Contenu

enseignement santé et sécurité

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > enseignement santé et sécurité > documentation

Le rapport d'étude GESTEPRO

Préambule ...


GESETPRODepuis 1993, le Rectorat de Nantes développe, avec le soutien de la CARSAT, des actions de formation à l'enseignement de la santé et de la sécurité au travail pour les enseignants des filières professionnelles. Le comité de pilotage académique qui coordonne ces actions de formations a voulu, en 2010, engager une première étude afin  d'avoir  un  retour  sur  l'effectivité 
des  pratiques  en  matière  de  santé  et  de sécurité  au  travail  et  sur  la  perception  qu'en  ont  les  acteurs,  notamment  les enseignants et les apprenants.  En  2010,  la  problématique  et 
les  méthodes  de  travail  ont  été  élaborées  et deux premiers terrains ont été étudiés (lycées professionnels dans le secteur de l'hôtellerie-restauration).  Il  a  alors  été  décidé  de  poursuivre  cette  étude  et  de l'étendre  à d'autres  secteurs  d'activités  (industrie,  BTP,  services)  et  aux formations  par apprentissage. Quatre établissements ont accueilli cette étude en 2012.
Cette étude a été réalisée par la société Resecum en collaboration avec l'Université de Nantes (Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire) sous la responsabilité du Rectorat de Nantes et avec le soutien de la CARSAT, de la DIRECCTE et de la Région des Pays de la Loire. 
Elle a pour objet de caractériser la perception et les enjeux de Santé et de Sécurité au  Travail  (S&ST)  dans  l'enseignement  professionnel  du  point  de  vue  des acteurs (direction,  agents,  professeurs,  élèves,  apprentis)  et  de  proposer  des axes  de réflexion  pour  un  projet  d'amélioration  des  pratiques  et  notamment  des soutiens apportés aux établissements.

L'étude GESTEPRO en résumé...

L'objet


L'étude  GESTEPRO  (Gestion  des  Enjeux  de  Santé  au  Travail  dans  l'Enseignement PROfessionnel)  a  eu  pour  objet  de  recueillir  la  perception  qu'ont  les  acteurs (responsables, agents, enseignants, apprenants) des établissements d'enseignement professionnels,
des enjeux et des pratiques en matière d'enseignement de la santé et de la sécurité au travail (S&ST). Ces perceptions ont été confrontées au dispositif de prescription en la matière (réglementation, référentiels, ...) dans une perspective pluridisciplinaire de la relation organisation / pédagogie / santé / sécurité / travail et métier.

La méthode


Entre 2010 et 2012, nous avons rencontré dans le cadre d'entretiens individuels ou collectifs, 150 apprenants, 12 chefs d'établissement/adjoints et chefs de travaux, 36 enseignants,    12  personnels  de  santé/prévention  et  d'inspection.  Par  ailleurs 800 élèves  et  110  enseignants  ont  répondu  à  un  questionnaire  sur  leur  perception  des enjeux  et  des  pratiques  en  matière  de  S&ST.  Les  observations  recueillies  ont  été analysées  selon  les  méthodologies 
des  sciences  humaines  et  sociales.  Les  acteurs rencontrés provenaient des différentes filières de l'hôtellerie restauration, du BTP, de l'industrie et des services à la personne ou de restauration collective.

Les résultats & perspectives


L'ensemble  des  acteurs  perçoivent  cet  enjeu  de  S&ST  comme  important.  On observe 
une  généralisation  des  enseignements  dans  ce  domaine  dans  des établissements  que 
les  apprenants  perçoivent  comme  étant  « sûr-sécurisés »  par rapport  au  monde  de  l'entreprise.  Ils  soulignent  les  différences  de  pratiques  en  la matière entre petites et grandes entreprises plus investies sur ces questions. Pour les apprenants et particulièrement pour
les apprentis, les exigences de productivité sont un frein à la mise en œuvre des pratiques de S&ST enseignées qui sont par ailleurs perçues comme trop éloignées de la pratique et réduites à une approche centrée sur l'individu (port des équipements de protection et comportement). L'optimisation de l'articulation enseignement pratique et théorique est difficile à mettre en œuvre
pour les enseignants. Les axes de progrès proposés devraient contribuer à :

  • Assurer  une  meilleure  complémentarité  établissements/entreprises  dans l'apprentissage aux risques du métier,

  • Associer cet apprentissage au risque, au travail lui-même, au plus proche des pratiques ;  s'il  s'effectue  dans  des  établissements  sûrs,  il  n'en  prépare  pas moins les  apprenants à 
    la  maîtrise  des  risques  de  leur  futur  métier  dans une logique de formation à la prise de risque assumée dans une vision individuelle,  mais  aussi  collective  de  sa  gestion.  Son  apprentissage  interpelle nécessairement l'efficience de l'ensemble du processus pédagogique.

  • Appréhender  la  question  de  la  santé  et  de  la  sécurité  dans  toute  sa complexité,  en  intégrant  pleinement  ses  dimensions  psychologiques  et sociales.  Elle  peut  être  abordée  comme  une  opportunité  fédératrice  dans l'animation  des  établissements  afin  de  dépasser  une  vision  trop  souvent réduite à la contrainte réglementaire. Cela conduit au développement d'une culture d'établissement fondée sur des pratiques de métiers « sûres, saines et propres »  dans  une  démarche  de  responsabilité  globale  (sociale, environnementale  et  économique).  Elle  conduit  à  une  démarche  intégrée prenant en compte santé et sécurité des personnels et des apprenants.

  • A  développer  un  positionnement  des  institutions  « régulatrices »  (Rectorat, Région,  ...)  autant,  sinon  plus,  comme  des  facilitateurs  que  comme  des prescripteurs/contrôleurs.  Elles  favoriseront  les  synergies  d'actions  et  de moyens.

Remerciements


Nous  remercions  tous  les  acteurs  et  plus  particulièrement  les  directeurs 
des établissements qui ont accepté de nous accueillir pour ce travail, les professeurs,
les enseignants-formateurs, les agents, les élèves, les apprentis, pour le temps consacré et  la  qualité  de  leurs  réflexions  et  témoignages.  Merci  également  à  tous  les enseignants qui ont bien voulu répondre à l'enquête via internet.

Pour aller plus loin...


L'intégralité du rapport est téléchargeable avec le lien suivant : https://www.dropbox.com/s/enaz8g18ndk0wsy/GESTEPRO%20rapport%20final.pdf En partenariat
Rectorat de l'académie de Nantes 2013

haut de page

Vos contacts pour plus de renseignement sur ce travail :


enseignement santé et sécurité - Rectorat de l'Académie de Nantes