Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

histoire de Vichy et de la résistance - présentation de la séquence

mis à jour le 11/03/2019


Capture.JPG

une séquence de troisième en histoire sur le chapitre « La France, défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance ».  La défaite de juin 1940 permet au régime de Vichy de renverser la République et de s’engager dans la collaboration avec l’Allemagne. En France et outre-mer, depuis l’appel du 18  juin 1940 du général de Gaulle, la Résistance s’organise pour défendre les valeurs de la République. 

 

mots clés : régime de Vichy, politique de collaboration, occupation, résistance, réseaux de résistance, deuxième guerre mondiale, France


Présentation de la séquence

Thème 1 - Chapitre IV « La France, défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance »

Démarches et contenu d’enseignement
A l’échelle européenne comme à l’échelle française, les résistances s’occupent à l’occupation nazie et aux régimes qui s’engagent dans la collaboration. Dans le contexte du choc de la défaite de 1940, la Résistance militaire et civile agit contre le régime de Vichy négateur des valeurs républicaines.

Une courte évaluation diagnostique (2 minutes) est proposée en répondant à la question suivante : quelle est la situation de la France au début de 1940 ? Les élèves écrivent sur leur cahier des propositions de réponses.

Réponses attendues :
- La France est engagée dans la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945).
- La France est en guerre contre l’Allemagne nazie
- La France est défaite et occupée en 1940.
- La France est une République (IIIème République, le Front populaire en 1936).
 

I. Le choc de la défaite de 1940 (1 heure)


Compétences mobilisées :

- Se repérer dans le temps et dans l’espace.
- Analyser et comprendre un document.
 
Voir fichier « I- activité le choc de la défaite en 1940 ».

1- La France défaite et occupée (10 minutes)
 
A partir de deux documents, le professeur reprend oralement les réponses écrites par les élèves lors de l’évaluation diagnostique (les éléments de réponse sont dans la partie contexte du tableau ci-dessous).

Documents utilisés :
- Une carte de la bataille de France (source : Hachette Education, manuel Troisième, 2016, document 1 page78).
- Une photographie de l’exode (source : Hachette Education, manuel Troisième, 2016, document 1 page 78 OU Ouest France, Guerre et libération dans la Sarthe, 27 mai 1914, page 6).

2- Deux attitudes face à la défaite de 1940 (30 minutes)

Les élèves écoutent deux discours dans ce contexte de 1940 ; ils complètent un tableau pour comparer les attitudes de Philippe Pétain et Charles De Gaulle face à la défaite et à l’Occupation.

Documents utilisés :
- Document 1 : Le discours (allocution enregistrée) de Philippe Pétain du 17 juin 1940.
- Document 2 : Le discours (radiodiffusée) de Charles de Gaulle du 22 juin 1940.

3- Les conséquences de la défaite (10 minutes)

En autonomie, les élèves complètent un schéma simple et une frise chronologique pour se repérer dans l’espace et dans le temps. Cette activité permet de dresser un bilan de la séance en mobilisant les connaissances sur les conséquences territoriales et politiques de la défaite de 1940.

Puis la problématique peut être annoncée par le professeur.

Problématique : Comment, dans une France défaite et occupée, la Résistance défend-elle les valeurs de la République face à l’occupant allemand et à la politique de collaboration du régime de Vichy ?
Notions : régime de Vichy, Occupation, politique de collaboration, Résistance.

III. S'engager dans la Résistance (2 heures)

 
Compétences mobilisées :

- Coopérer et mutualiser
- Analyser et comprendre un document (extraire des informations pertinentes).
- Pratiquer différents langages :
1) s’exprimer à l’écrit = écrire pour construire son savoir
2) réaliser un schéma.
 
Problématique : Pourquoi et comment s’engage-t-on dans la Résistance ?
Vocabulaire spécifique : mouvements de résistance, réseaux de résistance, maquis, FFI, FFL.

II. La France sous le régime de Vichy (2 heures)


Compétences mobilisées :

- Coopérer et mutualiser
- Analyser et comprendre un document (extraire des informations pertinentes).
- Pratiquer différents langages (s’exprimer à l’oral).
 
Le professeur peut proposer une photographie d’accroche, projetée à la classe. Elle permet de réinvestir les connaissances du cours précédent mais aussi d’établir un lien avec les séances n°2 et n°3 sur la France sous le régime de Vichy. Les questions sont projetées et les questions sont ouvertes pour favoriser les échanges et susciter les interrogations de la classe.

Document utilisé : photographie Paris, juin 1941 "un policier français salue un officier nazi" (ex: Hachette Education, manuel Troisième, 2016, document 1 page 76). 
 
Questions possibles :
1) Que voit-on ?
2) Quel est le contexte ? (séance précédente)
3) Quelle analyse peut-on proposer de la photographie ? Pourquoi illustre-t-elle la situation de la France de l’été 1940 ? (préparation à la séance)
 
Réponses possibles :
1) 2) L’arc de triomphe (valeurs de la République, le Soldat inconnu inhumé en 1921 après la Grande Guerre, manifestations nationales), un officier allemand (casquette, uniforme, épaulettes, armée d’Occupation depuis le 14 juin 1940), un policier français (il salue l’officier allemand, régime de Vichy depuis le 10 juillet 1940).
3) Le policier français, figé, qui représente le régime de Vichy a une attitude de soumission devant l’officier allemand qui est en mouvement : il est au garde à vous. Cela illustre la défaite, l’Occupation et l’humiliation de la France (la politique de collaboration du régime de Vichy est à venir).

Problématique : Pourquoi peut-on dire que le régime de Vichy est opposé aux valeurs de la République ?
Vocabulaire spécifique : antisémitisme, collaboration (politique de), dictature, Milice, STO.

Une photographie peut être proposée pour conclure cette séance ; elle fait écho à la photographie de départ en officialisant la politique de collaboration du régime de Vichy avec l’Allemagne nazie.





Le maréchal Pétain rencontre Hitler à Montoire, 24 octobre 1940.
 
 
auteur(s) :

équipe Gard

éditeur(s) :

fabienne joly, membre de l'espace pédagogique

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux, 3ème, Lycée tous niveaux

type pédagogique : connaissances, compétences, démarche pédagogique, scénario, séquence

public visé : non précisé, enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes :

Thème 1 - L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) »
Chapitre 4 - « La France, défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance » 

ressources associées

Capture.JPG histoire de Vichy et de la résistance - Mise au point scientifique 11/03/2019

une séquence de troisième en histoire sur le chapitre « La France, défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance ».  La défait ...

régime de Vichy, politique de collaboration, occupation, résistance, réseaux de résistance, deuxième guerre mondiale, France équipe Gard

ressource(s) principale(s)

Capture.JPG histoire de Vichy et de la résistance - présentation de la démarche 22/03/2019
une séquence de troisième en histoire sur le chapitre « La France, défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance ».  La défaite de juin 1940 permet au régime de Vichy de ren ...
régime de Vichy, politique de collaboration, occupation, résistance, réseaux de résistance, deuxième guerre mondiale, France équipe Gard

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes