Contenu

éducation artistique et action culturelle

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > action culturelle > pratiques

poésie et peinture, texte et textile, projets artistiques au lycée Touchard (Le Mans)

mis à jour le 28/05/2012


texte textile

Au lycée Touchard-Washington du Mans, et pour faire suite au Printemps des Poètes, en mai 2012, des lecture à voix haute de textes poétiques entrent en résonance avec les peintures d'une exposition réalisée avec l'artiste StepK : Portrait et identité. Ce projet en croise un autre autour de la littérature et de l'art textile, lecture, écriture poétique et création de couvertures.

mots clés : peinture, poésie, lecture à haute voix, arts plastiques, littérature


Quand poésie et peinture se rencontrent

lectures à voix haute lors du vernissage de l'expo avec StepKJeudi 10 mai 2012, les élèves de terminale bac BPDT et de terminale CGRH (Communication et Gestion des Ressources Humaines) en compagnie de l'artiste StepK, ont présenté leurs travaux. Ce peintre manceau, influencé par Otto Dix, Francis Bacon ou Jackson Pollock, appartient au courant du néo-expressionisme et au mouvement de la défiguration. Sous l'apparence de la monstruosité, les « gueules d'ange », comme les appelle StepK, révèlent leur profonde humanité.

A l'occasion de ce vernissage, neuf élèves volontaires, issus d'une classe de seconde, ont offert une performance vocale. Ils avaient préparé des lectures à voix haute avec Margot Châron, jeune comédienne talentueuse que l'on voit régulièrement dans des lectures publiques sur la scène mancelle. Les textes d'Antonin Artaud, les poèmes d'Anna Akhmatova ou Paul Celan choisis par les élèves sont venus interpeller les spectateurs.

Les lectures lors du vernissage
 

Du texte au textile

Au cours de ce projet mené sur un trimestre, les élèves de 1ère ES1 ont été amenés à :

  •     Etudier le roman Le cœur cousu, de Carole Martinez (édition Gallimard, 2007), en cours de français. Ce roman est inscrit sur la liste des œuvres présentées par les élèves au baccalauréat de français. Dans ce roman qui est aussi un conte, Frasquita fascine les habitants de son village du sud de l'Espagne. Les vêtements qu'elle coud, les objets qu'elle brode, les fleurs de tissu qu'elle crée ont quelque chose de magique. Un éventail qui s'envole par la fenêtre tel un papillon n'est-il pas un exemple flagrant du don qu'elle possède ? Mais au cours d'un combat de coqs, son mari la joue et la perd. Conduite à l'adultère, elle est rejetée par tout le village. Frasquita et ses six enfants sont condamnés à errer dans la brûlante Andalousie...


  • Mener des recherches documentaires au CDI sur des artistes textiles contemporains : Cécile Dachary, Christian Boltanski, Sofie Vinet, Joana Vasconcelos, Annette Messager... L'art textile foisonne de talents et d'univers. Ces recherches ont donné lieu à un catalogue.


  • Participer à un atelier artistique avec Isabelle Strutz, artiste, autour du roman étudié (4 heures pour chaque élève). L'objectif était de créer pour chacun, une couverture textile évoquant le roman. Isabelle Strutz a mis ses compétences et ses matériaux à la disposition des élèves. Avec plus ou moins de dextérité, mais le plus souvent avec beaucoup d'implication personnelle, les couvertures reflètent un réel intérêt, et pour le roman et pour la pratique textile.


  • Visiter le musée des Beaux-arts et de la Dentelle, à Alençon. Les élèves ont abordé l'aspect patrimonial du textile à travers la dentelle qui est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Outre une visite guidée du musée, la classe a également participé à un atelier créatif avec la médiatrice culturelle, Geneviève David. Ayant carte blanche, les élèves ont spontanément choisi de confectionner sur mannequin des robes. Il faut souligner l'excellent accueil réservé par le musée.


  • Ecrire un texte poétique à partir d'un textile : organza, laine bouillie, velours, lin, coton japonais... devaient ouvrir un monde de sensations et d'images. Cette écriture d'invention était précédée d'un travail préparatoire visant à noter le plus d'informations : matière, fibre, couleur, aspect, texture, résistance et tenue, petit questionnaire à la manière de Proust. Quelques exemples :

« Mais mon âme / est restée / prisonnière de ton foulard en fil de rayonne » Elie (voile de rayonne)
« Tissu rugueux, écorce arrachée à son être / Tissu solide, éclat brillant à la fenêtre » Lise (laine et métal)
« Je surfile les jours passés / Et je découds ces tristes journées / J'imagine l'aiguille qui de son fil coloré, nous fait rêver en toute liberté » Blanche (liberty)



couverture textile


couvertures textiles


robe


Entre lecture, écriture et art, toutes les passerelles sont possibles.

Ce projet sera reconduit en 2012-2013 avec deux souhaits : rencontrer l'auteur, Carole Martinez et exposer les travaux textiles dans une médiathèque ou une MJC.
 
auteur(s) :

Anne FOUCAULT, documentaliste au LPO Touchard-Washington

information(s) pédagogique(s)

niveau : Lycée tous niveaux

type pédagogique : activité de découverte, production d'élève

public visé : enseignant

contexte d'usage : atelier, classe, espace documentaire, sortie pédagogique

référence aux programmes :

ressource(s) principale(s)

Logo Printemps des poètes 2012 Enfances le Printemps des Poètes 2012 : "Enfances" 15/11/2011
La 14e édition du Printemps des Poètes aura lieu du 5 au 18 mars 2012. Cette année, elle déclinera le thème « Enfances». Ce temps fort autour de la poésie, organisé nationalement, fédère de nombreux p ...
Poésie, écriture, lecture, printemps des poètes Jean-Claude Vallejo

haut de page

éducation artistique et action culturelle - Rectorat de l'Académie de Nantes