Contenu

éducation artistique et action culturelle

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > action culturelle > pratiques

le Goncourt des lycéens au lycée Mounier, Angers (49)

mis à jour le 07/11/2011


gdl2009.jpg

Les délibérations régionales du 4 novembre 2011 sonnent la fin de l'aventure pour la plupart des lycées de la région Sud-Ouest : seuls deux délégués représentant la région se déplaceront à Rennes pour l'élection nationale, avec pour but d'élire le lauréat du prix Goncourt des lycéens 2011. Emilio,élève de Sandrine Mottin en 1ère L/ES, raconte la fin de l'aventure.

mots clés : lecture critique, lecture, prix littéraire, Goncourt


voilà, c'est (presque) fini ... 


Tous les lycées sont à l'heure, neuf heures et quart tapantes. Rendez-vous à la FNAC de Nantes pour l'ultime entrevue entre les lycées d'Angers, de Nantes, de Bordeaux, de Bourges, d'Amboise, de Poitiers, de Sablé sur Sarthe et de Blois.  Des discussions s'installent entre les élèves qui font connaissance, et entre les professeurs, autour d'un petit déjeuner offert par la FNAC. A peine le temps de quelques photos de groupe et des dernières consignes, qu'il est déjà l'heure, l'heure fatidique.

les hostilités commencent 


Les huit délégués partent pour trois heures de délibérations intensives. Assis autour d'une table et d'un buffet sucré, dans une atmosphère chaleureuse, les lycéens écoutent Martine Giraudon, responsable régionale du projet, présenter l'objectif. Après un récapitulatif de la sélection et des livres non retenus, les hostilités commencent. Les arguments fusent pour défendre la sélection de son lycée. Sans stress et dans l'entre-aide, les élèves débattent, des exclus dont déjà à dénombrer, victimes des contre-arguments cinglants émanant d'autres lycées. « Monsieur le Commandant », « Des vies d'oiseaux », « Limonov » et « Le Système Victoria », plébiscités par peu de lycées, sont alors éjectés de la conversation. L'étau se resserre. Des favorites se dessinent dès l'entame du débat : De Vigan et Martinez.
Désormais, c'est au tour de David Foenkinos de se faire sortir des discussions grâce à l'excellente expression orale de ses détracteurs. Deux places étant promises à Rien ne s'oppose à la nuit et au Domaine des murmures, les débatteurs abattent leurs dernières cartes pour défendre « Tout, Tout de suite » ou « Retour à Killybegs ». Un podium commence alors à prendre forme, il ne reste que le dernier ouvrage à élire. La confrontation Sportès/ Chalandon porte davantage sur la personnalité de chacun des auteurs, rencontrés un mois auparavant, plutôt que sur le sens profond de leur œuvre respective. Qui sortira vainqueur du duel ?
 

le tiercé de la classe

 
bandeau goncourt lycéen
 

Dans le même temps, les professeurs ainsi que le reporter de Mounier discutent dans le Forum, chacun annonce le tiercé de sa classe. On y apprend aussi que Sorj Chalandon serait peut être voyant, Sorj Irma ? En effet, l'écrivain prédit une victoire d'une maison d'édition fêtant son centenaire en 2011: " Le Goncourt ira à Gallimard !", des propos rapportés par une des professeures et correspondante de l'écrivain. Une prédiction qui s'annonce juste au vue de la nomination d'Alexis Jenni pour son livre "L'art français de la guerre" en tant que Prix Goncourt 2011. Les conversations doivent s'interrompre pour laisser place à la surprise organisée par la FNAC. Non, pas de cinéma, pas de rencontre avec un auteur ni de brunch à la Cigale mais une visite guidée de Nantes au gré des citations sur la ville nantaise, de Flaubert, de Gracq, de Verne et de Stendhal : c'est la visite du Nantes littéraire. Le passage Pommeraye, le château des Ducs de Bretagne, la place Graslin, la cathédrale ou encore la place Royale s'enchaînent aussi bien que les kilomètres, à la cadence d'anecdotes d'un guide un peu bafouillant. Malgré quelques longueurs, cette excursion permet la découverte de la cité nantaise sous un nouveau jour qui, selon les divers participants, se révèle très intéressant. 
 

 

les résultats sont proclamés

 
De retour de la visite, les journalistes et les professeurs accueillent les délégués sortant d'un débat acharné, le visage creusé par l'effort. Après les discours du directeur régionale de la FNAC et de Monsieur Pacaud, délégué académique à l'action culturelle, tous deux faisant l'éloge de la FNAC et des lycéens, les résultats sont proclamés par le biais d'une lettre lue par le président du jury devant la presse agitée. Le trio de romans qui sera conduit à Rennes par des délégués régionaux fraîchement élus venant de Nantes et d'Amboise, est donc, sans surprise, « Du Domaine des murmures » et « Rien ne s'oppose à la nuit » , auquel vient s'ajouter « Retour à Killybegs » sorti vainqueur de la bataille contre le dernier Sportès. Quelques membres du jury sont alors interviewés par les journalistes. Une fois le buffet englouti, des discussions s'installent à propos de la sélection, qui ne fait pas l'unanimité. Dans une ambiance bon enfant, chacun y va de son commentaire. Quelques- uns sont déçus de ne pas voir apparaître leur favori dans la liste. Il est désormais temps de se séparer afin d'annoncer les résultats à sa classe respective. 


 Martinez, De Vigan et Chalandon, bons ou mauvais choix ? A chacun son opinion.
 



La proclamation du tiercé gagnant
 

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère L, 1ère STG, 1ère ES

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, espace documentaire

référence aux programmes :

ressource(s) principale(s)

GDL08.gif participer au Goncourt des Lycéens 20/11/2017
Chaque année, des classes de lycéens participent au Goncourt des Lycéens en relation avec les magasins FNAC de proximité (Angers, La Roche S/Yon, Le Mans, Nantes).
lecture, jury littéraire, lecture critique, prix littéraire

haut de page

éducation artistique et action culturelle - Rectorat de l'Académie de Nantes