Contenu

éducation artistique et action culturelle

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > action culturelle > pratiques

un projet du lycée Douanier Rousseau (Laval) mené dans le cadre d'un atelier scientifique et technique et valorisé au concours Faites de la science.

mis à jour le 28/06/2012


vignette du lycée Douanier Rousseau

Le projet « couleurs éphémères » a été mené par une dizaine élèves volontaires de l'atelier scientifique et technique du lycée Douanier Rousseau. L'ensemble du projet a été mené en partenariat avec un enseignant-chercheur de l'université du Mans, qui a accueilli les élèves à plusieurs reprises dans son laboratoire et leur a apporté une aide précieuse. Le projet a été valorisé lors de la phase régionale puis nationale du concours Faites de la science.

mots clés : atelier scientifique et technique, Faites de la science, partenariat scientifique, production, valorisation


Présentation et objectifs

Le projet « couleurs éphémères » est un projet mené par le groupe de l'atelier scientifique et technique (AST) du lycée Douanier Rousseau, atelier qui s'est mis en place à la rentrée 2011.

Ce groupe était constitué d'une dizaine d'élèves volontaires des classes de première S.
Sur un créneau de deux heures, les élèves se retrouvent dans un petit local équipé d'un atelier de bricolage et d'un ordinateur connecté à Internet. La mise à disposition de cet endroit favorise l'autonomie des élèves qui peuvent ainsi travailler dès lors que leur emploi du temps le permet (heure « libérée », mercredi après midi, pause du midi, le soir après les cours etc..).
   
L'ensemble du projet a été mené en partenariat avec M. Bulou, enseignant-chercheur à l'UFR sciences du Mans, qui nous a accueillis à plusieurs reprises dans son laboratoire et nous a apporté une aide précieuse. Afin d'enrichir le travail des élèves M. Bulou nous a permis de bénéficier des équipements des laboratoires de recherche de l'université (Microscope à balayage électronique, spectrophotomètre Raman etc..).

Le travail mené a été présenté et valorisé lors des phases régionales puis nationales du concours Faites de la science.

Les disciplines et la thématique retenue

L'atelier est mené par un professeur de physique chimie. Un travail sur les couleurs a été proposé au groupe,  travail permettant de prolonger les connaissances acquises dans l'enseignement général en sciences physiques et chimiques (nouveaux programmes de première S). Ce thème permet une approche expérimentale : des observations, des mesures,  des  simulations informatiques  et permet également une ouverture au monde du vivant.  Ainsi pour mener leurs travaux  les élèves ont fait appel à l'Informatique,  la Chimie, les  Sciences du vivant,  les Mathématiques et  la physique. Des enseignants encadrant les élèves lors des TPE dans les autres disciplines scientifiques que les sciences physiques et chimiques ont accompagné également les élèves.
Dans un premier temps, des pistes de travail ont été proposées  aux élèves : arc-en-ciel, couleurs  des  bulles de savon, croissance de cristaux biréfringents, couleurs des CD , des plumes de paon , de certains coquillages etc.. Leurs choix faits, deux questions ont alors naturellement émergé : quelles  sont les origines de ces couleurs et que nous apprennent-elles ?
 

photo faites de la science Laval 1



photo faites de la science Laval 2
 

La démarche

Les couleurs des bulles
Après avoir rapidement analysé les causes de la  fragilité d'une bulle de savon, les élèves ont  conçu et réalisé deux boîtes hermétiques saturées en vapeur et permettant de stabiliser les bulles jusqu'à 45min. Ils ont alors pu étudier l'évolution des couleurs lors du gonflage, ces couleurs étant liées à l'épaisseur de la lame d'eau.  En parallèle, un travail de simulation à l'aide du logiciel de Mathématiques  « Géogébra »  a permis aux élèves de découvrir les phénomènes physiques en jeu, ainsi que  l'influence des différents paramètres (épaisseur de la lame d'eau, longueur d'onde de la radiation incidente etc..), puis tenter de confronter théorie, observations et mesures.

photo faites de la science lycée D.Rousseau             photo faites de la science lycée D.Rousseau             photo faites de la science lycée D.Rousseau
 
Les couleurs liées à la biréfringence
Après avoir admiré les belles évolutions de la couleur de la vanilline cristallisant entre polariseur et analyseur croisés d'un microscope, les élèves se sont intéressés aux origines de ces couleurs. Le scotch a été choisi comme objet d'étude.. Après avoir  réalisé une boîte dans laquelle sont insérés le polariseur et l'analyseur  encadrant une plaque de verre circulaire sur laquelle est apposé du scotch, les élèves ont pu découvrir la notion de ligne neutre et l'importance de l'épaisseur du scotch sur  la couleur perçue.

Des réalisations  plus ludiques et artistiques ont alors été confectionnées : Perroquet, paon.. dont les couleurs évoluent en faisant tourner la lame de verre.

photo faites de la science lycée D.Rousseau
photo faites de la science lycée D.Rousseau

 
 
photo faites de la science lycée D.Rousseau
 


Parallèlement, pour découvrir l'origine de ces couleurs et l'importance des différentes grandeurs physiques intervenants, ils ont réalisé une nouvelle simulation sur Géogébra.
Enfin, une étude expérimentale plus poussée a permis d'établir une bonne estimation de la valeur de la biréfringence du scotch
 
 

Les couleurs des CD ou DVD
Après observation des sillons d'un CD  au  microscope, les élèves ont éclairé celui-ci à l'aide d'une lumière monochromatique, puis polychromatique. Des mesures ont alors  permis d'évaluer la distance séparant deux sillons successifs ; puis à l'aide d'un tableur informatique  d'en déduire la longueur de la piste pour un CD et pour un DVD.







Ce travail s'est poursuivi par la recherche d'une structure identique à celle d'un CD  dans l'ormeau (photo ci-dessous) et  dans la plume de paon.
photo faites de la science lycée D.Rousseau
 
photo faites de la science lycée D.Rousseau    photo faites de la science lycée D.Rousseau
 

La valorisation

Le groupe a présenté ses travaux lors de la manifestation  « Exposcience Mayenne »  en mars  2012. Ce fut l'occasion pour les élèves de présenter à un large public  des phénomènes optiques.  Ils ont alors appris à adapter leurs explications au public rencontré : enfants ou adultes, connaisseurs ou non.  Cette manifestation a permis également des rencontres enrichissantes  comme celle avec Romain Charles, le participant européen au programme expérimental russe « Mars 500 ».  Ayant obtenu, le premier prix « du contenu scientifique » lors de cette manifestation, le groupe a été invité à  se rendre une journée à la Cité des Sciences et de l'industrie à Paris.
Egalement après avoir été primé lors de la phase régionale du concours « faites de la Sciences », les élèves ont eu le plaisir de participer à  la finale nationale du concours au Futuroscope à Poitiers.
 
photo faites de la science lycée D.Rousseau     photo faites de la science lycée D.Rousseau
 
Au cours de cette année, les élèves se sont appropriés leur sujet  et souhaitent désormais approfondir ou élargir leurs travaux. Ils participeront l'an prochain  aux olympiades de la physique voire au concours C. Génial.
 
auteur(s) :

Patrice Michel, enseignant (physique chimie)

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux

type pédagogique : activité de découverte, activité de recherche

public visé : enseignant

contexte d'usage : atelier

référence aux programmes : Les ateliers scientifiques et techniques.

ressource(s) principale(s)

vignettefdls.jpg le concours "Faites de la science" 22/04/2015
Ce concours à dimension expérimentale est à destination des collèges et des lycées. Il est en lien avec les 3 universités de la région. D'abord régional, il est ensuite national pour les 3 meilleu ...
concours, projet scientifique, pluridisciplinarité, valorisation, dispositif scientifique Philippe Deniaux
vignette AST01.jpg les ateliers scientifiques et techniques 05/05/2017
Ce dispositif concerne à la fois les collèges et les lycées. Il encouragera les approches transversales au carrefour des disciplines. Le travail se fait en dehors de l'horaire d'ense ...
ateliers scientifiques et techniques, partenariat scientifique, recherche, expérimentation, productions scientifiques, valorisations, dispostif scientifique philippe deniaux

haut de page

éducation artistique et action culturelle - Rectorat de l'Académie de Nantes