Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement

la sécurité et les risques majeurs - présentation

mis à jour le 09/06/2010


ppr_pt.jpg

 Thème d'éducation civique orienté vers la problématique de la culture du risque : sa prévention, sa gestion (« les règles essentielles de sécurité »). Des liens renvoient vers de la documentation  (bibliographie et sitographie)

mots clés : sécurité collective, risque majeur, prévention, PPR, information


Les risques en éducation civique.

Environ 20 % du temps consacré à l'éducation civique : 7 heures. Voir les ressources documentaires

Intérêt et difficultés de la séquence :


Ce thème présente une complémentarité évidente avec celui de géographie (Partie II - Des sociétés inégalement développées, thème 3 : des inégalités devant les risques). Le thème de géographie envisage la problématique des risques face au développement à travers les conséquences différentes de la catastrophe dans un pays du Nord et dans un pays du Sud. Ce thème d'éducation civique est lui plus orienté vers la problématique de la culture du risque : sa prévention, sa gestion (« les règles essentielles de sécurité »).
Il se situe donc en amont par rapport à la séquence de géographie ce qui permet une première mise en place  du vocabulaire du risque. Ce thème recoupe aussi la question du développement durable, intrinsèquement liée à celle du risque. Il faut cependant veiller à rester dans le cadre et les finalités de l'éducation civique, en centrant sur le lien entre citoyenneté et risque. On peut penser que le choix de ce thème est lié au constat qui a été fait du manque d'implication du citoyen, considérant que toute action relève de l'État, seul responsable, et ne se percevant le plus souvent que comme une victime du risque et non comme un acteur. Un des buts de la séquence est d'enrichir chez l'élève la perception du risque, de le rendre davantage acteur en favorisant le débat.
En retour la dimension citoyenne de la géographie est également révélée. Pour reprendre le propos d'Ulrich Beck, sociologue allemand auteur d'un essai classique et néanmoins discuté (La Société du risque) : « les dangers ne sont pas simplement des dangers (...) : ils créent de l'espace public ».
 

Les attendus du programme :


En termes de connaissances, il est nécessaire de viser une première appropriation du vocabulaire autour de la notion de risque : aléa, vulnérabilité, risque majeur, sécurité collective, principe de précaution (éventuellement). Le rôle des différents acteurs doit aussi apparaître : État, collectivités territoriales, citoyens et autres acteurs de la société civile.

En termes de démarches, l'approche est multiscalaire, du local vers le global. En partant de la localisation de l'établissement, on s'appuie sur les acquis de sixième sur la connaissance de l'espace proche. Un repérage sur le terrain est d'ailleurs possible et même souhaitable, en liaison avec les SVT par exemple. La nécessité de partir de l'actualité pour les exemples aux échelles nationale et mondiale permet d'aborder la question du risque, soit naturel, soit technologique, à travers l'accident ou la catastrophe. Ainsi la transition avec la géographie peut être faite.

Documents de référence : les plans de prévention des risques :


Ils remontent à 1995 (loi Barnier). A l'époque ils ne portent que sur les risques naturels. Ils remplacent les anciens PER (Plans d'exposition aux risques) réalisés à l'échelle communale, qui restent toujours valides en l'absence de PPR. Les différences entre PER et PPR sont significatives : le PPR implique un changement d'échelle : il prend en compte un « bassin de risques », c'est-à-dire la dimension intercommunale. De plus, le PPR doit conduire à une plus large concertation entre l'Etat et les acteurs locaux. 
II existe deux types de PPR. On trouve d'une part les PPR ou plans de prévention des risques naturels dont les PPRI pour les inondations. On leur a ajouté d'autre part les PPRT pour les risques industriels et les transports de matières dangereuses (TMD) en 2003 (loi Bachelot aussi dite loi « risque »), qui mettent en œuvre une politique préventive et de zonage pour les sites Seveso seuil haut. Les PPR sont de caractère règlementaire ; ils sont opposables au tiers et doivent être annexés au Plan local d'urbanisme (PLU).  Le PPR se compose d'un rapport de présentation qui motive le plan, d'un zonage graphique (élaboré à partir d'un Projet d'intérêt général ou PIG), d'un règlement qui fixe les contraintes.       
Il paraît intéressant de partir du DICRIM (document d'information communal sur les risques majeurs) élaboré à l'échelle communale pour l'information des habitants. C'est un support abordable et pédagogique dans lequel on trouve une synthèse du travail d'élaboration du PPR et une combinaison de documents.
 
auteur(s) :

Stéphane Berton - Brigitte Foucaud - Anne Morin

information(s) pédagogique(s)

niveau : 5ème

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : III - La sécurité et les risques majeurs (environ 20% du temps consacré à l'éducation civique)
Connaissances - La notion de risque majeur est étudiée en liaison avec le programme de géographie.
L'État et les collectivités territoriales organisent la protection contre les risques majeurs et assurent la sécurité sur le territoire national.
La sécurité collective requiert la participation de chacun.
Démarches
- Dans le cadre du collège, l'élève est initié aux règles essentielles de sécurité, en fonction des risques liés à sa localisation. D'autres exemples précis pris dans l'actualité, sur le territoire national et dans le monde complètent l'étude.
Documents de référence :
Les plans de prévention des risques

ressources associées

ponts-de-ce-1904.jpg la sécurité et les risques majeurs - 1 11/06/2010
Les trois premières séances du thème : la définition du risque majeur et la commune face au risque.
risque majeur, acteur, mémoire du risque, inondations, PPMS, DICRIM. Stéphane Berton - Brigitte Foucaud - Anne Morin
authion._pt.jpg la sécurité et les risques majeurs - 2 13/06/2010
Les trois dernières séances du thème : le PPRI et le changement d'échelle, du local à l'échelle mondiale. Un exemple d'évaluation à l'issue de la séquence.
aléa, vulnérablitié, catastrophe, acteur, prévention, PPRI, Stéphane Berton, Brigitte Foucaud, Anne Morin

ressource(s) principale(s)

program.jpg propositions autour des programmes de collège de la classe de 5e 01/06/2010
Les propositions présentées sont issues de réflexions d'un groupe de professeurs réunis à l'initiative de l'Inspection pédagogique régionale d'Histoire Géographie les en octobre 2009 aux Ponts-de-Cé.
programmes, propositions de leçons
extrait carte des zones soumises au risque transports des matières dangereuses enseigner les risques 04/03/2011
l'ensemble des ressources disponibles sur le site.
risques, aléas, catastrophe, vulnérabilité

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes