Contenu

numérique et enseignement

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > délégation au numérique > Rencontres académiques du numérique > 2018/19

2018/19

Utiliser en classe le BYOD ou AVEC

Rencontres académiques du numérique en territoire 1/3 - atelier 1

Atelier 1

Cet atelier a pour objectif de donner des pistes aux enseignants. Comment et pourquoi utiliser les équipements personnels des élèves, pour l'essentiel leur téléphone portable ? Après avoir donné une définition du BYOD, avoir rappelé le cadre législatif, Tony Neveu présente des usages du téléphone portable au collège pour favoriser la prise d’information, la communication, l’évaluation et la différentiation. Pour chaque usage, il en précise les modalités de mise en œuvre, les avantages, les freins, mais aussi les leviers. Mme Faivre et Mme Maignan exposent les usages du BOYD non connecté (usage de la vidéo et de la photographie pour garder la trace du cours).


Tony Neveu, professeur SVT collège La Foresterie de Bonnétable
Caroline Faivre
référente numérique premier degré
Clarisse Maignan
,  professeure d'histoire-géographie et chargée de mission à la DANE 

 Résumé

Après une définition du BYOD ou AVEC et un rappel du cadre législatif, Tony Neveu présente des usages du téléphone portable au collège pour favoriser la prise d’information, la communication, l’évaluation et la différentiation. Pour chaque usage, il en précise les modalités de mise en œuvre, les avantages, les freins, mais aussi les leviers.


Partie 1 - Le cadre

Définition des termes
•    BYOD : Bring Your Own Device,
•    AVEC : Apportez Vos Équipements personnels de Communication
•    AVAN : Apportez Vos Appareils Numériques
Ces acronymes regroupent l’ensemble des objets électroniques connectés sans fil, qui partagent des données avec d’autres appareils électroniques tels que les ordinateurs, les tablettes électroniques, les smartphones, les montres connectées.

Le cadre législatif
La loi précise dans Article L511-5 du Code de l’éducation Modifié par LOI n°2018-698 du 3 août 2018 - art. 1 que L'utilisation d'un téléphone mobile ou de tout autre équipement terminal de communications électroniques par un élève est interdite dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges et pendant toute activité  liée à l'enseignement qui se déroule à l'extérieur de leur  enceinte, à l'exception des circonstances, notamment les usages pédagogiques, et des lieux dans lesquels le règlement intérieur l'autorise expressément.

C’est sur cette exception très encadrée que l’usage des appareils connectés pourra se faire. Il conviendra de mettre en place une charte d’utilisation des objets connectés qui précise notamment les heures, lieux et conditions d’utilisation.
 

Partie 2 - Les usages pédagogiques

 Le BYOD pour s’informer, pour différencier
  • Consignes orales
  • Aides consultables à la demande par des QR code
  • Accès à des fiches méthodes
  • Accès à des informations en réalité augmentée
  • La liste des applications gratuites utilisées se trouve sur le diaporama support de l'intervenant

 Le BYOD pour communiquer
  • Insertion de QR code sur des affiches crées par les élèves
  • Compte rendu d’activité via la messagerie de l'ENT e-lyco.

 Le BYOD pour Évaluer
  • Utilisation de QCM interactifs avec ou sans carton de vote
  • Utilisation des exerciseurs de l’ENT e-lyco

Points positifs et points de vigilance, transférabilité
Points positifs
Dans tous les cas, pour contrer la fracture numérique, il faut proposer les ressources sur différents supports, en diffusion sur différentes applications en ligne (cahier de texte pour le travail maison, sur elyco).
L’approche ludique, différenciée, le haut taux de disponibilité du matériel, la connaissance des appareils personnels, en font des atouts sur lesquels les enseignants peuvent s’appuyer.

Points de vigilance
Il y a toutefois des limites dont il faut tenir compte : connectivité au WiFi de l’établissement, forfait 3G/4G de l’élève, refus des parents, applications non disponibles sur certaines plate-forme.
Concernant le choix des applications, il ne faut pas oublier la nécessité de protéger les données personnelles des élèves.

La transférabilité à toutes les disciplines est totale.

Echanges et interrogations
Les échanges ont porté sur les risques de dérives d’utilisation d’applications non pédagogiques pendant le cours, et plus généralement sur les freins possibles à cette utilisation, le public ayant bien perçu la plus-value potentielle de ces pratiques.


Pour aller plus loin
Le diaporama support de l'atelier au format pdf
La charte d'utilisation de la téléphonie mobile du collège de La Foresterie
Le guide des projets pédagogiques s'appuyant sur le BYOD/AVEC accessible sur la page éduscol
L'utilisation pédagogique du Merge cube en SVT (académie de Lille)
Le gabarit imprimable : pour construire un Merge cube
 

haut de page

numérique et enseignement - Rectorat de l'Académie de Nantes