Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

citoyenneté et démocratie à Athènes

mis à jour le 11/12/2014


athena.jpg

Pour terminer la séquence sur la citoyenneté à Athènes aux Ve et IVe siècle avant J.C., une tâche complexe a été proposée aux élèves.

mots clés : Athènes, Antiquité, citoyenneté, justice, argumenter, tâche complexe


Déroulement de la séquence

 
Séance 1 
Être citoyen à Athènes : conditions, droits et devoirs à partir de textes

Séances 2 et 3
Le citoyen au cœur de la vie politique : étude d'un corpus documentaire sur la justice

Séance 4
Le citoyen au cœur de la vie civique
les citoyens et le théâtre : cours dialogué à partir de documents
Séance 5
Les limites de la démocratie athénienne


Séance 6

La démocratie vue et discutée par les Athéniens
rédaction de plaidoiries  sur deux sujets possibles :
  • Pour la démocratie
  • Contre la démocratie
puis passage à l'oral et enregistrement des plaidoiries.
 

Extraits du corpus documentaire sur la justice à Athènes

Compléter un tableau d'informations :
  • Comment s'organise la justice à Athènes ?
  • Comment voit-on que c'est une pratique démocratique ?

Rédiger une synthèse à partir des informations collectées dans le tableau pour répondre à la question « En quoi la justice à Athènes est-elle une expression du fonctionnement démocratique de la cité ? »

Chaque production élève (tableau et synthèse a été relevée et notée)  lien de téléchargement d'un fichierle corrigé
 
Document 1 - Le serment des héliastes

 Au moment de leur prise de fonction, les héliastes doivent prêter serment. En voici un extrait :

    «Je n'accepterai pas de présents, en tant qu'héliaste, ni moi-même, ni par l'intermédiaire d'un autre ou d'une autre, par aucun artifice ou machination quelconque. Je n'ai pas moins de trente ans et j'écouterai avec une égale attention l'accusateur et l'accusé, et je me déciderai uniquement sur l'affaire elle-même. »

Démosthène, Contre Timocrate, 353 av. J. -C.
Document 2 - Le déroulement d'un procès

    « Quand les juges sont arrivés et qu'ils ont été répartis dans chacun des tribunaux, le magistrat qui a la présidence du tribunal tire une tablette de chaque boîte (1), de manière à avoir dix noms, un par tribu. Il met ces tablettes dans une autre boîte vide et les cinq premiers noms qu'il tire se trouvent affectés par le sort: le premier à la surveillance de l' eau (2), les quatre autres à la surveillance des bulletins de vote, pour empêcher que nul ne cherche à suborner le surveillant de l'eau ni ceux des bulletins, et qu'aucune fraude ne soit commise [...]. Les cinq juges dont le nom n'est pas sorti reçoivent des présidents le tableau de service relatif au paiement du salaire [...] quand le jugement sera rendu. [...] Il y a dans le tribunal des clepsydres munies de tuyaux pour l'écoulement. On y verse l'eau dont la mesure détermine la durée des plaidoiries. [ ... ] La même quantité d'eau est attribuée à l'accusation et à la défense. »

Aristote (384-322 av. J.-C.), Constitution d'Athènes, 46-47.

1. Il y a 10 boîtes par tribunal : elles comportent sur des tablettes les noms des héliastes tirés au sort pour siéger à l'audience.
2. C'est-à-dire des clepsydres.
 
Document 3  - Clepsydre

AGMA Clepsydre

Clepsydre reconstituée, Musée de l'Agora
Document 4 - Scène de vote

à partir d'une scène d'une coupe attique conservée au Musée des Beaux Arts de Dijon


Document 5 - Jetons de vote en bronze


jetons de vote
Musée de l'Agora, Athènes
(source, Wikicommons)
 
Document 6 - Une critique de la justice

Philokléôn. Je vais, dès le début même, prouver que notre pouvoir ne le cède à aucune royauté. Qu'y a-t-il de plus heureux, de plus fortuné qu'un juge? Quelle vie est plus délicieuse que la sienne ? Quel animal plus redoutable, surtout quand il est vieux? A peine je sors du lit, des hommes, hauts de quatre coudées, m'escortent au tribunal : dès que je parais, je me sens pressé par une main délicate qui a dérobé les deniers de l'État ; les coupables tombent à mes pieds, en disant, d'une voix lamentable : « Aie pitié de moi, mon père, je t'en conjure par les larcins que tu as pu faire toi-même dans l'exercice des charges publiques, ou dans l'approvisionnement des troupes ! » Eh bien, celui-là ne saurait pas même que j'existe, si je ne l'avais acquitté une pre­mière fois.

Bdélylokléôn.. Bon ; l'article des suppliants... Je note cela sur mes tablettes.

Philokléôn.. Ensuite, je prends place au tribunal, chargé de supplications, et, ma colère une fois cal­mée, je ne fais rien de tout ce que j'ai promis ; mais j'entends les voix d'une foule d'accusés qui réclament leur acquittement. Voyez ! quelles caresses ne fait-on pas alors au juge ? Les uns déplorent leur misère, et ajoutent des maux supposés à leurs maux réels, jusqu'à ce que leurs plaintes les égalent aux miens ; les autres nous racontent des histoires, et d'autres quelque trait comique d'Ésope ; ceux-là disent quelque bon mot, pour me faire rire et désarmer ma rigueur. Si rien de tout cela ne me touche, ils amènent leurs enfants par la main, filles et garçons ; j'écoute, et, baissant la tête, ils bêlent tous ensemble. Le père, tremblant, rue supplie comme un (lieu de l'absoudre, par pitié pour eux : « Si tu aimes la voix d'un agneau, sois sensible à celle de ce petit garçon. » Si j'aime les petites truies, il tâche de me toucher par la voix de sa fille. Et nous alors, en sa faveur, nous relâchons un peu la rigueur de notre colère. N'y a-t-il pas là une grande puissance, et de quoi se moquer de la richesse ?

Aristophane, Les guêpes, 422 avant JC
 

Séance 6 - La démocratie vue et discutée par les Athéniens


À partir des notions, des analyses vues dans les séances précédentes, les élèves doivent rédiger des plaidoiries. Deux sujets sont possibles :

  • pour la démocratie
  • contre la démocratie

Les  élèves ont travaillé par binôme et les sujets ont  été attribués par tirage au sort.


Consignes

  • Prendre le point de vue des Athéniens et se situer au Ve et IVe siècles avant Jésus-Christ.

  • Développer une argumentation en utilisant des notions, du vocabulaire, des personnages vus en cours

  • Écrire la plaidoirie mais en intégrant que la restitution se fait à l'oral, il faut donc réfléchir au ton, au débit, à la posture, à l'accroche

Des exemples de travaux d'élèves


4 fichiers audio

la plaidoirie d'Alexis et Matys

La plaidoirie d'Isandre et Coline

La plaidoirie de Clothaire et Lucas

La plaidoirie de Morgan et Mélanie

lien de téléchargement d'un fichierla version pdf
 

Bilan du professeur


Le travail a été réalisé avec une classe de seconde de 35 élèves d'un bon niveau et participative.
Le bilan est très positif.
1)    Le tirage au sort a permis d'associer des élèves qui n'avaient pas l'habitude de travailler ensemble.
2)    La rédaction des plaidoiries a été réalisée avec beaucoup de sérieux par tous les groupes. Les textes produits montrent que les consignes ont été comprises et bien respectées. Le souci de construire une argumentation en mobilisant les notions abordées en cours et  en vue de convaincre est toujours présent.
3)    Par manque de temps, la moitié des groupes seulement ont plaidé devant la classe. Là encore, l'exercice s'est révélé positif car les élèves se sont pris au jeu, en travaillant sur la voix et sur la posture. Chaque passage a été l'occasion d'examiner en commun les critères de réussite de l'exercice.
4)    Tous les groupes ont par ailleurs enregistré leur plaidoirie sur Mp3. Tout en étant une démarche intéressante permettant de garder une trace du travail effectué, le fait de ne pas passer devant le groupe change les conditions de restitution et rendent les plaidoiries moins convaincantes.  
 
auteur(s) :

Soizick Jarno, professeur d'HG, lycée Alcide d'Orbigny, Bouaye

éditeur(s) :

Claudie Ferchaud, webmestre

information(s) pédagogique(s)

niveau : 2nde

type pédagogique :

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : Thème 2 - L'invention de la citoyenneté dans le monde antique
Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IVe siècle av. J-C.)
- La participation du citoyen aux institutions et à la vie de la cité : fondement de la démocratie athénienne.
- La démocratie vue et discutée par les Athéniens.

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes