Contenu

sciences de la vie et de la Terre

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > svt > laboratoire > logiciels et tutoriels > géomatique

repérer et étudier les peupleraies au cours d'une excursion

mis à jour le 01/12/2005


peupliers

Une étude de terrain permet d'alimenter un système d'information géographique en données pour étudier les peuplements de peupliers dans les basses vallées angevines.


mots clés : fGIS, SIG, images satellitaires, classe sur le terrain, environnement, peuplier, populiculture, GPS


Dans le cadre d'un travail pédagogique autour de la populiculture dans les basses vallées angevines, la présente page constitue une fiche technique pour commencer le travail sur le système d'information géographique (SIG). Auparavant le logiciel fGIS aura été téléchargé, installé et francisé et une image satellitale géoréférencée aura été produite avec le logiciel Spot2Titus. Cette image présentant des défauts de calage, elle a été redressée avec Aerial Imagery Corrector pour que les mesures réalisées sur le terrain soient insérables dans le système d'information géographique.

Il s'agit maintenant de préparer et d'effectuer une sortie sur le terrain pour faire des relevés.

Produire des documents pour le travail sur le terrain
Paramétrer les récepteurs GPS
Se repérer sur le terrain
Effectuer des relevés

Produire des documents pour le travail sur le terrain

En plus de leur carnet de terrain, les élèves disposent d'un appareil photo numérique, d'une boussole et d'un agrandissement au 1/10000 de la carte IGN au 1/25000. Un tel agrandissement peut être obtenu avec un scanner et le logiciel gratuit openoffice en suivant les instructions données sur le site de l'Académie de Nantes :

Retour

Paramétrer les récepteurs GPS

On trouvera sur le site de Nantes une page dédiée au paramétrage d'un récepteur GPS pour l'utilisation de différents types de carte :

Pour le cas précis des images spot géoréférencées, le format de carte à choisir est "WGS1984" et le système de coordonnées "UTM"

Nous utilisons des GPS SP24 de marque "MLR" maintenant distribués sous la marque "Magellan" et un Magellan "Sportrak"

Pour le MLR, mettre l'appareil en route et actionner le bouton "Page" plusieurs fois pour obtenir le "MENU NIVEAU (1 2 ou 3) descendre le curseur sur "POSITION/CAP" et appuyer "Enter". Placer la surbrillance sur "FORMAT CARTE" et appuyer sur "Enter" choisir "CHOIX DANS LISTE" puis parcourir cette liste jusqu'à placer la surbrillance sur "WGS1984" et appuyer sur "Enter"

Pour choisir le système de coordonnées placer la surbrillance sur "COORDONNEES GEO". Appuyer sur "Enter" puis "CHOIX DANS LISTE" ("ENTER"). Choisir "UTM" appuyer sur "Enter".

Plusieurs appuis sur "Page" permettent de revenir à l'écran de positionnement.

Ce réglage peut être effectué par l'équipe pédagogique à l'avance de telle façon que les élèves travaillent directement avec des mesures valides.

 

Pour le SPORTRAK mettre l'appareil en route et appuyer sur la touche montrant un livre ouvert.

Sélectionner "Syst Coord" avec le bouton de navigation puis la touche de validation. Sélectionner "Primaire" puis "UTM". Sélectionner ensuite "Carte" puis "Primaire" puis "WGS84"

Un retour sur l'écran principal avec la touche qui montre un petit globe permet de s'assurer que les paramètres sont les bons.

 

Se repérer sur le terrain

Sur le terrain, les élèves utilisent les éléments repérés dans le paysage pour retrouver leur position sur la carte. Sur cette photo, le pont sur la Sarthe au nord du village de Briollay est visible. De chaque coté de la route D 109 à l'ouest du pont on voit une peupleraie âgée au nord et une prairie humide utilisée comme pâturage au sud.

*écran de GPS ne correspondant pas à la zone étudiée.

On mettra en route le GPS à l'avance et on attendra qu'il donne sa position en se référant à la position des satellites GPS. On le laissera en fonctionnement lors du parcours sur le terrain. Il indique ici les cordonnées UTM*.

Sur la première ligne figure le numéro du fuseau UTM (fuseau 30) puis la valeur de X en mètres. La seconde ligne donne la valeur de Y. La troisième ligne donne l'altitude mais cette mesure est très imprécise car la mesure GPS des altitudes est très dépendante des conditions atmosphériques. Viennent ensuite l'heure, une appréciation de la qualité de la mesure et un rappel du "datum" et du système de projection (ici WGS84 et UTM)

Ici le système de coordonnées secondaire en bas de l'écran est lambert 2 étendu avec le système de triangulation NTF Clarke 1880. Dans ce système les coordonnées sont aussi en mètres.

La manoeuvre la plus simple consiste à noter ces coordonnées sur le carnet de terrain en même temps que les observations et la localisation topographique.

 

L'appareil permet de stocker ces informations dans sa mémoire. Pour cela il suffit alors de presser la touche "Mark" (MLR) ou le petit homme (Sportrak) et de confirmer l'enregistrement avec la touche "ENTER". Bien noter le numéro du point ("WPT" pour "Way point") et ce à quoi il correspond.

Retour

Effectuer des relevés

A chacun des points étudiés, les élèves positionnent la plantation sur la carte en utilisant les repères topographiques et les coordonnées GPS. Ils tentent de délimiter la parcelle manuellement sur la carte et prennent une image numérique en notant le numéro et l'orientation du cliché sur le carnet de note.

Pour préparer l'étude de l'évolution des plantations dans le temps, il est souhaitable de tenter une estimation de l'âge des arbres. Ainsi la plantation du cliché ci-dessus doit avoir entre 2 et 3 ans alors que celle qui est montrée ci-contre est vieille de 15 à 20 ans. Ces renseignements serviront par la suite à introduire des données d'âge dans la base associée au SIG.

Les clichés ci-dessus ont été pris vers l'ouest en novembre 2004 respectivement au sud et au nord de la D52 lorsque cette route traverse la vallée du Loir.

Retour

 

 
auteur(s) :

François Cordellier, professeur de SVT au lycée Jean Perrin de Rezé, professeur de SVT au lycée Jean Perrin de Rezé

information(s) pédagogique(s)

niveau : Lycée tous niveaux

type pédagogique : démarche pédagogique, étude de cas, travaux pratiques, sortie pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : atelier, classe, laboratoire, salle multimedia

référence aux programmes :

Education au développement durable

ressource(s) principale(s)

populiculture la populiculture dans les basses vallées angevines : utilisation pédagogique d'un SIG 07/09/2007

A travers les différentes étapes d'un travail sur la populiculture dans les basses vallées angevines, les fonctionnalités des logiciels fGIS et Aerial Imagery Corrector sont présentées. Le ralentis ...

EEDD, SIG, fGIS, Aerial Imagery Corrector, populiculture, Basses vallées angevines, inondation, prairie, biodiversité, alluvions, photos aériennes, peupliers, environnement, tutoriel, Tice François Cordellier

haut de page

sciences de la vie et de la Terre - Rectorat de l'Académie de Nantes