Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > ressources > comptes-rendus

Compte-rendus des conférences de la formation "Enseigner la Shoah", janvier 2019, Angers.

mis à jour le 17/08/2020


shoah.jpg

Page d'accès aux compte-rendus des conférences de la Formation "Enseigner la Shoah" qui s'est déroulée en janvier 2019 à Angers. 


Retrouvez les liens de la formation de l'année 2018 en cliquant ici
. lien interne

mots clés : shoah, formation, génocide, mémorial, juif


Résumés des conférences et liens vers leurs compte-rendus.

lien de téléchargement d'un fichier Alban PERRIN, « De l’antijudaïsme chrétien au mythe du complot juif international »
Dans le contexte actuel, il est encore plus nécessaire de définir rigoureusement ce qu'est l'antisémitisme et quand il est né, comment il s'est construit à partir de l'antijudaïsme chrétien médiéval. Quelle que soit la période considérée, il s'appuie toujours sur une vision mythologique et polysémique du Juif. Enfin, depuis les années 2000, loin d'être résiduel, il ressurgit avec force à travers les réseaux sociaux.

lien de téléchargement d'un fichier Diffusion du documentaire « Les faussaires de l'histoire » de Michäel PRAZAN suivie d'une discussion avec Valérie IGOUNET, spécialiste de l'histoire du négationnisme et co-auteure du film.
Ce documentaire retrace l'histoire du discours négationniste. Grâce à l’expertise de personnalités et d'historiens, d’archives méconnues et souvent inédites, ce film revient sur l’histoire d’une escroquerie intellectuelle et antisémite qui, d’un trait de plume, efface les six millions de morts du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Il retrace rigoureusement son histoire, à commencer par son apparition dans l’immédiat après-guerre chez les nostalgiques du nazisme et de la collaboration. Dans les années 1970, sous l’influence d’une extrême-gauche « antisioniste », le négationnisme subit une certaine réorientation, qui s’étend ensuite jusqu’à la fin des années 1990 vers le monde arabo-musulman, portée par la star déchue du parti communiste Roger Garaudy. Le film décortique pour mieux le comprendre et le conjurer le discours de haine qui se dissimule derrière les masques de l’historicité et du militantisme politique. Alors que disparaissent aujourd’hui les derniers rescapés du plus grand génocide du XXe siècle, ce film est aussi un cri d’alarme devant les offensives que continuent de mener, sur plusieurs continents, les faussaires de l’histoire.

lien de téléchargement d'un fichier Clara TRUGNAN et Mourad BATTIKH, 
avocats, « Ce que dit la loi : la répression du racisme et du négationnisme en droit français ».
Cette conférence expose la législation visant à lutter contre le racisme et l'antisémitisme. Il existe en France tout un arsenal juridique permettant de condamner les propos racistes et antisémites. Récemment, dans le cadre de l'affaire Dieudonné, la justice administrative a fait évoluer la jurisprudence sur cette question, notamment s'agissant de la représentation de spectacles comportant des propos condamnables.
lien de téléchargement d'un fichier Boris ADJEMIAN, " Le génocide des Arméniens de l'Empire ottoman "
Après une introduction consacrée à la mémoire du génocide des Arméniens et à sa négation par le gouvernement turc, Boris Adjemian présente la situation des populations arméniennes de l'Empire ottoman à la fin du XIXe siècle, dans un contexte de développement du nationalisme turc et de multiplication des violences à leur encontre. Il retrace les principales phases du génocide en 1915 et 1916, et dresse un bilan du crime au sortir de la Première Guerre mondiale.
lien de téléchargement d'un fichier Florent PITON, "Le génocide des Tutsi du Rwanda"
D’avril à juillet 1994, entre 800.000 et 1 million de Tutsi sont massacrés au Rwanda. L’extermination des Tutsi est la conséquence d’un processus qui s’inscrit dans une histoire longue. Elle est le produit de la réappropriation à partir de l’indépendance par la société rwandaise des théories raciales et racistes développées au XIX° siècle par les colonisateurs européens. Au cours de cette conférence, Florent Piton analyse l’émergence de ce racisme, la manière dont il a conduit au génocide et les pratiques de violence qui en ont résulté. Il aborde la question de la sortie du génocide et les questions mémorielles.
lien de téléchargement d'un fichier Alban PERRIN, La persécution et l'assassinat des Tsiganes par l'Allemagne nazie et ses complices, 1933 - 1945 Durant la Seconde guerre mondiale, les Tsiganes (terme générique pour désigner les peuples nomades de langue romani) sont également les victimes des nazis. S’ils ne font pas l’objet d’une politique planifiée d’extermination dans toute l’Europe, ils sont en revanche victimes de massacres et de persécutions. Parce que la politique à leur encontre est demeurée hésitante et incohérente, le sort des Tsiganes est radicalement différent d’un pays à l’autre.
lien de téléchargement d'un fichier Rudy Reichstadt, "les ressorts du conspirationnisme"
Lors de cette conférence, Rudy REICHSTADT propose une définition du conspirationnisme. Il fait ensuite une lecture commentée d’une enquête réalisée par l’IFOP en 2017, un sondage sur le complotisme, qui met en évidence les différentes théories du complot, leur diffusion et leur impact sur l’opinion publique française. Il montre que l’antisémitisme et le négationnisme sont des formes de complotisme.

Cliquez pour télécharger le programme de la journée 1 lien de téléchargement d'un fichier et de la journée 2 lien de téléchargement d'un fichier
 
éditeur(s) :

Emilie ARBEY, IAN HG

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes