Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > des exemples

les enjeux géostratégiques des espaces maritimes

mis à jour le 09/12/2012


espaces-marit_pt.jpg

Le sujet présenté est une composition du thème 2 " Les dynamiques de la mondialisation "

mots clés : Baccalauréat, sujets ES/L, mondialisation, espaces maritimes


Remarques préliminaires

« Les espaces maritimes, approche géostratégique » est l'un des trois points abordés dans la question sur « les territoires de la mondialisation », question à laquelle il est conseillé de consacrer 7 à 8 heures. Le temps consacré aux « espaces maritimes » ne devrait donc pas excéder 2 ou 3 heures, sachant, qu'outre une composition, cette question peut donner lieu à un croquis qu'il faudra préparer avec les élèves.

Sujet proposé : les enjeux géostratégiques des espaces maritimes


Dans l'introduction on peut attendre une analyse du sujet, notamment de la notion d'« enjeux géostratégiques ». Quant à la problématique, elle peut simplement reprendre le sujet sous forme de question (« quels sont les enjeux géostratégiques des espaces maritimes ? ») ou aborder d'autres problèmes en lien avec le sujet.
 
Les « connaissances fondamentales » développées en suivant un plan structuré doivent être organisées et argumentées. On pourra attendre que l'élève mette en valeur des grands enjeux liés au sujet comme :
  • la maîtrise et la sécurisation des grandes voies maritimes essentielles pour l'économie mondiale (quel que soit le produit). La liberté de circulation sur les mers est plus que jamais une priorité absolue pour les acteurs de la mondialisation (militarisation des mers en parallèle);
  • le contrôle ou du moins la maîtrise des espaces et des grandes voies maritimes est un élément permettant l'affirmation des puissances mondiales traditionnelles (États-Unis, Russie, Royaume-Uni, France) mais aussi émergentes (Chine, Inde...). Le contrôle et la sécurisation des mers sont assurés par les États les plus impliqués dans la mondialisation;
  • la volonté des États d'accroître leur mainmise sur un espace maritime convoité pour ses richesses et ses potentialités (hydrocarbures, ressources halieutiques, mais pourquoi pas aussi éoliennes). Ce désir entrainant des tensions et des conflits dans de nombreuses régions du monde;
  • la gestion durable des ressources maritimes et les dangers liés à leur exploitation : pollution (marées noires), risques de collision, épuisement de certaines ressources (poissons)
  • la capacité des États et des organisations internationales à gérer les conflits nés de l'exploitation des ressources maritimes (pollution, surexploitation, piraterie, revendications diverses...). Évocation d'une nécessaire gouvernance mondiale dans ce domaine.
Il faudrait aussi que l'élève évoque, à un moment, le lien très fort existant entre espaces maritimes et mondialisation (à l'image de ce que proposent les accompagnements au programme) :
  • les espaces maritimes sont de plus en plus intégrés à la mondialisation alors que s'accroit la maritimisation des économies (rôle des façades maritimes et littoralisation).
  • les enjeux des espaces maritimes sont, largement, la projection d'enjeux continentaux et ils reflètent les principales tensions et disparités à l'échelle mondiale.
  • une présentation, suffisamment précise, du détroit de Malacca permettrait de mettre en évidence nombre des enjeux. Un développement sur ce sujet et sur l'Arctique (sujet aussi étudié en seconde) apporterait les exemples nécessaires à une très bonne composition.
 


Les différents enjeux évoqués par l'élève doivent, bien évidemment, être organisés et hiérarchisés en fonction de la problématique et du plan choisis.


À travers ces grands enjeux, on pourra attendre un certain nombre de connaissances plus précises (sans perdre de vue le temps restreint consacré à la question en cours) et l'utilisation d'un vocabulaire spécifique et bien défini.

Utilisation et définition de ZEE, haute mer et zone internationale des grands fonds « patrimoine commun de l'humanité », convention de Montego Bay (1982), plateau continental, ressources halieutiques, hydrocarbures, façades maritimes, Organisation Maritime Internationale (OMI) ou Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer en 2011 (CNUDM) - pour montrer l'action de l'ONU ;
Références précises à des espaces maritimes typiques : canal (Panama, Suez), détroit (Gibraltar, Ormuz...), mer de Chine et Océan Glacial Arctique comme espaces particulièrement convoités et sources de tensions, Océan Indien pour l'importance de la piraterie...
Utilisation de quelques chiffres, notamment ceux concernant le commerce international (en relation avec les espaces maritimes), mais aussi ceux liés aux ressources des espaces maritimes.

On valorisera l'élève qui
- montre à quel point la mondialisation accroit les enjeux liés aux espaces maritimes.
- intègre des connaissances acquises lors de l'étude d'autres questions.
 


Remarque
Les deux schémas, à l'échelle mondiale, ont les mêmes informations mais avec deux projections différentes. Le premier est réalisé de « façon numérique », le second est « fait main ».

(en cliquant sur les croquis, ils peuvent être téléchargés au format .png)
 
schéma numérique
 
schéma crayonné
 
 
auteur(s) :

Gwenaël Guillaume, professeur HG au lycée Nicolas Appert à Orvault.

éditeur(s) :

Claudie Ferchaud

information(s) pédagogique(s)

niveau : Terminale L, Terminale ES

type pédagogique : évaluation

public visé : enseignant

contexte d'usage :

référence aux programmes : Thème 2 - Les dynamiques de la mondialisation

Question - Les territoires dans la mondialisation
Mise en œuvre - Les espaces maritimes : approche géostratégique.

ressource(s) principale(s)

icone_bac.jpg les nouvelles épreuves du baccalauréat L/ES 25/11/2012
Sollicités par l'inspection pédagogique régionale d'histoire -géographie, quelques professeurs de l'Académie enseignant en terminale L/ES ont accepté de construire sur le modèle des annales zéro des e ...
baccalauréat, sujets0, Catherine Gadeau, Françoise Janier-Dubry, Gaël Reuzé

documents complémentaires

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes