Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > projets

la correspondance de cinq poilus de Doué-la-Fontaine (3)

mis à jour le 11/03/2014


correpondance3_pt.jpg

La correspondance d'Emile Reuiller..

mots clés : Grande guerre, Poilus, front, mémoire, commémorations, Centenaire


Émile Reuiller.


Émile Reuiller est un cousin de la famille Michel. Il est né le 21 Mai 1882 et mort au combat à Saint-Pierre L'Aigle dans l'Aisne le 23 juillet 1918. Il est épicier, marié à Marie Beau et a un fils Émile, surnommé Mileau. Il est mobilisé dès le début de la guerre le 3 Août 1914 dans le 230e puis dans le 269e régiment d'artillerie de l'armée territoriale où il était canonnier.
Voir sa fiche (il faut aller jusqu'au matricule 142)

Aide à la recherche : si la visionneuse ne s'ouvre pas, se rendre sur la page des archives en ligne des Archives départementales du Maine-et-Loire, cliquer sur la vignette « Registres matricules militaires ». Choisir le bureau de recrutement de Cholet puis la classe du soldat pour retrouver sa fiche à l'aide du numéro matricule.
 

Des extraits de la correspondance d'Émile Reuiller.

 
Cliquez sur les cartes pour les agrandir

lettre d'Émile du 24 juin 1916

lettre d'Émile 1916 :  la boue
La transcription de la carte ci-contre

Le 24 juin 1916,
Chère petite Marie,
J'arriverai ce soir au cantonnement le voyage est très long et très fatiguant. La santé est bonne. Chère petite adorée je t'envoie mes meilleurs baisers et je songe au bonheur de ces bons jours passés auprès de toi.
Ton petit homme pour la vie.



Le 23 juillet ? 1916 (au soir),
Chère petite Marie,
Deux mots pour te dire que je suis en bonne santé et vous souhaite tous de même et à bientôt j'espère. Bonne santé et bon courage je t'écrirai demain. Je termine en t'embrassant ainsi que tes parents.






La transcription de la carte ci-contre


Le 18/ ?/1916,
Chère Marie,
2 mots pour te dire que je suis en bonne santé, et je souhaite que cette carte vous trouve tous de même. Je n'ai pas encore reçu des nouvelles de toi depuis que je suis parti de Revigny. Aussi j'en attends tous les jours avec impatience. Chère petite je ne vois pas grand chose à te dire pour le moment sinon que l'on est toujours dans la boue et pas d'eau pour se laver je crois que nous resterons 15 jours dans ce trou.
Je termine en t'embrassant de tout mon cœur.
 
Le 11/ ?/1916,
Chers parents,
Je suis en bonne santé et vous souhaite de même ainsi que notre chère petite Marie et j'espère que bientôt enfin je pourrai aller vous trouver. Je termine en vous embrassant de tout mon cœur, votre fils qui ne vous oublie pas.

******************************************************************

le 1er Mai 1917 (Haute Saône)
Chère Marie et cher Émile,
Je n'ai pas reçu de vos nouvelles encore aujourd'hui mais j'espère que d'ici peu j'en aurai et cela me fera grand plaisir surtout si vous êtes en bonne santé, ce que je désire de tout mon cœur. Pour moi cela va bien et il fait beau temps je souhaite que vous soyez tous de même, bonjour et bonne santé à Grand-père et Grand-mère, à la famille Michel et aux amis.
Milles baisers à vous deux.

******************************************************************

J'envoie une carte à Mileau, dis moi si tu l'as reçu.
Le 4 Mai 1917,
Chère Marie,
J'arrive de Vesoul à 17K à aller d'où l'on est logé  (pour) mener des pensionnaires. Je suis en bonne santé et te désire de même ainsi que le petit lapin. Bonne santé à tes parents et aux amis, je t'écrirai plus longuement demain, mon voyage a été très bon.
Milles baisers à sa petite femme chérie.

******************************************************************

Le 4 mai 1918,
Chère Julot et chère Émilie,
Quelques mots pour vous souhaitez bonne santé. Pour moi cela va bien, j'ai reçu une lettre de Julot qui m'a fait bien plaisir car il se porte bien. Une petite commission pour moi (embrassez bien fort le petit Mileau pour moi). Bonne santé ainsi qu'à Julot, une énorme poignée de mains.
Cliquez sur les cartes pour les agrandir

lettre d'Émile du 1er mai 1917


lettre d'Émile du 4 mai 1917
 

Mais il ne revient jamais...car il meurt au combat le 23 juillet 1918. Lien vers sa fiche décès
 
auteur(s) :

Anne Docteur, Professeure d’histoire-géographie,Collège Lucien Millet, Doué-La-Fontaine

éditeur(s) :

Claudie Ferchaud

information(s) pédagogique(s)

niveau : 3ème

type pédagogique : démarche pédagogique, activité de recherche

public visé : enseignant

contexte d'usage :

référence aux programmes : I - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914 - 1945)

Thème 1
La première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914 - 1918)

ressource(s) principale(s)

correspmilit_pt.jpg la correspondance de cinq poilus de Doué-la-Fontaine (4) 13/03/2014
Les correspondances de deux amis de Pierre Michel.
Grande guerre, Poilus, front, mémoire, commémorations, Centenaire Anne Docteur
PMichel_pt.jpg la correspondance de cinq poilus de Doué-la-Fontaine (1) 11/03/2014
La correspondance de Pierre Jules Michel.
Grande guerre, Poilus, front, mémoire, commémorations, Centenaire Anne Docteur

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes