Contenu

éducation artistique et action culturelle

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > action culturelle > pratiques

le Goncourt des Lycéens au lycée Joachim du Bellay (Angers)

mis à jour le 24/09/2008


GDL08.gif

Les élèves de 1ère L participent au Goncourt des Lycéens 2008.

mots clés : lecture critique, lecture, prix littéraire, Goncourt


la dernière touche...

Pour prolonger la lecture et, d'une certaine manière, en rendre compte, les élèves ont écrit une parodie d'émission littéraire qu'ils ont joué et filmé. Ils ont proposé à l'association Bruit de lire qui assure l'organisation générale du Prix et notamment les rencontres de Rennes en décembre de présenter leur travail à cette occasion. Voici le texte de cette parodie...

retour sur l'histoire du Goncourt des lycéens au lycée du Bellay

les livres circulent...


La rotation des livres se fait doucement mais sûrement : nous ne disposons pas encore de tous les exemplaires. Le principe est de ne pas bloquer la chaîne, les élèves empruntent parfois 2 livres en même temps, choisissent de le finir ou non et s'il n'est pas fini (certains ont du mal à pénétrer dans certains univers romanesques comme, par exemple, celui de Catherine Millet), s'engagent à le reprendre ensuite... Bref tous ont un livre entre les mains...

impression de prof...


Les élèves sont TRÈS motivés. Les profs aussi d'ailleurs. Il y a du plaisir et de l'émulation comme en témoigne l'article paru dans le Courrier de l'ouest.
J'intègre cette opération dans ma progression. J'ai intitulé ma séquence "le PGL 2008". Voici comment elle est conçue :
  • lire /élire / notion de prix littéraire
  • interroger l'objet d'étude au programme de 1ère : le roman et ses personnages : vision de l'homme et du monde (séance autour de l'EAF dernière)
  • incipit romanesques... Nous en sommes là. Au cours de la séance les élèves viennent avec le livre de leur choix et en "tables rondes" délimitent eux-mêmes l'incipit du livre en commun et justifient ce choix. Puis, ils interrogent le texte selon les fonctions traditionnelles de l'incipit que nous avons vues ensemble en cours et ils se demandent si l'incipit propose une vision de l'homme et du monde et laquelle. Ce travail réalisé en groupe sera évalué. 

le CDI au coeur des choses...


Le travail avec les documentalistes de Joachim est très fructueux ! Une de nos idées pour le 2 octobre : les élèves qui auront noté les références littéraires et artistiques citées dans les livres créeront une évocation de cette intertextualité en utilisant les documents du CDI qu'ils exposeront en les mettant en valeur sur quelques tables pour inviter le "passant potentiel" à la lecture. Auparavant, nous aurons réfléchi autour de la phrase de Montaigne : "nous ne faisons que nous entregloser..."
Concernant le journal de bord, il ne semble plus être question de blog car les élèves ont plus été inspirés par l'idée d'un cahier de croquis librement conçu : une trentaine de plasticiens dans la classe...
Voilà en bref ! beaucoup de plaisir donc même si le challenge de plus de 4000 pages est ÉNORME ! 
 

rencontre avec les écrivains à Nantes au cinéma le Gaumont le 16 octobre 2008

Les écrivains parlaient de leur livre à la manière dont les parents parlent de leur enfant peu après leur naissance - en l'occurrence ici peu de temps après l'édition du roman. Ils expliquaient de manière investie et intéressante leur processus d'écriture et le cheminement intellectuel et personnel qu'ils ont effectué jusqu'à l'aboutissement de leur livre qui est, en somme, une partie d'eux, aux consonnances multiples avec leur propre vie, truffé de clin d'œil à leur histoire.
D'ailleurs, ne parlent-ils pas d'autofiction ? Dans l'écriture d'un roman, certains y glissent subrepticement des « morceaux » de leur expérience de la vie, attribuant ainsi au roman des résonances autobiographiques.
C'est une fiction, evidemment. N'empêche que sous couvert de ranger son récit dans cette catégorie, alors qu'il contient tout de même des pans de la vie de l'écrivain, les écrivains soumettent au lecteur cette part de mystère, cette ambiguïté constante tout au long du récit qui pousse le lecteur à s'interroger, à se méprendre sur la vie présumée de l'auteur, laissant la part belle aux rumeurs et aux cancans, de la presse, que nous, pauvres lecteurs, crédules et ignares gobons avidement avant de nous rendre compte, au détour d'un entretien avec l'écrivain, que nous avions faux sur toute la ligne. Et dès lors, les préjugés qui jusqu'ici s'entassaient dans notre tête s'écroulent et ressortent par nos oreilles (meurtries par les sifflets des lycéens fiers de se revendiquer de telle ou telle région ; on se croirait dans une compétition de cross régional ou dans un match de foot, soit dit en passant...)
Comme il doit être merveilleux d'être écrivain ! Comme leur vie doit être palpitante !  « Alors, très cher Salim Bachi, veuillez nous éclairer sur ...bla bla bla... » et lui de répondre, détaché, avant de préciser qu'il a son train à prendre, qu'il est pressé, sous-entendant  qu'il n'a pas que ça à faire, que son emploi du temps d'intellectuel moderne et à la page (c'est le cas de le dire...), ne lui permet pas de s'attarder à ce genre de meeting à l'importance mineure dans son programme overbooké.
Et puis, être écrivain, c'est une bonne excuse, un prétexte respectable pour se permettre d'être un peu largué, comme Patrice Pluyette, ou encore un peu suffisant, ou encore un peu vague sur son œuvre que décidément on trouve géniale.
Non, vraiment, c'est à se pâmer d'envie tout ça.

Anne-Lise
 
auteur(s) :

Andrée Renou, documentaliste
Julie Rossignol, profeseur

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère L

type pédagogique : démarche pédagogique,

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, espace documentaire

référence aux programmes :

ressource(s) principale(s)

GDL08.gif participer au Goncourt des Lycéens 20/11/2017
Chaque année, des classes de lycéens participent au Goncourt des Lycéens en relation avec les magasins FNAC de proximité (Angers, La Roche S/Yon, Le Mans, Nantes).
lecture, jury littéraire, lecture critique, prix littéraire
GDL08.gif participer au Goncourt des Lycéens 16/09/2021
Chaque année, des classes de lycéens participent au Goncourt des Lycéens en relation avec les magasins FNAC de proximité.
lecture, jury littéraire, lecture critique, prix littéraire

documents complémentaires

haut de page

éducation artistique et action culturelle - Rectorat de l'Académie de Nantes