Contenu

sciences de la vie et de la Terre

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > svt > enseignement > cycle 4 > Le vivant et son évolution > Expliquer sur quoi reposent la diversité et la stabilité génétique des individus

extraction d'ADN humain

mis à jour le 18/12/2009


avatar.jpg

Travaux pratiques d'extraction d'ADN des cellules buccales humaines en classe de troisième.

mots clés : ADN, cellules buccales, extraction, vert de méthyl, méduse


En classe de 3ème dans la partie "Diversité et unité des êtres humains", les élèves apprennent que le noyau renferme le programme génétique de la cellule. Ils observent ensuite les chromosomes dans ces noyaux avant finalement de procéder à une extraction de l'ADN, constituant des chromosomes.

L'extraction de l'ADN buccal se fait facilement et avec très peu de matériel. Elle peut être réalisée par un groupe d'élèves tandis que d'autres réalisent une extraction d'ADN d'oignon, d'oeufs de lompe, de banane, de kiwi etc...

Le matériel


- Un pilulier, bécher ou tube à essai
- De l'éthanol ou de l'alcool à bruler
- Une petite cuillère à café de sel fin
- Un peu de liquide vaisselle
- Un verre de montre
- Du vert de méthyl acétique
- Une pissette
- Et bien sur de la salive...
 
 

Protocole


 
 1) Il faut se masser la joue avec les doigts en faisant des mouvements circulaires et en salivant dans la bouche. Pour un meilleur résultat, il faut garder la bouche fermée et masser la joue sur les dents.
2 ou 3 ml de salive suffisent et doivent être récupérés dans un pilulier, bécher ou tube à essai.
 2) Ajouter quelques gouttes de liquide vaisselle afin de casser les membranes plasmiques et cellulaires.



 

3) Ajouter ensuite une petite quantité de sel fin (une demi-cuillère à café)                                                                                  





              
4) Ajouter alors l'éthanol (ou l'alcool à bruler) en le faisant couler lentement le long de la paroi du récipient (remplir celui-ci aux 3 quarts). L'éthanol élimine les molécules d'eau entre les molécules d'ADN qui se regroupent alors en formant une sorte de "méduse" qui remonte dans l'alcool.


5) La "méduse" peut ensuite être récupérée à l'aide d'un cure dent, d'un bâtonnet ou d'une pince pour être placée dans un verre de montre avec du vert de méthyl acétique.
 
6) Il reste alors à rincer délicatement à l'aide d'une pissette.
 
 
auteur(s) :

Colineaux Frédéric, professeur de SVT au collège Jules Renard à Laval
Fougerolle Gérard, professeur de SVT au Collège Le Grand Champ - Grez en Bouère

information(s) pédagogique(s)

niveau : Cycle 4

type pédagogique : travaux pratiques

public visé : enseignant

contexte d'usage : laboratoire

référence aux programmes : Le vivant et son évolution

haut de page

sciences de la vie et de la Terre - Rectorat de l'Académie de Nantes