Contenu

sciences de la vie et de la Terre

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > svt > transversalité > TPE

discrétisation des valeurs numériques avec le système d'information géographique fGIS

mis à jour le 12/09/2007


discrétisation

 Cette fiche technique décrit la discrétisation des valeurs de prévalence de la rougeole avec le système d'information géographique fGIS.

mots clés : fGIS, discrétisation, données attributaires, SIG, rougeole, tutoriel, Tice


d'après une travail réalisé par Elodie, Marion et Wivine, élèves de première S au Lycée Jean Perrin de Rezé.

Document sans titre

Objectifs

Les "données attributaires" dans un système d'information géographique sont les valeurs associées à une entitée (point, ligne ou surface). On consultera à ce sujet la fiche technique qui décrit l'intégration de valeurs attributaires, disposées en table DBase, à un fichier "shapefile". Lorsque ces données sont numériques, il est possible de paramétrer l'affichage des entités en fonction des valeurs contenues dans un ou plusieurs champs de données. Cette opération, nommée discrétisation, est décrite ici pour le logiciel fGIS. Les données utilisées ici sont issues du site "Sentiweb" et ont été intégrées à une table sous OpenOffice.org dans la cadre d'un TPE sur l'épidémiologie de la rougeole.

Manipulations

L'opération est réalisée avec le logiciel fGIS disponible gratuitement dans cette rubrique.

Avant toute manoeuvre de discrétisation, il faut afficher et activer le thème qui va faire l'objet de la manipulation. Ici le thème rougeole_1990 est coché et activé (fond bleu).

Un clic sur ce thème permet de s'assurer que les valeur de prévalences hebdomadaires de la rougeole ont bien été intégrées.

Chaque colonne représente une semaine. N199001 est la prévalence pour la semaine 1 de 1990 etc.

Le thème étant actif, l'affichage des propriétés du thème permet de faire la discrétisation.

Dans l'onglet "Area" il faut cocher "Use renderer" et "Include in legend".

Dans l'onglet "Renderer", il faut choisir le nombre de zones (ici 6), les valeurs minimum et maximum qui sont choisies en consultant la totalité du tableau et les valeurs des couleurs de début et de fin qui sont sélectionnées sur la palette.

Le bouton "Apply" permet de prévisualier le résultat sans fermer la boîte de discrétisation. Si celui-ci est satisfaisant, cliquer sur OK.

La carte de prévalence de la rougeole pour la semaine 11 de 1990 est affichée ci-contre avec sa légende.

Un simple changement du champ de données attributaires permet d'appliquer les mêmes valeurs de discrétisation à la semaine 19. On y voit une progression de la rougeole dans des régions adjacentes ou non.

Il est possible de combiner les valeurs de plusieurs champs de données attributaires numériques avec l'outil "Wizard" mais cette possibilité n'a pas été utilisée ici.

Une autre fiche technique montre comment exporter les cartes obtenues et leur légende pour les intégrer dans des documents multimédia.

 
auteur(s) :

François Cordellier, professeur de SVT au lycée Jean Perrin de Rezé, professeur de SVT au lycée Jean Perrin de Rezé

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère S, Lycée tous niveaux

type pédagogique : travaux pratiques, tutoriel

public visé : enseignant, élève

contexte d'usage : salle multimedia, travail autonome, laboratoire

référence aux programmes : L'homme et la nature (TPE)

ressource(s) principale(s)

rougeole épidémiologie de la rougeole en TPE 26/10/2007
Au cours d'un TPE de première S, un groupe d'élève a été amené à utiliser les données du site "Sentinelle" pour dresser des cartes d'évolutions spatiales et temporelles de la prévalence de la maladie ...
rougeole, épidémiologie, SIG, fGIS, tableur, sentinelle François Cordellier

haut de page

sciences de la vie et de la Terre - Rectorat de l'Académie de Nantes