Contenu

lettres-histoire

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > lettres-histoire

éthique médicale et éthique environnementale

mis à jour le 16/04/2016


60x60-h-m.jpg

deux corpus et des pistes d'exploitation pour le thème de terminale : biologie, éthique, société et environnement

mots clés : EMC, biologie, éthique, société, environnement


En classe terminale, l'enseignement moral et civique se centre sur la façon dont s'organisent, dans l'espace démocratique, de grands débats sur les questions éthiques posées par la biologie et la médecine.

Pour ce thème, les questions éthiques, sociales et civiques sont étroitement liées et aucune de ces dimensions ne doit être négligée. Les connaissances sont abordées en vue des compétences à acquérir.

Ces corpus documentaires (sur l'éthique médicale et sur l'éthique environnementale), proposés par une collègue, présentent l’intérêt d’être actualisés.

Les pistes d’exploitation s’inscrivent dans les deux finalités de cet enseignement, la dimension morale et la dimension civique.
 
PREMIERE PARTIE

Compétences développées :
- Identifier et expliciter les valeur éthiques et les principes civiques en jeu.
- Mobiliser les connaissances exigibles.
- Développer l'expression personnelle, l'argumentation et le sens critique.
- S'impliquer dans le travail d'équipe.

Accroche : Qu'est-ce que la bioéthique ? Quels sont ses principes ?
   
Supports :
Doc. 1- Vidéo "Qu'est-ce que la bioéthique" 2'25 - Forum européen de la bioéthique à Strasbourg: entretien avec le professeur Israël Nisand, vice-président du forum.
 
Doc. 2 - Les principes de la bioéthique - Sciences humaines n° 124, Février 2002, Nicolas Journet.

Consignes
:
A la lecture de ces deux documents, définissez la bioéthique et ses principes.

Questionnaire vidéo :
1- Pourquoi la bioéthique a-t-elle été créée?
- En raison des progrès de la médecine et de la science, qui ont amener à prendre des décisions collectives.

2- Dans quels domaines?
- Dans le domaine de la naissance ou de l'euthanasie, qui sont des défis de société.

3- Quelles questions peuvent être posées?
- Peut-on accepter que des recruteurs fassent des recherches génétiques avant de nous recruter?
- Faut-il accepter que des femmes fassent des enfants pour autrui?
- Faut-il accepter le suicide assisté?


4- Comment peut-on y répondre?
- Pas de réponse définie; chacun y répond en fonction de ses valeurs.

5- La bioéthique est aux frontières de deux choses. Lesquelles?
- De la médecine et du lien social. On parle de famille et non de médecine.

6- Quelle question générale est posée dans la bioéthique?
- Que va-t-on faire de notre corps et du corps de nos enfants?

7- Quelle est l'ambition de la bioéthique?
- Eduquer.
- Augmenter les connaissances.


Séance : Les OGM, des biotechnologies

Pbtq : Quels sont les enjeux de la production et de l'utilisation des OGM?

Dans un 1er temps, visionner une petite vidéo "C'est quoi un OGM" (Milan Presse)
https://vimeo.com/89006497

Questionnaire simple :
1- Que veut dire OGM?
- Organisme génétiquement modifié.

2- Pourquoi "génétiquement modifié"?
- Parce qu'un biologiste transforme l'ADN d'un être vivant.

3- Quelle application peut-on en tirer pour le maïs? Quelles conséquences?
- Le maïs va fabriquer un produit toxique contre les insectes. Ceci permet d'utiliser moins d'insecticide et de récolter plus de maïs.

4- Pourquoi sont-ils cependant interdits en France?
- Il n'est pas certain que les OGM soient sans danger pour notre alimentation.
- Cela pourrait perturber l'équilibre de la nature.

Dans un 2ème temps, distribution d'un corpus documentaire avec la consigne suivante.

Consigne :
A partir du corpus documentaire, dites quels sont les avantages et les inconvénients des OGM et comment l'utilisation des OGM est-elle encadrée en France. Votre réponse prendra la forme d'un schéma ayant pour centre, les OGM.

Corpus documentaire (voir lien en introduction).

Dans un 3ème temps, afin de préparer le débat, constitution de groupes de recherche sur les thèmes suivants (à répartir équitablement).
    - Les écologistes et les spécialistes de la santé face aux OGM.
    - Les OGM en Europe.
    - Les OGM aux Etats-Unis.
    - Le principe de précaution et les OGM.

Consigne :
Vous réaliserez une recherche aboutissant à un petit dossier de 3 ou 4 documents répondant au sujet. Chaque document sera présenté et analysé, à l'écrit.

Dans un 4ème temps, le débat a lieu, après la répartition des rôles.
    - un animateur
    - des élèves défendent la production d'OGM.
    - des élèves représentent les pouvoirs publics (principe de précaution).
    - des élèves sont issus d'une association de consommateurs.
    - des élèves représentent une association écologiste.
    - un élève-observateur prend des notes sur la qualité du débat, la répartition de la parole, le respect de l'expression orale et le respect de la parole de l'autre, de l'écoute...

(L'objectif est de faire un retour sur le débat et de prévoir des pistes d'amélioration)
 
SECONDE PARTIE

Compétences développées :
- Identifier et expliciter les valeur éthiques et les principes civiques en jeu.
- Mobiliser les connaissances exigibles.
- Développer l'expression personnelle, l'argumentation et le sens critique.
- S'impliquer dans le travail d'équipe.

Séance : L'éthique médicale - la génétique et l'euthanasie.

Pbtq : En quoi les progrès génétiques et l'euthanasie sont-ils représentatifs des enjeux de l'éthique médicale?

I) Les progrès génétiques

Doc. 1 - Vidéo : "Je suis un OGM"
 
Doc. 2 - Bande annonce "Bienvenue à Gattaca", Andrew Niccol.
 
Doc. 3 - Le procureur général d'Anvers veut ficher l'ADN des nouveau-nés.
Le Monde.fr | 18.11.2013 | Par Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, bureau européen)
Yves Liégeois, le procureur général d'Anvers, a formulé, samedi 16 novembre, une proposition retentissante pour résoudre les affaires criminelles à l'avenir : prélever l'ADN de tous les nouveau-nés et tous ceux qui arrivent en Belgique. "Je dis cela sans rire", a précisé le haut magistrat au quotidien De Standaard. "Vous avez bien un dossier chez votre médecin de famille, vos empreintes digitales figureront bientôt sur la puce de votre carte d'identité électronique : c'est pareil", poursuivait M. Liégeois, selon qui "il faut oser réfléchir à la façon dont on protégera le citoyen à l'avenir". Et il faut aussi "oser en payer le prix", estime-t-il.
Des syndicats policiers applaudissent des deux mains la proposition du procureur, le monde politique ne la commente pas, un sondage via Internet montrait, dimanche, que quelque 60 % des répondants flamands jugeaient l'idée intéressante. Actuellement, seuls les auteurs de crimes graves, comme des meurtres et des viols, font l'objet d'un prélèvement ADN, conservé dans un fichier central qui compte quelque 28 000 noms. En 2014, les auteurs de vols avec violence et certains suspects devraient être soumis au même régime. Un autre fichier comprend 34 000 données génétiques prélevées sur des scènes de crime. Un dossier comprenant des données ADN et transmis aux services de recherche a, actuellement, 15% de chances d'offrir une piste à la police. Une extension des tests ferait, évidemment, grimper le taux d'élucidation.
DES TESTS TROP COÛTEUX
La généralisation complète envisagée par le procureur général d'Anvers, sous-entendant que tout nouveau-né est un criminel en puissance, inquiète, en tout cas, certains juristes. La Commission de la nationale de vie privée, chargée de veiller sur une législation dont M. Liégeois estime qu'elle va "beaucoup trop loin" et entrave les enquêtes, a prudemment répliqué que la généralisation lui semblait un brin excessive.
L'Institut national de criminalistique indique, en revanche, que ses logiciels permettraient de stocker les données de tous les bébés du royaume mais se demande s'il ne serait pas plus pertinent, dans le cadre de la chasse aux criminels, de soumettre plutôt les adultes à des tests. Problème : ceux-ci coûtent quelque 40 euros à l'unité et le budget de la justice, déjà notoirement insuffisant, risque bien de ne pouvoir répondre aux ambitions du procureur général.
Celui-ci prône, plus généralement, un renforcement de la répression avec, à la clé, une multiplication des caméras dans les rues et une révision du code de l'instruction. En 2011, il avait tenu des propos très remarqués sur la politique d'immigration menée dans le pays et dont il estimait qu'elle allait entraîner la faillite du système de sécurité sociale.
Consigne: A l'aide de l'étude des trois documents, vous direz, dans un paragraphe argumenté d'une quinzaine de lignes, quelles applications sont possibles et quelles angoisses sont exprimées concernant les progrès génétiques.

II) L'euthanasie

A partir d'un cas particulier, l'affaire Vincent Humbert, définir ce que sont l'euthanasie et le droit à mourir dans la dignité.

- L'affaire Vincent LAMBERT
1- Résumé de l'affaire en 10 points selon LE MONDE
http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/01/29/dix-questions-autour-de-l-affaire-vincent-lambert_4351187_1651302.html
2- Derniers rebondissements au 23 juillet 2015 selon LA CROIX
http://www.la-croix.com/Ethique/Bioethique/Climat-tendu-avant-la-decision-du-medecin-de-Vincent-Lambert-2015-07-23-1337387?xtor=EPR-9-%5B1300873338%5D

Puis, à partir du corpus, complétez un tableau.

Quelle législation en Europe?

Que dit le CCNE?

A quelles évolutions les Français sont-ils favorables?

Corpus documentaire (voir lien en introduction).

Mise en place du débat, après répartition des rôles de chacun.
    - un animateur
    - un observateur
    - des élèves défendent la famille Vincent Humbert (parents / épouse).
    - des élèves représentent les pouvoirs publics.
    - des élèves font partie d'une association de médecins.
    - des élèves viennent d'une association opposée à l'euthanasie.
 

information(s) pédagogique(s)

niveau : bac pro, Terminale

type pédagogique : préparation pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, AP

référence aux programmes : EMC terminale

haut de page

lettres-histoire - Rectorat de l'Académie de Nantes