Contenu

éducation artistique et action culturelle

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > action culturelle > pratiques

le Goncourt des Lycéens 2009 au lycée Montesquieu (Le Mans)

mis à jour le 29/10/2009


gdl2009.jpg

Les élèves de seconde 3 participent au Goncourt des Lycéens 2009 avec Odile Batteux-Marty, leur professeur de lettres et avec le concours de Françoise Balazs et Luce Viriat, professeurs documentalistes.

mots clés : lecture critique, lecture, prix littéraire, Goncourt


un projet inscrit dans une démarche pédagogique


Le Goncourt des Lycéens prend son essor au lycée Montesquieu dans une classe de seconde générale.  L'entreprise est peut-être périlleuse à ce niveau, mais le challenge est d'autant plus enthousiasmant.  Le choix de la classe a été guidé par le souci de s'adresser au plus large public de lycéens possible. La seconde 3 réunit donc plusieurs langues vivantes 1 et 2, et toutes les options existant au lycée : italien  LV3, MPI, SES, Latin, Histoire de l'art, de façon à représenter des sensibilités diverses.  La plongée dans le Goncourt ressemble à un « rite initiatique » pour beaucoup de ces élèves qui viennent  d'horizons variés et n'ont en majorité aucune connaissance du monde de la littérature « adulte ».  Leur premier contact avec le lycée est passé par le CDI où les documentalistes qui les accompagneront  dans l'aventure, Mmes Balasz et Viriat, les ont accueillis.  L'expérience s'articule avec plusieurs objets d'étude de la classe de seconde- « Lire, écrire, publier » -  « L'argumentation et ses effets sur le destinataire » - « Les genres narratifs »- et offre la possibilité  d'aborder et de consolider les principaux apprentissages sur des supports en lien direct avec l'actualité.  L'objectif dans cette classe est d'équilibrer l'expression orale précise et les travaux écrits. Par ailleurs,  l'utilisation des TICE permet d'échanger à distance  et de retravailler un petit article  aussi souvent que  souhaité, pour aboutir à une forme achevée. Cet outil permet à la fois la spontanéité de la parole et la prise  de conscience des exigences de l'écriture d'invention.

Odile Batteux-Marty - Professeur de français 
 
Quand les élèves en parlent...

La remise des livres, impressionnant...non ?


Jeudi 17 Septembre 2009, 17H01... C'est l'heure...

J'ai la main sur la poignée de la porte de la Salle des Actes du Lycée Montesquieu. Derrière cette porte se trouve le véritable début de l'aventure qu'est le Prix Goncourt Des Lycéens. Je tourne la poignée, pousse la porte... ça y est, je suis entré.

(la suite sur le blog)

 

Premier livre en main : "Les heures souterraines" de Delphine de Vigan. Pourquoi ? Bonne question. Disons que le résumé me faisait penser à une histoire d'amour, de destin entre deux personnes semblables, sensées se rencontrer. J'ai décidé de me plonger dans cette aventure en étant motivée, pour réussir à relever entièrement ce défi, jusqu'au bout. Donc, pourquoi pas commencer avec une histoire d'amour, qui se finit bien ? Cest toujours un bon moment à passer...

En tout cas, c'est ce que je pensais. J'étais si motivée que le soir même j'ai lu une centaine de pages avant de m'endormir, je me suis vite plongée dans l'histoire. Je m'attendais toujours à un changement de situation phénoménal, dans le genre "Wow !!!" (la suite sur le blog)

Jan Karski est un livre très intéressant qui nous fait vivre une aventure assez incroyable avec un résistant qui va voyager à travers toute l'Europe et aussi en Amérique. Ce livre nous renseigne sur la position de la Pologne et le rôle qu'elle a joué pendant la guerre. Moi-même je n'avais jamais vraiment fait attention à ce pays qui avait été très vite envahi par l'armée allemande, et j'ai appris à le connaître. (la suite sur le blog)

Le premier contact avec les livres a été long, le choix n'était pas très simple,j'ai lu presque tous les résumés sur la 4ème de couverture pour prendre le livre qui me plairait le plus, mais ils avaient tous l'air d'être intéressants. Au bout d'un moment je me suis décidée car je voyais les livres partir les uns après les autres. J'ai donc choisi le livre "Trois femmes puissantes" de Marie NDiaye... (la suite sur le blog)
 Le Goncourt des Lycéens : ouah !

Je trouve fantastique d'avoir la chance de participer au Goncourt des lycéens. Mais apparemment, mon enthousiasme n'était pas général. Tout le monde ne peut avoir les mêmes goûts... Moi, je suis plus qu'une passionnée de lecture, je ne lis pas les livres ; je les dévore ! Alors imaginez mon euphorie à la suite de cette annonce fabuleuse ! D'après ma famille et mes amis, dans les heures et même les journées qui ont suivi, j'étais à proprement parler insupportable. Mais cela me semble normal de la part de gens qui ne partageaient pas la joie que je ressentais. C'était comme si j'étais dans une bulle et que le reste du monde parlait une langue qui n'était plus la mienne. Je n'avais à la bouche que les mots "Goncourt des lycéens" et tous ceux qui avaient un quelconque rapport avec ce prix. Notre professeur nous a demandé d'écrire nos réactions. Mais je n'arrivais pas à trouver les mots exacts pour exprimer ma réjouissance.

Une fois l'euphorie des premiers jours passée, j'ai réfléchi un peu plus profondément au sujet. Tout d'abord nous allons avoir une responsabilité considérable : celle d'élire un livre. C'est en quelque sorte nous qui allons décider de sa "bankabilité", terme utilisé dans le monde du cinéma. Mis à part cette responsabilité, le reste du Goncourt n'est pour moi que du plaisir.


 

les dernières réalisations


Cette semaine 3 a été marquée par l'ouverture de la classe vers l'extérieur.
Faire connaître le Goncourt aux autres élèves du lycée est l'un des enjeux de l'opération. Il a été réalisé par l'intermédiaire d'une exposition au CDI, finalisée, affichée, mise en ligne. Elle vient compléter l'information personnalisée que l'on peut obtenir par la lecture du blog. Elle est visible à cette adresse.

Par ailleurs la présence d'une caméra de FR3 dans la classe, le mardi 6 octobre, a été un « évènement » marquant pour tous.
L'objectif principal de la séance était la préparation des rencontres avec les écrivains, d'abord au Mans pour la 25è heure du livre, les 10 et 11 octobre, puis à Nantes le 16 octobre.
Malgré la crispation légitime, les élèves ont retrouvé assez vite la voie du débat et de la réflexion. Ils ont eu la satisfaction d'avoir dominé une situation de prise de parole inhabituelle, et la fierté d'avoir surmonté la tension initiale. Le reportage a été diffusé le 7/10 dans l'édition régionale.
Lors de la 25ème heure du livre, un groupe d'élèves a ainsi pu interroger avec à propos les quatre écrivains présents, qui les ont chaleureusement accueillis : Sorj Chalandon, Jean-Michel Guenassia, Justine Levy, Yannick Haenel.
Vous pouvez retrouver toutes les photos sur le site du lycée.

dernière ligne droite


En cette fin d'expérience Goncourt, rencontres et débats se sont succédés. D'abord avec une journaliste, le lundi 12/10, qui a échangé avec les élèves sur son métier et les œuvres en compétition, puis avec les écrivains présents aux rencontres de Nantes le vendredi 16, enfin avec les autres élèves de seconde lors d'un « salon littéraire » le mardi 20 au CDI.
Tous les enseignants de l'équipe pédagogique ont accompagné  l'opération et s'y sont joints le jeudi 15/10 pour une journée spéciale-lecture : « un jour, un livre »: pendant leur propre heure de cours ou de TD, ils ont suivi leurs élèves métamorphosés en jeune lectorat averti, discuté de leur livre ou de leurs travaux. Une autre forme de rencontre inter-disciplinaire, entre les professeurs et les élèves !
Parallèlement la rencontre avec les œuvres s'est poursuivie par l'étude comparative d'extraits et l'analyse de  critiques professionnelles. Le blog de la classe s'étoffe : à ce jour 31 articles d'élèves ont été publiés; d'autres sont en cours de rédaction, parallèlement au journal de bord individuel.
Les photos de ces différents moments et tous les textes sont visibles sur le site du lycée.

 
contributeur(s) :

Françoise Balazs
Luce Viriat
Odile Batteux-Marty, professeur de lettres

information(s) pédagogique(s)

niveau : 2nde

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, espace documentaire

référence aux programmes :

ressource(s) principale(s)

GDL08.gif participer au Goncourt des Lycéens 20/11/2017
Chaque année, des classes de lycéens participent au Goncourt des Lycéens en relation avec les magasins FNAC de proximité (Angers, La Roche S/Yon, Le Mans, Nantes).
lecture, jury littéraire, lecture critique, prix littéraire
GDL08.gif participer au Goncourt des Lycéens 16/09/2021
Chaque année, des classes de lycéens participent au Goncourt des Lycéens en relation avec les magasins FNAC de proximité.
lecture, jury littéraire, lecture critique, prix littéraire

haut de page

éducation artistique et action culturelle - Rectorat de l'Académie de Nantes