Contenu

éducation musicale

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > éducation musicale > accueil

utiliser sa voix parlée en variant les paramètres mis en jeu

mis à jour le 04/09/2012


vignette mutualisation

proposition de situations d'évaluation en classe de troisième autour d'une interprétation personnelle d'un texte de Grand Corps Malade

mots clés : évaluation, débit, intonation, dynamique, timbre et espace, accentuation, langage, interprétation


Déclinaison de la compétence

Varier le débit, la dynamique et l'intonation d'une phrase en travaillant sur:

-          L'articulation

-          La ponctuation

-          Les appuis

-          L'accentuation des allitérations ou des assonances (dans le cadre d'un slam)

-          La respiration

-          La projection de la voix

 

Problèmes que les élèves seront amenés à surmonter

 différencier précisément les différents paramètres mis en jeu pour déclamer un texte  (débit, dynamique, intonation)

Situations d'apprentissage

NDLR : Les situations proposées ne sont pas données dans un ordre chronologique. Il s'agit d'un éventail de possibilités que l'enseignant choisit, écarte, réorganise en fonction de la construction de la séquence.

Objectif 1: être capable d'exagérer l'articulation d'une phrase, la rendre intelligible et compréhensible.

1.1-      Le professeur propose une phrase issue d'un texte quelconque (non ponctué) et demande à ce que chaque élève la prononce d'un ton monocorde le plus régulièrement possible sans ponctuation, sans intention.

1.2-      Le professeur propose une série de texte. Deux par deux, en articulant sans son, les élèves doivent faire deviner à leurs partenaires quel texte ils déclament.

1.3-     Le professeur montre l'exercice à effectuer individuellement: chaque élève devra prononcer une phrase de manière compréhensible avec un stylo dans la bouche.

1.4-      Deux par deux, les élèves s'entraînent sur les différents exercices d'articulation donnés (ex : Un chasseur qui chassait fit sécher ses chaussettes sur une souche sèche etc...).

Objectif 2: être capable de varier le débit de sa déclamation.

2.1-      En classe entière, imiter le professeur qui dit un haïku en variant le débit de manière mécanique: rapide, lent, rapide ou inversement lent, rapide, lent.

2.2-      Par groupe, à partir d'un texte en vers sans ponctuation, se mettre d'accord sur le débit de lecture du texte et expliquer au reste de la classe le choix du débit plus ou moins rapide suivant le sens du texte.

2.3-      En situation d'apnée, demander aux élèves de déclamer une phrase longue soit rapidement soit très lentement.

2.4-      Le professeur présente un texte sans ponctuation au tableau. Les élèves doivent en classe entière, proposer une ponctuation logique. La lecture, avec ponctuation, devrait mettre en évidence les points d'appui, la respiration et l'intonation déduite.

Objectif  3: être capable de varier la dynamique de sa déclamation.

3.1-      En classe entière, imiter le professeur qui dit un haïku en variant la dynamique à chaque vers de manière mécanique: fort, doux, fort ou l'inverse.

3.2-      Par groupe de deux, choisir un dialogue en donnant une intention pour chaque personnage : un personnage colérique, un personnage triste. Chaque élève devra déclamer son texte en respectant l'intention donnée. Déterminer avec la classe entière la différence au niveau  du paramètre mis en évidence.

3.3-      Par groupe, déclamer un texte en changeant à chaque vers de dynamique en fonction des intentions données par le professeur. Possibilité d'utiliser un codage visuel avec les élèves. Un élève peut prendre alors la place du professeur comme chef de chœur.

3.4-      De manière individuelle, les élèves doivent déclamer quelques vers d'un slam en renforçant particulièrement les allitérations et les assonances du texte : projection de la voix et accentuation systématique.

Objectif 4 : rendre sa déclamation musicale par une intonation expressive.

4.1-      En classe entière, travailler autour de la ponctuation d'un texte. Le professeur propose une lecture libre de ce texte sans ponctuation. Les élèves vont donner la ponctuation qui leur paraît la plus naturelle. Cette ponctuation va induire une intonation propre. (voir 2-4)

4.2-      Le professeur propose, à partir d'un texte ponctué (voire un dialogue), un exercice à effectuer deux par deux sur l'intonation. Les élèves doivent lire le texte en exagérant la ponctuation : en attendant une seconde après chaque virgule et en attendant deux secondes après chaque point. L'intonation doit changer en fin de phrase.

4.3-      Les élèves tirent au sort une intonation au choix (exclamative, déclamative, interrogative, impérative) et doivent lire une phrase neutre sans ponctuation en respectant l'intonation choisie. Les autres élèves doivent reconnaître l'intonation choisie.

4.4-      Interpréter une partie de texte avec une intention particulière (parmi différentes intentions proposées par le professeur) et faire deviner à son voisin l'intention choisie.

Situations d'évaluation


Proposition d'un tableau initial d'évaluation concernant les Items choisis

 

  Exemples de situations Je n'y arrive pas du tout J'y arrive un peu Je réussis bienJe réussis très bien et j'aide les autres
Ma prononciation est claire et aisée : je ne cherche pas mes mots, je ne bafouille pas, les mots sont compréhensibles.
 1     
 

Je suis capable de varier le débit de paroles. ( je  ne dis pas toutes les paroles à la même vitesse, je suis capable d'aller plus vite ou plus lentement en fonction du sens du texte.)

 2    
 

Je suis capable de varier la dynamique d'un texte en fonction d'une intention choisie. (je peux augmenter ou diminuer la dynamique de certains passages en fonction du sens du texte.)

 3    
 Je suis capable de rendre ma déclamation musicale  (l'intonation montre clairement la ponctuation de mon texte et l'intention choisie, ma déclamation devient aérée et donne envie d'être écoutée.) 4    

 
Proposition d'un  ou plusieurs tableaux de progression individuelle

  S1  S2  S3 S4 S5 S6
 Je n'y arrive pas du tout       
 J'y arrive un peu       
 Je réussis bien       
 Je réussis très bien et j'aide les autres       





Exemple de scenarii


 Déclenchement    Production finale
 Ecoute préalable : « Pères et mères » de Grand corps malade. Déterminer, en classe entière, tous les éléments qui permettent de rendre la déclamation musicale.1.1 : récitation muette articulée
 2.4 : proposer une ponctuation4.3 : déclamation expressive
 3.4: appuyer les assonances et les allitérationsDéclamer, en groupe,  une partie d'un autre slam en ayant précédemment choisi sa propre ponctuation.
 Travail autour d'un slam  en groupe: chaque groupe propose une interprétation (possibilité d'enregistrement). L'ensemble de la classe détermine, après réécoute,  les paramètres mis en jeu pour déclamer de manière différente son slam. 1.1:  récitation monocorde 3.1 : varier la dynamique 4.2:exagérer la ponctuation 4.3:déclamation expressiveDéclamer, individuellement, une partie d'un autre slam en ayant précédemment choisi sa propre ponctuation.
 Travail en classe entière autour d'un haïku : le professeur donne différentes intentions, la classe interprète en respectant l'intention donnée (possibilité d'enregistrement). La classe ensuite détermine les différents paramètres mis en jeu pour répondre à l'intention donnée. 1.2: lecture individuelle articulée avec stylo 2.1: varier le débit de lecture3.1:  varier la dynamique de lecture4.3: déclamation expressive A partir d'un texte court ponctué, les élèves, en groupe,  choisissent une intention et déclament en chœur leur texte. Ils sont capables d'expliquer leur choix d'interprétation et doivent justifier des paramètres mis en jeu.
 Même idée mais par groupe : chaque groupe tire au sort une intention et interprète le haïku en respectant l'intention donnée. La classe, après écoute de chaque groupe, détermine les différents paramètres mis en jeu pour différencier les intentions.1.3: Exercices d'articulation   2.3: varier le débit en situation d'apnée3.2:  interpréter avec une intention donnée4.4:  faire deviner l'intention choisie Chaque élève tire au sort un haïku et une intention. L'interprétation doit être réfléchie et chaque élève doit pouvoir justifier des paramètres mis en jeu.

Partie complémentaire:

Compétences associées

Timbre et espace :     différencier les techniques et modes de jeu qui construisent une musique

Dynamique : repérer des ruptures ou des évolutions de dynamique.

Temps et rythme :      repérer des ruptures ou des évolutions de tempo ; repérer l'accentuation d'éléments de nature mélodique.

Lexique


Le débit, le tempo, la dynamique, les nuances, l'intonation, l'articulation, la ponctuation, les appuis, l'accentuation des allitérations ou des assonances (dans le cadre d'un slam), la respiration, la projection de la voix

Répertoire


Abd Al Malik

Grand corps malade

Haïkus parlés

Textes de Queneau

J'me marre- Java

Le Vélo de Babel-  André Minvielle

Récitatifs/ Aria

Un survivant de Varsovie- Schoenberg

Pelléas et Mélisande- Debussy


  
 
auteur(s) :

Séverine Demontoux

information(s) pédagogique(s)

niveau : 3ème

type pédagogique : préparation pédagogique, scénario, séquence

public visé : non précisé, enseignant

contexte d'usage : classe, milieu professionnel

référence aux programmes :

fichier joint

information(s) technique(s) : Texte Père Mère de Grand Corps Malade

haut de page

éducation musicale - Rectorat de l'Académie de Nantes