Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement

cartographie avec khartis

mis à jour le 19/01/2018


khartis.jpg

Un rapide tutoriel pour apprendre à utiliser khartis pour réaliser ses propres cartes statistiques.

mots clés : cartographie, statistique, khartis, géographie


L'application Khartis est développée par sciences-po, elle est disponible à cette adresse : http://www.sciencespo.fr/cartographie/khartis/

S'il est possible de télécharger l'application, l'utilisation en ligne est bien pratique pour un travail en classe inopiné.


La 1e étape consiste classiquement  à choisir son fond de carte. Les choix proposés permettent de couvrir la plupart des besoins liés à nos programmes scolaires.

copie écran

 
copie écran
Une fois la sélection du fond de carte effectuée, s'affiche alors un module de gestion des données.
Un modèle de fichier csv permet de travailler sur ses propres données.
On peut aussi se contenter de travailler avec les données fournies par l'application.
 
copie écran
Si tout se passe bien, voici le résultat de l'importation de données. Attention aux éventuels messages d'erreur. La plupart du temps ce sont des territoires mal identifiés. Dans mon cas 2 territoires non reconnus !
 
copie écran
L'éatpe suivante permet de paramétrer la visualisation 





 
copie écran
L'interface de visualisation : un module assez ergonomique qui permet d'affiner le traitement graphique de la donnée.
 
copie écran
La plus value inconstestable de l'outil est la possibilité de varier le système de projection ! 



 
copie écran
Les curseurs permettent de jouer sur le centrage et la rotation de la carte : très précieux pour nous confronter à d'autres représentations !

Cf exemple ci dessous :
 
copie écran
 
copie écran
Un outil idéal pour le professeur soucieux de faire comprendre à ses élèves l'importance du choix du système de projection dans la perception de la carte : cela permet de sortir de la réprésentation européano-centrée.
Avec un peu d'habitude, il est assez facile de créer ses propres cartes aux échelles les plus classiques.
Par contre, il est difficile de travailler sur des échelons plus exotiques comme celui des intercommunalités par exemple. 
A l'usage en classe, quelques exemples de plantage qui ont ruiné le travail des élèves à laur grand désespoir. Normalement, un projet commencé est mémorisé dans le navigateur et doit permettre de reprendre son travail. Si cela fonctionne assez bien sur son ordinateur personnel, cela me semble moins fonctionnel au lycée. Un point de vigilance à surveiller.







 
auteur(s) :

Pouzin Jackie, Lycée Raoul Vadepied, Evron

information(s) pédagogique(s)

niveau : Lycée tous niveaux

type pédagogique : logiciel, didacticiel

public visé : enseignant

contexte d'usage : salle multimedia

référence aux programmes : Géographie Cycle 4
Se repérer dans l'espace
Utiliser des représentations analogiques et numériques des espaces à différentes échelles ainsi que différents modes de projection
S'informer dans le monde du numérique
Domaine du socle : 1,2,3

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes