif. Il faut alors donner de la  complexité à la situation pédagogique.

Remarques : il est à noter que moins l'élève fait preuve de confiance en lui ou d'estime de lui alors mois doit être le passé à la recherche ou la mise en échec ponctuelle, au profit d'une démultiplication de ceux-ci, en miroir des réussites correspondantes.


Schéma : J Rézeau (2002)

 
auteur(s) :

Delphine EVAIN, IA-IPR

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux

type pédagogique : connaissances

public visé : enseignant

contexte d'usage : milieu professionnel

référence aux programmes :

fichier joint

information(s) technique(s) : La médiation, formation janv.fev. 2015 .doc

taille : 174 KO ;

haut de page

Diaporama (fichier PDF de 5 pages)

éducation physique et sportive - Rectorat de l'Académie de Nantes