Contenu

éducation artistique et action culturelle

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > action culturelle > pratiques

mille paysages sonores, une action croisant musique, installation sonore, sciences et technologies

mis à jour le 16/06/2016


vignettemillepaysagessonores.jpg

Cette action a été menée dans le cadre du Programme d'Actions Educatives (PAE) soutenu par le Rectorat de l'Académie de Nantes et par la Région des Pays de la Loire. Elle avait pour objet d'ouvrir des lycéens sur le monde artistique, de leur permettre de découvrir le répertoire symphonique ainsi que l’Orchestre National des Pays de la Loire, en explorant les sons dans leurs différentes facettes : leurs dimensions artistique et musicale mais aussi scientifiques et technologiques.

mots clés : projet, musique, installation sonore, sciences et technologie, PAE


présentation et objectifs


Les oeuvres  découvertes par les lycéens


Durant cette action du Programme d'Action Educative (PAE), les classes de lycées ont pu effectuer différentes rencontres autour de deux oeuvres de Pascal Dusapin. L'une d'elle est le premier concerto pour violon de Pascal Dusapin, Aufgang créé à la Philharmonie de Cologone en 2008.
Les élèves ont aussi pu découvrir au Lieu unique, la première installation sonore de Pascal Dusapin , Mille Plateaux. Il s'agit d'une œuvre immersive et onirique. Composée d’échantillons de vents, elle permet d’explorer de manière sensible les univers sonores et plastiques de Pascal Dusapin dans leurs nombreux aspects : sensoriels, physiques, lumineux, technologiques. Elle est aussi l'occasion de découvrir le travail de l’ingénieur de Pascal Dusapin pour cette création, Thierry Coduys.

Pour en savoir plus sur Mille Plateaux au Lieu Unique.

Les lycéens ont donc pu assister à un concert de l'Orchestre National des Pays de la Loire (ONPL) dont la première partie de programme était consacrée au concerto de Pascal Dusapin, avec Carolin Widmann, violon et la deuxième, à la suite symphonique, Les Planètes, œuvre la plus populaire de Gustav Holst.

Pour en savoir sur la fiche Action du PAE.



 



Les établissements scolaires

Les établissements ayant participé à l'action éducative étaient les suivants :
  • Lycée Bougainville (Nantes) avec des élèves de CAP et de 1ère bac professionnel (46 élèves),
  • Lycée Guist'hau (Nantes) avec des élèves de seconde générale (16 élèves),
  • Lycée Livet (Nantes) avec des élèves de première STI2D spécialité SIN (29 élèves),
  • Lycée Joachim du Bellay (Angers) avec des élèves de première et de terminale générales (40 élèves),
  • Lycée Henri Bergson (Angers) avec des élèves de seconde et de première générales (44 élèves),
  • Lycée Jean XXIII (Les Herbiers) avec des élèves de seconde et de première générales (17 élèves),
  • Lycée Saint François d'Assise (La Roche sur Yon) avec des élèves des seconde générale (28 élèves),
  • Lycée Alfred Kastler Guitton  (La Roche sur Yon) avec des élèves de terminale Bac pro (19 élèves),



 
Les objectifs

Les objectifs de cette action étaient les suivants :

  • favoriser la découverte de l’orchestre et de son répertoire,
  • proposer une immersion au coeur de la musique et de sa création,
  • effectuer des croisements entre la musique, les sciences et la technologie,
  • construire une action en lien avec les 3 piliers de l'éducation artistique et culturelle : Fréquenter (Rencontres), Pratiquer (Pratiques) et S'approprier (Connaissances),
  • impliquer l'intervention de scientifiques sur le son et l'acoustique.

L'action du PAE était en relation avec les grands objectifs de formation visés tout au long du parcours d'éducation artistique et culturelle (PEAC).


Piliers de l'éducation artistique et culturelle
Grands objectifs de formation visés tout au long du parcours d'éducation artistique et culturelle
Fréquenter (Rencontres) cultiver sa sensibilité, sa curiosité et son plaisir à rencontrer des oeuvres
échanger avec un artiste, un créateur ou un professionnel de l'art et de la culture
appréhender des oeuvres et des productions artistiques
identifier la diversité des lieux et des acteurs culturels de son territoire
Pratiquer (Pratiques) utiliser des techniques d'expression artistique adaptées à une production
mettre en oeuvre un processus de création
concevoir et réaliser la présentation d'une production
s'intégrer dans un processus collectif
réfléchir sur sa pratique
S'approprier (Connaissances) exprimer une émotion esthétique et un jugement critique
utiliser un vocabulaire approprié à chaque domaine artistique ou culturel
mettre en relation différents champs de connaissances
mobiliser ses savoirs et ses expériences au service de la compréhension de l'oeuvre
 
 





Les gandes étapes de l'action


Plusieurs temps forts ont eu lieu au cours de l'année scolaire :

  • une journée de formation à destination des enseignants le mardi 10 novembre au Lieu Unique à Nantes,
  • une intervention en classe d'un historien de la musique et médiateur,
  • découverte de l'oeuvre immersive de Pascal Dusapin mille plateaux et du Lieu Unique (le jour des concerts à Nantes),
  • participation à des ateliers scientifiques et techniques proposés par le Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Maine et par Philippe Mocquard, enseignant au lycée Livet et coordonnaeteur territorial pour les sciences en Loire Atlantique (le jour des concerts à Nantes).
  • un concert de l'ONPL à Nantes ou angers,


Cette action a également un deuxième volet pour lequel une partie des établissements a participé :
 
  • une journée de création au lycée Livet de Nantes pour les lycées Kastler Guitton, Livet et Bougainville,
  • un temps de restitution au lycée livet pour les élèves des lycées Kastler Guitton et Livet ainsi qu'une projection du travail mené par les élèves du lycée Bougainville.
 

La démarche au cours de l'action


La journée de formation à destination des enseignants

Le 10 novembre les enseignants des différents lycées impliqués ont bénéficié d'une journée au Lieu Unique pour préparer le travail avec les élèves au cours de l'année.
Lors de cette journée, les enseignants ont ainsi pu bénéficier des éléments et de présentation suivants :

  • contenus et déroulement de l'action éducative par les représentants de l'ONPL et de la Région des Pays de la Loire et les coordonnateurs de la Délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (la DAAC),
  • les oeuvres du parcours avec Cyril Jollard, programmateur musique du Lieu Unique et  Nicolas Dufetel, historien de la musique et médiateur. Cyril Jollard a présenté le compositeur Pascal Dusapin et son oeuvre Mille Plateaux. Nicolas Dufetel à présenté les oeuvres au programme du concert de l’ONPL. Il a également évoqué ses interventions dans les classes en amont de la journée au Lieu Unique et du concert à Nantes ou Angers,
  • les contenus transversaux, en particulier dans les domaines de la musique, des sciences et des technologies avec les coordonnateur académiques de la DAAC Eva Guerlais pour la musique et Philippe Deniaux pour les sciences, avec également Philippe Mocquard, coordonnateur territorial pour les sciences en Loire Atlantique et les chercheurs du Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine (LAUM), Léo Guadagnin, Jean-Pierre Dalmont et François Gautier.
  • visite du Lieu Unique et visite architecturale du quartier en lien avec Dominique Nordez, coordonnatrice pour le patrimoine, les musées et les archives à la DAAC,
  • présentation et mise en pratique concernant less ateliers sonores et visuels scientifiques et technologiques avec les chercheurs du LAUM, Philippe Mocquard ainsi que les médiateurs du LAUM impliqués dans les interventions avec les élèves.
  • modalités des interventions en classe et des différentes parties de l'action,
  • ressources pour les enseignants.
Présentation, lors de la journée de formation, de l'activité concernant la corde vibrante par les enseignants chercheurs du LAUM. Cet atelier a pour but grâce à la  mise en vibration d’une simple corde, de découvrir le comportement  physique d’un système capable dans de nombreux  instruments  d’émettre un son musical et de faire ainsi  le lien entre  la fréquence et les modes de déformation  de la corde.
 



Présentation des outils qui seront utilisés par les élèves lors des ateliers scientifiques par les enseignants chercheurs du LAUM.
 
Un document a été produit par les chercheurs du LAUM, Patrice Michel et Philippe Mocquard (coordonnateurs territoriaux en sciences pour la DAAC en Mayenne et en Loire Atlantique) et Philippe Deniaux (coordonnateur académique pour les sciences à la DAAC) concernant les entrées dans les programmes scolaires et les activités proposées pour les élèves.

Accéder au document.
 

Les journées au Lieu unique - les concerts de l'ONPL à Nantes et à Angers


Les 13, 14 et 15 janvier 2016, les différentes classes de lycées sont venues au Lieu Unique à Nantes. Ils ont ainsi pu découvrir  par groupe :
  • l'installation sonore de Pascal Dusapin, Mille Plateaux,
  • découvrir le Lieu Unique et faire la visite architecturale,
  • participer aux ateliers scientifiques et technologiques.

Ils ont aussi pu assister, à Nantes ou Angers, au concert de l'ONPL.

Le concert à Nantes
 
 
 

Visite architecturale et visite du Lieu Unique
 
 
Les 3 ateliers scientifiques proposés par le LAUM

Lors de ces ateliers, les élèves ont pu découvrir les phénomènes physiques à l’origine du son : ondes propagatives, ondes stationnaires, résonance et les caractéristiques importantes d'un son pour faire le lien entre science et musique.
Le premier atelier a permis à travers la mise en vibration par les élèves d’une corde, de découvrir le comportement physique d’un système capable dans de nombreux instruments d’émettre un son musical et de faire ainsi le lien entre la fréquence et les modes de déformation de la corde.
Le deuxième atelier proposait de faire le lien cette fois-ci entre la fréquence dite fondamentale et la hauteur d’un son. En enregistrant quelques notes jouées par un corniste de l'ONPL, les élèves ont pu faire correspondre les fréquences fondamentales déterminées à l’aide d’une analyse de l’enregistrement et les notes jouées. Après estimation également de la durée des notes, ils ont pu comprendre comment était écrite la partition de la mélodie (sans connaissances solfégiques poussées).
Le troisième atelier proposait de faire le lien entre le geste de l’instrumentiste et les propriétés du son émis. Les élèves ont ainsi pu effectuer la synthèse, à l’aide d’un logiciel informatique, de deux à trois notes pour différentes configurations comme la longueur de la corde d’un violon, la vitesse de l’archet ou la force exercée.
 
    
 


Les ateliers technologiques


Ces ateliers ludiques de découvertes ont été centrés sur les domaines scientifiques et technologiques de la synthèse sonore et lumineuse. Les activités d'exploration étaient une immersion à la manière de PASCAL DUSAPIN dans son oeuvre Mille plateaux.

Tous les élèves, quel que soit leur âge et leur niveau scientifique, ont pu acquérir de bonnes représentations sur le son, la lumière et les techniques permettant de les mettre en oeuvre et les associer à travers l'oeuvre visuelle et musicale Mille Plateaux.

Les ateliers, sans prérequis attendus de la part des élèves, se sont articulés de la manière suivante :
  • la programmation d'un code numérique pour synthétiser une onde sonore caractérisée par son timbre, sa fréquence, son volume et la durée de son amortissement. Ce codage fait écho à un atelier d'analyse de spectre acoustique mené par le Laum,
  • la mise en oeuvre d'un instrument collectif où chaque élève s'approprie le codage d'une note élémentaire.
  • la programmation à l'instar de Pascal Dusapin de projections lumineuses par Spot et laser à commande numérique. Ces projections, seront asservis par des capteurs issus du domaine du jeu : manette Nunchuck, Wiimote ou capteur Leapmotion et Kinect. Les codages réalisés s'inspireront des créations graphiques du spectacle Mille Plateaux.
  • Ces ateliers ont été mis en oeuvre autour de cartes électroniques programmables Arduino et du logiciel libre Processing.

Les différents ateliers technologiques


Différentes projections de lumières associées à la création sonore
 
    
 
Le dispositif de création visuelle avec Kinect (les mouvements modifiant les projections visuelles) et celui de création sonore.
 


La journée de création au lycée Livet


Une journée de création a eu lieu au lycée Livet de Nantes à laquelle ont participé les lycées Kastler Guitton, Livet et Bougainville. Elles ont été préparées et encadrées en lien avec différents partenaires de l'action : ONPL, DAAC, Région des Pays de la Loire, Lieu Unique.

Chaque groupe d'élève a d'abord choisi collectivement un thème et un sujet autour de la nature comme les saisons, les éléments.
 

 
Ils se sont ensuite répartis par groupes pour un travail de création autour du son ou de la lumière avec les mêmes outils que ceux de l'atelier technologique qui s'était déroulé au Lieu Unique.
 
 
Les élèves ont d'abord travaillé séparément puis collectivement sur une création.

Travail autour du son, avec par exemple, un système de gommettes pour identifier les différentes notes.
     
        
 
Travail autour de la lumière.
 

Télécharger le document de présentation des ateliers de création au lycée Livet.

Télécharger le document concernant la valorisation au lycée Livet.


La vidéo ci-dessous est une étape dans la journée de création du lycée Kastler Guitton.
 
 


La journée de restitution au lycée Livet


Un temps de restitution au lycée livet pour les élèves des lycées Kastler Guitton et Livet a permis aux élèves de présenter leur démarche et leur travail.
   

La vidéo ci-dessous présente la création des élèves du Lycée Livet
 
 


La vidéo ci-dessous présente la création des élèves du lycée Alfred Kastler Guitton.
 
 

information(s) pédagogique(s)

niveau : Lycée tous niveaux

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, atelier

référence aux programmes :

haut de page

éducation artistique et action culturelle - Rectorat de l'Académie de Nantes