Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > projets

la République, valeurs et représentations

mis à jour le 21/02/2012


rep_pt.jpg

L'itinéraire de Nation à Bastille a permis de travailler sur la culture républicaine à l'occasion d'un séjour à Paris; la ressource reprend les grandes lignes du dossier élève.

mots clés : République, symboles, culture politique, statuaire


Deux classes de 1S ont effectué un séjour pédagogique de trois jours à Paris qui a été l'occasion de travailler sur différents thèmes en lien avec le programme d'histoire et de géographie
H - La République
H - Les mutations de la société française : les immigrés dans la société.(Cité nationale de l'Histoire de l'immigration)
H - La guerre au XX e siècle (Mémorial de la Shoah)
H - Colonisation : l'exposition coloniale de 1931 (Cité nationale de l'Histoire de l'immigration)
G - Paris : ville-monde
G - Roissy une plateforme multimodale.

Itinéraire Nation, République, Bastille

À la fin du XIXe siècle, La République s'installe durablement en France après un siècle d'hésitations, de révolutions et de coups d'États. La France républicaine fait alors exception dans une Europe où dominent les monarchies.

Les élèves disposaient d'un dossier papier illustré, à compléter au fur et à mesure des étapes. Ce dossier sera repris en classe dans le cadre du cours

Consignes

  • Quelle idée et/ou quel événement rappelle chacune de ses places ?
  •  Quelle idée ou/et quel événement rappelle chacun de ses monuments ?
  •  En quoi sont-ils le reflet de la lente construction du régime républicain en France ?
 

Le Triomphe de la République de Jules Dalou (1899)

 
En 1878, la mairie de Paris organise un concours pour la réalisation d'un monument à la gloire de la République. C'est le projet des frères Morice qui l'emporte et leur statue est inaugurée en 1883 sur ce qui devient la place de la République (voir étape suivante). Le projet de Jules Dalou est classé deuxième, mais la ville décide de l'acquérir pour un usage ultérieur. La version définitive en bronze est inaugurée le 19 novembre 1899. Charles Péguy, relate l'évènement dans les Cahiers de la Quinzaine (texte intégral disponible sur le site de l'Assemblée nationale)



 « Tout à coup un grand cri s'élève à cinquante pas devant nous : « Vive la
République » ! [...]. Nous-mêmes sommes saisis devant la République de Dalou et nous crions comme eux : « Vive la République ». Ce n'était pas la République amorphe et officielle, mais vive la République triomphante, vive la République sociale, vive cette République de Dalou qui montait claire et dorée dans le ciel bleu clair, éclairée du soleil descendant. [...] Toutcela en un seul cri, en un seul mot : « Vive la République », spontanément jailli à l'aspect du monument, [...]
Nous avons vu le triomphe de la République et nous n'avons pas vu les moyens, les artisans de ce triomphe, les deux lions attelés, le forgeron, madame la justice et les petits enfants. La République triomphante, levée sur sa boule, s'isolait très bien de ses serviteurs et de ses servantes.
Nous l'acclamions, nous la voyions seule et haute, et nous passions au pas accéléré, car il fallait que le fleuve de peuple coulât.»

Charles Péguy, Les Cahiers de la Quinzaine, janvier 1900
Le Triomphe de la République


  • À l'aide de ce texte, identifiez les symboles et les valeurs qui composent ce Triomphe de la République
  • Pourquoi cet enthousiasme populaire décrit par Péguy ?
 

Place de la République

 
Chronologie :

1811 :  implantation d'une petite fontaine, aux alentours, de nombreux théâtres populaires, dans l'Est parisien

1859 : sous le Second Empire, Haussmann fait percer un boulevard (bd Voltaire) et une place de grandes dimensions (280 m sur 120 m) est aménagée

1880 1881 : la place change de nom, elle devient Place de la République et on décide d'y implanter une statue de la République. Le 14 juillet 1880, premières célébrations de la fête nationale sur la place. La statue actuelle est inaugurée en 1883.

Description : une statue en bronze haute de 9,50 m repose sur un piédestal de 15,50 m, décoré de trois statues de pierre.
C'est l'œuvre de deux frères, Léopold Morice (1846-1919) et Charles Morice (1848-1918).

Fonction symbolique de la place : très tôt, elle devient le lieu de manifestations. Le 14 juillet 1936, une foule d'ouvriers se rend de Bastille à la Nation pour fêter la victoire du Front populaire.
A  l'époque contemporaine, les parcours des manifestations empruntent le trajet Nation République Bastille

Urbanisme figé dès le II empire, projet de rénovation urbanistique en cours par la Mairie de Paris

  • Identifiez les symboles que porte la République
  • Autour du piédestal, que représentent les trois statues (aidez-vous de leurs symboles respectifs).
La République des frères Morice
 

La Ve République : une nouvelle république.

 
Discours du général de Gaulle
Le général de Gaulle, revenu au pouvoir à la suite de la crise du 13 mai 1958, entreprend de réformer les institutions conformément aux idées  exposées dans le discours de Bayeux en 1946. La loi constitutionnelle du 3 juin fixe le cadre de la révision, les travaux se sont poursuivis durant l'été. Le 4 septembre, date anniversaire de la proclamation de la Troisième République, de Gaulle présente le projet de Constitution qui sera soumis au référendum le 28 septembre
    

  • Décrivez la mise en scène du discours à partir des photos.
  • Pourquoi de Gaulle choisit-il ce lieu et cette date ?
  • N'y a-t-il pas un décalage quant au symbolisme du lieu ?

     
 

Place de la Bastille

     
    L'itinéraire s'est terminé Place de la Bastille, pour montrer la continuité des lieux symboliques

lieu symbolique de la Révolution française, où l'ancienne forteresse de la Bastille fut détruite entre le 14 juillet 1789 et le14 juillet 1790.
    Louis Philippe décida en 1833 de construire la colonne de Juillet déjà prévue en 1792, mais pour, cette fois, commémorer les Trois Glorieuses, le renversement de la monarchie de Charles X les 27, 28 et 29 juillet 1830 Elle fut inaugurée en 1840.
    Une sculpture en bronze doré représentant le Génie de la Liberté orne le sommet de la colonne de Juillet 1830, place de la Bastille.
 
 
auteur(s) :

Hervé Camus, Claudie Ferchaud, lycée Alcide d'Orbigny, Bouaye

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : sortie pédagogique, classe

référence aux programmes : Thème 5 - Les Français et La République
Questions  -  La République, trois républiques
Mise en œuvre   
- L'enracinement de la culture républicaine (les décennies 1880 et 1890)
- ...
- 1958-1962, une nouvelle République

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes