Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > EMC > leçons, démarches

l'Amérique latine depuis 1945

mis à jour le 26/02/2008


vignette.jpg

Présentation d'une démarche pour un sujet d'étude du thème sur les relations internationales.

mots clés : Amérique latine, relations internationales, dictatures, démocratisation, Etats-Unis


Présentation de la démarche.
 
Pour les professeurs :

Le choix d'un dossier multimédia a été dicté par plusieurs objectifs :
- faire travailler les élèves en autonomie
- à travers l'analyse de nombreux documents les préparer à la seconde partie de l'épreuve du baccalauréat.

"Elle porte sur les sujets d'étude au choix du programme d'histoire et du programme de géographie.
Elle consiste en un exercice qui porte sur un ou deux document(s). Des notes explicatives peuvent éclairer le(s) document(s). Des questions guident le candidat...
Cette partie de l'épreuve amène le candidat :
- à dégager l'apport d'un document à la connaissance d'une question figurant dans les programmes ou à la compréhension d'une notion ;
- ou à mettre en relation deux documents, pour en dégager les points communs, les différences, les oppositions ou les complémentarités."

Pour les élèves :

- comprendre l'évolution politique de l'Amérique latine depuis 1945,
- montrer le rôle et l'influence des Etats-Unis sur le continent,
- replacer cette histoire dans le contexte des relations internationales depuis 1945.

Méthode :
- répondre aux questions sur les documents proposés
- mettre en relation ce dossier avec la synthèse du manuel  (Belin p.46 et 47)
- élaborer un compte-rendu écrit qui a été noté

Pour cela, le dossier a été divisé en deux parties :
l'Amérique latine, arrière-cour des Etats-Unis. Après son émancipation vis à vis de l'Espagne et du Portugal, au XIX e siècle, l'Amérique latine est passée sous la domination des Etats-Unis. Après 1945, elle doit relever le défi du développement économique et touver sa place dans le jeu des puissances (paragraphes A et B manuel p. 46)
l'Amérique latine s'émancipe. A partir des années quatre-vingt, la démocratisation puis la fin de la guerre froide, permettent à l'Amérique latine de prendre ses distances vis-àvis des Etats-Unis.
 
Les documents proposés.

Deux cartes permettaient de comparer les évolutions politiques et le rôle des Etats-Unis en Amérique latine :
- une carte des années 50 aux années 80 pour la première partie
- une carte du continent depuis les années 90 montrant la progression des démocraties et les unions économiques dans la deuxième partie.

Pour la première partie, deux documents (photo et chronologie) abordaient la crise des fusées à Cuba et le place particulière de l'île dans les relations avec les Etats-Unis. Un deuxième exemple, le Chili, montrait un autre aspect des interventions américaines sur le continent. Pour cela, le choix des documents s'est porté sur la photo de Salvador Allende à la Moneda le 11 septembre 1973, une photo de Augusto Pinochet et le texte ci-dessous :
 
L'intervention de la CIA au Chili sous Allende

"L'effort de la CIA contre Allende a commencé en 1970 sous la forme d'une tentative de bloquer son élection et son accession à la présidence. [...] La CIA a tenté d'influencer (les parlementaires) en faveur d'un vote éliminatoire contre Allende, puisque celui-ci n'avait pas obtenu la majorité absolue. [...] La révolution cubaine et l'émergeence des partis communistes en Amérique latine avaient apporté la guerre froide dans l'hémisphère occidental*. [...] On estimait au plus haut niveau gouvernemental, de manière unanime, que la présidence d'Allende nuirait gravement aux intérêts américains. [...] (Pendant la présidence d'Allende), le rôle de la CIA au Chili fut de fournir des fonds aux partis d'opposition. [...] Vers octobre 1972, le gouvernement américain pensait que l'armée projetit un coup d'Etat, mais que son succès ne nécessitait pas l'intervention ou l'assistance américaine."

*hémisphère occidental : expression employée pour désigner l'Amérique latine.

Rapport de la CIA (septembre 2000, élaboré à la demande du président Clinton.)

Questions de la première partie :

- Quelle organisation les Etats-Unis mettent-ils en place à la fin de la seconde guerre mondiale en Amérique latine (manuel p. 46) Quels sont les objectifs de cette organisation ?
- Quel camp choisit le Cubain Fidel Castro ? Pourquoi peut-on dire que la crise de Cuba a été la plus aiguë de la Guerre froide ?
- A partir de la carte et du texte, relevez les différentes formes d'interventions des Etats-Unis en Amérique latine. Quelles sont les logiques politiques et économiques qui justifient ces interventions ?
- Justifiez l'expression "arrière-cour des Etats-Unis"
- Bilan : A partir de vos réponses, des documents et de votre manuel, montrez que l'Amérique latine a été l'un des enjeux de la guerre froide.

 
Un extrait de la deuxième partie du dossier.

A partir de photos officielles des chefs d'Etat de quatre pays d' Amérique latine, de la visite du site des Mères de la place de Mai en Argentine, de la carte, les élèves devaient réfléchir aux changements intervenus depuis les années 90.

Texte de présentation de l'action des Mères de la Place de Mai à Buenos Aires :

Pendant la dictature militaire en Argentine, entre 1976 et 1983, 30 000 personnes ont disparu. Depuis 1977, les mères de la Place de Mai, dont les enfants ont disparu, manifestent tous les jeudis pour réclamer justice et obtenir des informations. Leur combat s'est politisé pour réclamer la justice sociale, pour continuer la lutte de leurs enfants. Leur présidente Hebe de Bonafini affirmait dans une interview au journal Le Monde le 22 juin 2006 : « L'Amérique latine vit un moment historique, avec l'arrivée au pouvoir de gouvernements de gauche dans plusieurs pays qui affrontent l'impérialisme américain. » Elle revendique son amitié avec M. Chavez, avec le président bolivien, Evo Morales, et celle, de longue date, avec Fidel Castro.»

Les questions suivantes guidaient leur réflexion :

- A partir de la carte, montrez les grandes transformations politiques que connaît l' Amérique latine depuis les années quatre-vingt.
- En quoi chacun des nouveaux chefs d'Etat élus depuis la fin des années quatre-vingt-dix est-il révélateur d'émancipation vis-à-vis des Etats-Unis ?
- En quoi une action comme celle des Mères de la Place de Mai a-t-elle favorisé le travail de mémoire en Amérique latine ?
- A l'aide de la carte (Amérique latine aujourd'hui), pourquoi peut-on dire que les Etats-Unis risquent de perdre l'Amérique latine au niveau économique ? Quels éléments peuvent nuancer cette affirmation ?
- Bilan : A partir de vos réponses, des documents et du manuel (paragraphe C p. 47), montrez que l'Amérique latine s'est peu à peu émancipée de la tutelle des Etats-Unis depuis les années 80 -90.
 

Lula
Lula da Silva, (1945)

Originaire du Nordeste du Brésil, il émigre avec sa famille à San Paulo, la capitale économique du Brésil.Il devient ouvrier métalluriste et s'engage dans la lutte syndicale. Président du syndicat des métallurgistes en 1975, il fonde le Parti des Travailleurs en 1980 d'inspiration trotskyste. Il devient député en 1985. Il est élu président du Brésil en 2002 et réélu en 2006

Hugo Chavez

Hugo Chávez (1954)


Issu de parents enseignants, il entame une carrière dans l'armée (colonnel). Dans les années quatre-vingt, il fonde un mouvement politique d'inspiration socialiste. Il participe à plusieurs tentatives de coup d'Etat. Il est élu démocratiquement à la présidence de la République du Venezuela en 1998. Il a été réélu en 2006. C'est un admirateur de la révolution cubaine.

 
Michele Bachelet

Michelle Bachelet (1951)

Fille d'un général des forces aériennes chiliennes qui a succombé sous la torture au début de la dictature de Pinochet; elle-même a été arrêtée et torturée en 1974. Après des années d'exil en Australie et RDA, elle rentre au Chili où elle milite clandestinement pour le retour à la démocratie au sein du parti socialiste de son pays. Depuis 2000, elle a occupé les postes de ministre de la santé (elle est pédiatre), ministre de la défense. Elle est élue à la présidence de la République en janvier 2006.

Evo Morales
Evo Morales (1959)

Originaire d'une communauté aymara près d'Oruro, il s'engage dans le mouvement syndical et défend les planteurs de coca boliviens. Il devient le leader du MAS (Movimiento Al Socialismo). Il est élu président de Bolivie le 18 décembre 2005

Evo Morales, qui veut mettre fin à l'État colonial et aux privilèges des multinationales, opposé à l'impérialisme étasunien et porte-parole des populations défavorisées (c'est-à-dire non-blanches), se range aux côtés du métis Hugo Chávez, président du Venezuela. Politis, 22 décembre 2005

 
auteur(s) :

Claudie Ferchaud et Hervé Camus

information(s) pédagogique(s)

niveau : Terminale STG

type pédagogique : démarche pédagogique, leçon

public visé : enseignant, élève

contexte d'usage : classe, salle multimedia

référence aux programmes :

Histoire TSTG
I - Les relations internationales
B - Il s'agit d'appréhender l'histoire d'une grande région en la mettant en relation avec la vie internationale, dont elle dépend et qu'elle influence à son tour.
- On propose une vue d'ensemble de l'évolution politique de l'Amérique latine depuis 1945 en montrant le poids du contexte international et le rôle des États-Unis.

documents complémentaires

site web
le site des mères de la place de Mai (en espagnol)
    http://www.madres.org/

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes