Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

jeux de rôles - jeux de justice

mis à jour le 30/04/2013


justice.jpg

voici un travail réalisé avec des 4e sur les différentes justices en France, travail mené par groupes et qui a pris la forme de jeux de rôles.

mots clés : justice, conseil des prud'hommes, tribunal correctionnel, cour d'assises, jeu de rôles


Démarche:


Voici un travail réalisé en Quatrième en Éducation civique , sur la partie II et le thème 2 : « la Justice est garante du Droit ». Pour cela 6 heures ont été prévues.

Le programme veut aborder les missions de la justice et ses principes, et préconise l'étude de cas concrets à travers le fonctionnement de trois juridictions: le conseil des prud'hommes, le tribunal correctionnel et la cour d'assises.

Le choix de travaux de groupes a été fait afin que le plus grand nombre d'élèves s'implique au sein de chaque groupe et tienne son rôle. Cela permet aussi une nouvelle dynamique : les élèves s'approprient leur juridiction et participent à la notation des deux autres groupes.
La salle de la cour d'assises de Rennes.

 

Déroulement:


- 1ère heure : les principes de la Justice sont découverts et étudiés en classe (travail individuel et correction). Ils devront être réinvestis lors des heures suivantes.

- 2ème heure : les groupes sont faits par le professeur (3 groupes de 8-10 élèves), il s'agit de groupes hétérogènes, c'est important : des élèves « moteurs », des élèves « moteurs mais muets », des élèves « à l'aise à l'oral », des élèves en difficultés.
Dans un premier temps, chaque élève travaille individuellement sur le cas judiciaire qui sera présenté aux deux autres groupes. Il s'agit de cas pris dans le manuel tout simplement (ici le manuel de 4e de chez Belin). L'objectif est de s'approprier les lieux évoqués, les personnages présents, les acteurs judiciaires, le vocabulaire judiciaire... en remplissant un tableau.
Dans un second temps, le groupe se constitue et discute des réponses de tous afin de proposer une solution finale au professeur et obtenir une note sur 6 points.

- 3ème et 4ème heures : chaque groupe reçoit sa feuille de route pour son jeu de rôles. Ce travail a été réalisé au CDI parce que le lieu se prête mieux aux travaux de groupes, les sources documentaires sont à disposition (et notamment l'accès à Internet pour des vidéos).
Ici, le professeur et le professeur documentaliste sont en retrait, ils n'interviennent qu'à la demande mais limitée en nombre, des élèves.
Dans un premier temps, le groupe se distribue les rôles, se lance dans les recherches (environ une heure), puis commence l'écriture d'un scénario (environ une heure).

- 5ème heure : les trois groupes présentent leurs cas judiciaires : un cas de licenciement pour faute grave dans un conseil des prud'hommes, un cas dans un tribunal correctionnel (traitement aux hormones de croissance) et enfin l'affaire Viguier en cour d'assises.
Pendant qu'un groupe passe, les deux autres l'évaluent (cela permet aux groupes de rester attentifs aux présentations des deux autres).

- 6ème heure : en classe entière, les trois cas sont replacés dans la Justice en France (notamment la distinction entre la justice pénale et la justice civile) et les principes de la Justice sont relus à travers les scénarios déclinés par les groupes.
 
Palais de justice de Paris

Bilan sur deux classes:


- à court terme : les groupes hétérogènes ont bien fonctionné (mis à part un élève lors de la 2ème heure qui est resté muet). Chacun s'est investi dans son rôle et l'a tenu jusqu'à la présentation finale. Ceux qui sont habituellement en retrait dans la classe, ont été  « bousculés », « boostés »par les autres car la même note était attribuée à l'ensemble du groupe.
Les scénarios ont été gérés différemment selon les groupes : certains sont restés respectueux à la lettre de la proposition de scénario, tandis que d'autres ont tout réécrit, certains ont fait des répétitions orales (lors de la 4ème heure, ou en étude), d'autres ont apporté des objets (ex : des pièces à conviction...)... Les élèves se sont investis.

- à moyen terme : lors de l'étude du thème 3: « la justice des mineurs », les élèves savent bien repérer les acteurs et les principes judiciaires.
 

 
auteur(s) :

Fabienne Joly, professeur au collège paul Gauguin, Cordemais (44)

information(s) pédagogique(s)

niveau : 4ème

type pédagogique : démarche pédagogique, scénario, séquence

public visé : non précisé, enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : Partie II - Droit et justice en France
Thème 2 - La Justice garant du Droit

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes