Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > projets

Nantes et la traite négrière

mis à jour le 08/07/2008


masc.jpg

Projet du lycée Monge avec deux classes de 2nde

mots clés : traite négrière, Nantes, XVIII siècle, île Feydeau, musées


1. Les objectifs pédagogiques et les liens avec les programmes d'Histoire et de Lettres


Objectifs communs :

- Prise d'autonomie dans le travail
- savoir sélectionner des informations et les utiliser de façon pertinente
- entraînement à la prise de notes, en classe, sur des documents et en visite
- Initiation aux TPE

Français Histoire géographie

 

  • Travail sur l'écriture, sur la communication, sur le rapport à l'art

 

  • Echange à l'intérieur des classes et entre les classes, voire même d'autres niveaux·

 

  • Spectacle ( ?) devant l'autre classe, voire même d'autres niveaux (lecture théâtrale)

 

  • Une séquence sur le récit autour de Bug-Jargal, Hugo 
  • Aborder des questions historiques diverses :

-histoire locale, Nantes au XVIIIe et au XIXe siècle (quels liens entre traite et industrialisation?)
- histoire des idées : les Lumières, la Révolution, l'abolitionnisme anglais, l'abolition française et ses tâtonnements
- le trafic triangulaire, un des aspects de la première mondialisation - plantations et esclavage aux Antilles
- d'autres traites que la traite atlantique. 


  • Réflexion sur les rapports entre Histoire et Mémoire: comment Nantes traite-t-elle cette question? Qu'en est-il dans d'autres villes française ou étrangères concernées par la traite atlantique?

 

  • Éducation à la citoyenneté : le racisme et ses origines, la tolérance, les Droits de l'Homme 

 




2.  Explicitation du choix des productions

Libre choix d'une production par groupes de trois élèves avec recherche d'une forme originale dans la perspective des TPE.
Réalisations : bateau négrier, panneau de photos de l'île Feydeau en forme de bateau, l'histoire de la traite sous la forme d'un jeu de l'oie, un livre sur la condition des esclaves en Amérique....

 
3. Les grandes étapes du projet pendant l'année scolaire avec un accent sur les temps forts.


Deux heures quinzaine par groupes pendant quatre mois de l'année


septembre : présentation du projet aux deux classes réunies

octobre : les représentations des élèves et les questions à se poser sur le sujet

novembre décembre :  étude d'une œuvre intégrale autour du thème de l'esclavage : Bug Jargal de Victor Hugo avec comme problématique : roman historique ou roman d'aventure ? Travail sur l'argumentation. Evaluation finale : écriture d'un récit en temps limité

janvier : péparation et visite du musée du château - Compte-rendu des élèves. Préparation et visite des quartiers XVIIIème - Compte-rendu des élèves

janvier à avril : travail par groupes sur les heures de modules et d'ECJS : documentation et réalisations.

 

4. Les difficultés rencontrées et/ou surmontées dans la réalisation du projet :

Les ressentis ont été différents en fonction des profils des classes.

En 2.6 :
- un projet qui a été vécu comme trop long par le professeur de français, peut-être trop étalé sur l'année.
- des modules français et histoire n'étant pas alignés, il a été difficile d'organiser et d'accompagner efficacement les recherches des élèves.
- mise en autonomie assez difficile
- des productions finales décevantes

en 2.3 :
- des prises d'autonomie très diverses, et sans lien avec le résultat final. Certains élèves n'ont même pas été capables de nous présenter leur production finale.
- les productions finales se sont avérées décevantes. Les élèves n'en ont d'ailleurs pas tous pris conscience.

5. L'apport du projet pour les élèves (en termes de savoirs, de démarches, d'autonomie, de motivation ... )

Les élèves ont été satisfaits de participer à des visites régulières et de découvrir des sites qu'ils connaissaient peu. En français, ils ont apprécié l'écriture collective des textes ;  globalement, la séquence sur Bug-Jargal a été très appréciée.
Une préparation  qui semble relativement efficace pour les TPE, nous verrons l'an prochain...

6. Le bilan :

- Dans les deux classes, les visites ont été bien ressenties, tant par les professeurs que par les élèves. A renouveler donc.
- Les professeurs ont apprécié d'avoir travaillé ensemble et les élèves sont plutôt satisfaits, malgré l'aspect décevant de certaines productions finales.
- Le travail de fond mené sur les synthèses a été très intéressant quant à la maturation et le recul que les élèves ont appris à prendre sur leur travail. Cela a permis aussi de les habituer à écrire sur leur propre expérience.
- Nous n'avons pas assez communiqué sur le projet, ni avec nos autres collègues, ni avec les familles. Il faudrait donc les mobiliser davantage pour un prochain projet.

 
contributeur(s) :

Brigitte Huaumé et Lucile Sévin en Français; Philippe Nordez, Roger Cavé en Histoire -Géographie.

information(s) pédagogique(s)

niveau : 2nde

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : sortie pédagogique, classe, espace documentaire

référence aux programmes :

ressource(s) principale(s)

navire.jpg la traite négrière atlantique, l'exemple nantais 05/07/2008
Projet initié par l'Inspection Académique 44. L'Inspection d'Histoire-Géographie l'a soutenu et encouragé. Il a permis d'établir des relations entre de nombreux partenaires (ville, musées, archives, C ...
traite négrière, musées, archives, XVIII siècle, Nantes Dominique Nordez

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes