Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

étranges étrangers : images et représentations de l’autre dans la construction de l’identité européenne

mis à jour le 28/12/2013


etrangers_pt.jpg

une proposition de séquence en 5ème : le thème « Différents mais égaux » est replacé dans un cadre européen, avec pour support l''exemple franco-allemand.

mots clés : étranger, identité, relations franco-allemandes


Présentation de la séquence

Le thème « Différents mais égaux » est replacé dans un cadre européen, avec pour support l'exemple franco-allemand. L'approche se fait dans une perspective historique, avec le constat que la perception de l'autre peut évoluer.
 
Problématiques

- Qui est étranger ?
- La nationalité fait-elle l'étranger ?
- En quoi sommes-nous étrangers et pour qui ?
- Peut-on être « un peu » étranger, « très étranger »
- Étranger un jour = étranger toujours ?
- Quels sentiments, quelles réactions l'étranger suscite-t-il chez l'autre ?
Documents

- quelques photos d'adolescents européens, sans légende puis légendées
- des caricatures anti-allemandes durant la Première guerre mondiale
- photos Mitterrand-Kohl, Adenauer- de Gaulle, la relation franco-allemande en chiffres, le 50ème anniversaire du traité de l'Elysée
 

1ère activité : trois photos d'adolescents européens


- proposer une nationalité et justifier la réponse pour chaque photo

ados Europe


- Les légendes réelles sont ensuite données (Luxembourg / France / Suède)

Quels écarts constate-t-on et quelles sont les raisons de ces écarts ?
- faire émerger les stéréotypes, les a priori menant à des conclusions souvent erronées
- remarquer l'uniformisation des modes de vie, l'absence (ici) de particularismes nationaux, au sein de l'Europe dans les exemples proposés
-
Bilan 1ère activité : la frontière entre soi et l'étranger relève bien plus de la frontière mentale que de la frontière géographique.

Cette frontière mentale est-elle figée ou peut-elle se déplacer, évoluer avec le temps par exemple ?
 

2ème activité : l'évolution des relations franco-allemande aux XIX°-XX°s.


Fin 19°- début 20° : dégrader l'ennemi pour mieux lui faire la guerre

Ces documents sont des cartes postales françaises éditées au début de la Première Guerre mondiale.(source)
Le casque à pointe est traditionnellement associé à l'uniforme militaire allemand.
 
Leur façon de faire la guerre
Leur façon de faire la guerre. Editions patriotiques de Paris. Carte postale illustrée signée G. Scott. Publié le 28 août 1914 dans L'Illustration, le dessin de Scott fut aussitôt reproduit en carte postale et en lithographie et connut une très large diffusion.


Questions :


  • quels sentiments cherche-t-on à créer vis-à-vis des Allemands ? Comment le suscite-t-on et pourquoi ?

  • montrer que ces caricatures sont basées sur des stéréotypes (importance du vocabulaire péjoratif entre autre).

  • quel statut est donné à l'autre, ici les Allemands ? Voisins, étrangers, ennemis, partenaires...

  • d'après le contexte historique, dans quel but ces cartes postales satiriques étaient-elle éditées ?
Un rêve
Un rêve. Carte postale illustrée anonyme. Guillaume II efface la carte de l'Europe pour écrire à la place le mot Germania.

Marche triomphale sur Paris
Marche triomphale sur Paris. Carte postale illustrée anonyme. Exemple d'animalisation de l'ennemi

Faces boches
Faces boches. Carte postale illustrée signée Ch-léo
 
Depuis le milieu du 20° siècle : modifier la perception des Allemands en France pour se réconcilier avec eux


 De Gaulle et Adenauer Verdun 1984
 Le chancelier allemand Adenauer et de Gaulle (président de la République), 1962. Le chancelier allemand Kohl et François Mitterrand (président de la République), 1984.


 
timbre cinquentenaire traité de l'Elysée

Timbre édité en 2013 pour le 50ème anniversaire du traité de l'Elysée.
Ce traité signé entre la France et l'Allemagne en 1963 marque le début de la réconciliation des « ennemis héréditaires ». Pour que ce traité ne se limite pas à un accord entre chefs d'état, des mesures sont prises pour encourager le rapprochement des peuples des deux pays. Les jeunesses allemande et française sont particulièrement ciblées sur le long terme, l'accent étant mis sur l'apprentissage des langues ainsi que sur l'équivalence des diplômes. La fondation de l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ, ou Deutsch-Französisches Jugendwerk, DFJW en allemand), de lycées franco-allemands, les échanges internationaux entre les deux pays sont des conséquences directes du traité. Depuis, beaucoup de villes, d'écoles, de régions françaises et allemandes se sont jumelées.
 
  • Montrez le changement dans la perception de l'Allemagne et des Allemands par les Français.
  • Énumérez les nombreux signes illustrant la réconciliation franco-allemande.
  • Quel changement dans les relations franco-allemandes depuis le milieu du milieu du XX°s explique cette évolution dans nos rapports ?
  • Éventuellement une recherche sur l'évolution du mot Boche (et allusions à Ritals, Rosbifs) - terme passé du langage courant au registre des insultes- comme outils de construction de frontières mentales

Bilan 2ème activité : la perception de l'étranger (et a fortiori de l'adversaire) est une construction mentale entretenue et véhiculée par des stéréotypes qu'il s'agit de repérer pour pouvoir les déconstruire.

Modalités d'évaluation
- Expliquez que les discriminations et le racisme reposent sur des constructions mentales entièrement fabriquées et qu'il faut déconstruire ces stéréotypes.
- Montrez ensuite que même s'il existe des différences entre les individus et une grande diversité culturelle entre les groupes humains, nous appartenons à la même humanité.
 
auteur(s) :

Anne Decary, Françoise Desvignes, clg Val d'Oudon, Le Lion d'Angers, clg Aristide Briand, Nantes

éditeur(s) :

Claudie Ferchaud

information(s) pédagogique(s)

niveau : 5ème

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : I° partie - Des êtres humains, une seule humanité
Thème 1- Différents mais égaux, égalité de droit et discrimination
Compétences
- déconstruire des stéréotypes
- compétence 6 du Socle Commun (compétences sociales et civiques)

Démarche de projet (en prolongement du cours, Différents mais égaux)

ressource(s) principale(s)

dcie_pt.jpg citoyenneté et identité européenne, un parcours tout au long du collège 27/12/2013
Dans le cadre du projet DCIE (Dynamiques citoyennes en Europe), un travail mené sur une année a permis la collaboration d'enseignants et de chercheurs de l'université de Nantes sur ...
citoyenneté, égalité, identité, Europe, Anne Decary, Françoise Desvignes

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes