Contenu

éducation à la Défense

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > enseignements tranversaux > éducation à la Défense > ressources pédagogiques

Le devoir de Défense ECJS classe de Première

mis à jour le 26/08/2009


img_1176623555093.jpg

Ce dossier réalisé par le "Trinôme académique" de Nantes propose aux professeurs chargés de l'enseignement de l'Éducation civique, juridique et sociale en classe de première L, ES et L, des pistes pour enseigner l'une des sept notions du programme : la défense.

mots clés : devoir, Défense, ECJS, Premières, Trinôme


Loin de tout modèle et de tout dogmatisme, ce dossier,volontairement succinct, n'est qu'un ensemble de propositions qui mettent l'accent sur des démarches, des thèmes et des débats possibles.

En 2000, le groupe de pilotage du Trinôme académique de Nantes a réalisé un dossier La défense et la paix, destiné aux professeurs enseignant l'éducation civique en classe de troisième. Ce travail, disponible sur le serveur académique , fournit de nombreux éléments complémentaires de ce dossier.
 

I. DES DÉMARCHES POSSIBLES

 
I. 1. Vers des débats

  • Il conviendrait, au cours de l'année scolaire, de combiner des débats courts de 15 à 20 minutes sur des points qui justifient la réflexion des élèves et des débats plus longs, plus approfondis, préparés par ces débats courts. Le débat est une démarche qui repose sur une pratique, un apprentissage progressif, depuis le collège, fondé sur la combinaison de compétences diverses : réflexion, mobilisation de connaissances précises, écoute de l'autre, formulation, aptitude à poser des questions pertinentes, prise de parole...

  • Le débat repose sur un apport documentaire, des informations, un cours, des acquisitions de connaissances. La liberté de débattre est d'autant plus grande que les élèves ont eu l'occasion de développer leur information, de rencontrer des textes et des documents éveillant la réflexion, d'énoncer des points de vue, des idées, des opinions dont la confrontation peut être féconde.

  • Si les débats courts peuvent se réaliser à tout moment, des conditions pratiques semblent nécessaires pour le déroulement serein d'un débat long : désigner un président de séance, un secrétaire, définir un code de conduite, réaliser un compte-rendu, une synthèse (forme écrite ou schéma).

  • Le débat, introduit comme un des moyens privilégiés de l'ECJS, apporte rarement une réponse unique. Son intérêt réside dans la mise en évidence de la complexité du problème posé et donc des réponses, mais aussi dans la présentation de points de vue ou d'idées différents, justifiés par une argumentation cohérente.

I. 2. Des démarches variées

Les itinéraires possibles pour travailler sur les différents thèmes de la défense sont multiples. Voici deux démarches, parmi bien d'autres, que l'on pourrait suivre pour aborder l'exemple de la drogue, type même de menace contre la vie, la santé, la cohésion sociale, " menace grise " qui ne correspond à aucun conflit déclaré.

I. 21. Première démarche

I. 211. Le problème de la drogue se pose à différentes échelles :

a. Travail des élèves :
  • leur perception de la drogue dans leur environnement immédiat : enquêtes dans le lycée, auprès de proches...,
  • lecture d'un roman policier.

b. Apport du professeur : cours magistral, dossier de documents...
  • les trafics de drogue dans le monde,
  • les réseaux mafieux,
  • la drogue liée aux autres réseaux (prostitution par exemple).

I. 212. Un court débat :

" La consommation de drogue crée-t-elle une fracture sociale (refuge dans un autre monde et développement du banditisme) qui menace la cohésion sociale ? "

I. 213. La défense en face de la drogue :

Intervention en classe de gendarmes, de représentants d'associations d'aide aux toxicomanes...

I. 214. Les conclusions peuvent être :
  • la drogue menace des valeurs individuelles et collectives ; elle menace l'économie (blanchiment de l'argent sale) ; elle exerce une pression sur les paysans des pays pauvres producteurs.
  • la défense contre la drogue suppose des choix politiques, nationaux et internationaux : le citoyen se trouve donc impliqué dans ses choix et son comportement.

Ces conclusions sont autant de possibilités pour rebondir sur d'autres aspects de la défense : les valeurs que l'on estime devoir défendre, les autres menaces en face desquelles il faut prévoir une défense...

I. 22. Deuxième démarche

I. 221. Aborder la question avec des intervenants extérieurs :

Interventions en classe de gendarmes ou de représentants d'associations d'aide aux toxicomanes.

I. 222. Un court débat :

" La consommation de drogue est-elle contraire aux valeurs individuelles et collectives ? "

I. 223. Puis un long débat :

Thème : "  existe-t-il des valeurs universelles à défendre ? "

Ce débat peut être préparé (voir I. 1) ou bien être abordé à travers une approche historique : qu'était-on prêt à défendre autrefois ? qu'est-on prêt à défendre aujourd'hui ? (voir le thème : "  de la défense à l'esprit de défense ").
 

II. DES THÈMES POSSIBLES

                                                                                                                                                                       

Thèmes

Mots clés

Études de cas

Outils, documents

De la défense
      à l'esprit
      de défense
- Les droits de l'homme.
      - La paix.
      - Le Patriotisme.
      - L'éducation au devoir.
      - Les Guerres.
      - Les Résistances.
      - Les pacifismes.
      - La souveraineté internationale et l'ingérence.
      - L'ONU.
- La Guerre de 1914-1918.
      - Les Résistances.
      - Les pacifismes.
      - La Guerre froide.
      - Les guerres coloniales.
- Filmographie (consulter CNDP Educlic), (il      s'agit d'œuvres de fictions postérieures).
      - Romans (extraits).
      - Ouvrages. (voir bibliographie)
      - Lettres. (voir bibliographie)
      - Discours :
      - J. Jaurès, ...
      - Affiches.
      - Caricatures.
La défense globale :
      - militaire et civile,
      - nationale et supranationale
- Droits de l'homme.
      - Territoire.
      - Intérêts économiques,
      stratégiques, culturels.
      - Environnement.
      - Patrimoine.
- Interventions humanitaires.
      - Tempêtes, Érika.
      - Guerre du Golfe.
      - Francophonie.
- Presse.
      - Brochure Contre vents et marées.
      - Émission Le dessous des cartes.
Quels risques ?
      Quelles menaces ?
Terrorisme, mafias, fanatisme, insécurité,      violence, dissémination d'armes de destruction massive,
      catastrophes naturelles, pénurie de ressources (eau), pollution,
      santé publique,
      chômage,
      migrations.
- Mafias à trafic de drogue
      à prostitution
      - Santé publique : - OGM,
      - épidémies.
- Cartes.
      - Intervention de la Gendarmerie.
      - Presse.
Les moyens
      de la
      défense
- Civisme.
      - Politique de l'environnement, de l'éducation, de la ville.
      - Politique : choix de l'État.
      - L'Armée et ses diverses missions.
      - Institutions internationales (ONU, OTAN).
      - Actions humanitaires.
- L'Érika, tempêtes.
      - Constitution Ve République.
      - Bosnie, Kosovo.
      - Guerre du Golfe.
      - Parcours Citoyen, lien Armée-Nation.
      - L'action d'une association de défense des droits.
      - Politique de la ville.
- Brochure Contre vents et marées.
      - Témoignage d'un élève qui a fait la journée APD (Appel de Préparation à la      Défense).
      - Brochures du ministère de la Défense.
      - Entretien avec un responsable d'association.
      - Entretiens avec des responsables en mairie, au CAUE (Conseil d'Architecture      d'Urbanisme et de l'Environnement)...
 

III. DES DÉBATS POSSIBLES


1. DÉBAT INTRODUCTIF (OU EN CONCLUSION ?) :
EXISTE-T-IL DES VALEURS UNIVERSELLES À DÉFENDRE ?

- Qu'est-ce qu'une valeur ?
- Quelles sont les valeurs (fondatrices ? acceptées ? reconnues ? défendues ? ...) de la société française aujourd'hui, de notre démocratie républicaine ?
- Sur quelles valeurs fédératrices peut-on se retrouver pour faire fonctionner notre société et la défendre?

2. POUR QUI, POUR QUOI EST-ON PRÊT À MOURIR ?
POUR QUOI EST-ON MORT POUR LA PATRIE ?

- Les références historiques (exemple des deux Guerres mondiales) : Que veut dire le sacrifice de la vie ? Dans quelles circonstances l'a-t-on accepté ?
- Au nom de quoi, au nom de quelle valeur accepterait-on ce sacrifice aujourd'hui ?

3. LE PACIFISME DÉFEND-IL LA PAIX ?

- Quels sont les sens et les enjeux du mot " pacifisme " selon le contexte ? Entrée historique : avant 1914 (exemple : les positions de Jean Jaurès) ; 1938 : Munich, quelle paix ? Aujourd'hui ? (Bosnie, Kosovo ...).
- Quelles sont les missions des Casques Bleus, soldats de la paix ?
- Réflexions sur la valeur de la paix : La paix doit-elle être défendue à n'importe quel prix, quoi qu'il en coûte ? Quelle paix défend-on ?

4. PEUT-ON JUSTIFIER L'INGÉRENCE ?

- La Défense des droits de l'homme peut-elle aller à l'encontre de la souveraineté nationale ? Notion de souveraineté nationale, référence au droit international, charte de l'ONU, SDN ... Exemples, limites ... : Bosnie, Rwanda, Tchétchénie, Afghanistan ...
- Y a-t-il des "règles" de l'ingérence dans les " rapports internationaux " ? (complexité des enjeux de la notion d'ingérence).
- Y a-t-il des missions et des règles de l'Humanitaire ?

5. LES MIGRATIONS SONT-ELLES UNE MENACE ? UNE OPPORTUNITÉ ?

- Point géographique : Quelles sont les migrations dans le monde ? Quels flux ? Quelles motivations ?
- Perspective historique : Quels sont les apports démographiques, sociaux et économiques des migrations?
- Réalités d'aujourd'hui : Quelles peuvent être les relations entre intégration et immigration ? Qu'est-ce que l'intégration ? Quelles peuvent être les relations entre intégration et nationalité ?

6. LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS ÉCONOMIQUES EST-ELLE LÉGITIME ?

- Que veut dire " défense économique " ?
- Quels intérêts à défendre ? (protection de la recherche, brevets, contrefaçons, approvisionnements vitaux pour le pays ...).
- Quelles sont les échelles possibles de prise en compte de la défense économique ? (entreprises, cadre local ou régional, État, Europe ...).
- La défense économique entre-t-elle en conflit avec d'autres valeurs ? (liberté de commercer, protection de la santé publique, ...).
- Peut-on aller jusqu'à la guerre pour défendre des intérêts économiques ?

7. L'ESPRIT DE DÉFENSE PEUT-IL ÊTRE EUROPÉEN ?

- Les Européens sont-ils prêts à se donner une défense européenne ?
- Sur quelles valeurs la défense européenne pourrait-elle se reposer et se développer ?

8. LES " FRACTURES SOCIALES " SONT-ELLES UN RISQUE POUR NOS VALEURS ?

- Quelles peuvent être les relations complexes entre l'esprit de défense et le consensus social ?
- Quelles peuvent être les relations complexes entre les valeurs et la cohésion sociale ?
- Peut-on défendre les valeurs d'une société dont on se sent exclu ?
- L'attachement à certaines valeurs permet-il de lutter contre l'exclusion et d'en sortir ?
- Le travail est-il une valeur d'intégration ?
- Les politiques d'aide sociale : solidarité vraie ou achat de la paix sociale ?

Des débats autour de ces questions non exhaustives demandent probablement au préalable un essai d'analyse de la diversité des fractures sociales, d'analyse de certains types de violence urbaine (réaction violente, voire antidémocratique), d'analyse de la constitution de micro-sociétés en marge ...
 

IV. BIBLIOGRAPHIE


- La Défense, une histoire de citoyenneté, Textes et documents pour la classe (TDC) n° 796, CNDP, 15 mai 2000 ; une excellente entrée en matière ; ce numéro comporte une intéressante bibliographie.

- Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN), Comprendre la Défense, Economica, 1999, 258 pages ; un ouvrage de base, indispensable pour aborder le sujet.

- Centre d'Études en Sciences sociales de la Défense, L'esprit de défense à l'épreuve des ruptures, 1998 (actes d'un colloque tenu à Paris en 1997) ; ouvrage intéressant par la diversité des contributions d'historiens, de sociologues et de philosophes ; vendu par l'ADDIM, 6 rue Saint Charles 75 015 Paris ; tél. : 01 53 95 44 00 ; fax : 01 53 95 32 38 ; http ://www.addim.asso.fr

- Ministère de la Défense, Contre Vents et Marées, l'action des forces armées, décembre 1999 et janvier 2000, La Documentation française, 2000, 77 pages ; indispensable pour comprendre et illustrer le rôle des forces armées dans la défense civile.

- Dominique Schnapper et Christian Bachelier, Qu'est-ce que la citoyenneté ? Folio, 2000, 320 pages ; un livre indispensable pour replacer la question de la défense dans une réflexion civique globale.

- Thierry De Montbrial et Pierre Jaquet (sous dir.), Rapport annuel mondial sur le système économique et les stratégies 2001, Ramses 2001, I F R I-Dunod, 374 pages.

- Atlas des conflits 2001, Manière de voir n°55, Le Monde diplomatique, janvier-février 2001, 97 pages.

- Pierre Hassner, La violence et la paix, de la bombe atomique au nettoyage ethnique, Le Seuil, collection Points, 2000, 370 pages ; un recueil d'articles écrits par un philosophe spécialiste des relations internationales.

- Eric De la Maisonneuve, La violence qui vient, Le Seuil, Arléa, 1997, 240 pages ; " Pour lutter efficacement contre la violence, il faut d'abord apprendre à la penser ; comme il nous faut repenser la guerre pour éviter de la subir. " ; un livre iconoclaste écrit par un spécialiste de la stratégie.

Sur des aspects plus précis :

- Stéphane Audouin-Rouzeau et Annette Becker, 14-18 Retrouver la guerre, Gallimard 2000, 270 pages ; "  Explorer une culture de la violence, analyser un nationalisme de croisade, mesurer la profondeur d'un deuil peut-être non terminé " ; un livre qui illustre le renouvellement des études sur la Première Guerre mondiale.

- Alain Jacobzone, Sang d'encre, Ivan Davy éditeur, 1998,198 pages ; des lettres d'instituteurs normaliens à leur directeur expriment ce que les historiens appellent " la culture de guerre ".

- Jean Cot (sous la dir., ancien commandant de la Forpronu), Leçons de terrain, opérations des Nations Unies (Cambodge, Somalie, Rwanda, ex-Yougoslavie), La Documentation française.

Vidéocassettes de la série Galilée, collection l'esprit des lois, La Cinquième/CNDP, 2000 : n°5 : Service suspendu ; n°7 : Justice sans frontière. Série très utilisée par les enseignants (emprunt auprès du réseau CRDP/CDDP), indispensable pour s'informer, ouvrir des réflexions, apporter des arguments lors des débats...
 

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère

type pédagogique : leçon

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes :  TEXTES OFFICIELS
1. Extraits du programme d'éducation civique, juridique et sociale, classe de première L, ES et S
II. Thèmes et notions
[...] Quatre thèmes sont proposés en classe de première :
[...] Exercice de la citoyenneté et devoirs du citoyen.
[...] À partir du travail sur l'un ou plusieurs de ces thèmes, les sept notions suivantes doivent être abordées et avoir reçu une première définition : pouvoir, représentation, légitimité, État de droit, République, démocratie, défense. Ces notions, mises en relation, permettent de comprendre le sens de la participation politique et de l'exercice de la citoyenneté.
[...]
V. Orientations principales des thèmes
[...]
5.4. Exercice de la citoyenneté et devoirs du citoyen
[...] On pourra alors analyser les devoirs fondamentaux du citoyen : le devoir électoral, le devoir fiscal, le devoir de défense, le devoir de solidarité. Ces devoirs, qui ont conduit à une extension de l'intervention de l'État dans les différentes sphères de la vie sociale, suscitent des interrogations nouvelles sur les relations entre les contraintes collectives et les libertés des individus.
Le devoir de défense, depuis la suspension de la conscription et l'instauration de l'Appel de Préparation à la défense (APD), ainsi que la mise en place du parcours citoyen, exigent que l'École soit partie prenante d'une réflexion critique sur les moyens de préserver les valeurs de civilisation et de liberté fondatrices de notre démocratie, sur la sécurité collective des citoyens, sur le devoir d'ingérence lorsque les droits de l'homme ou le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes sont outrageusement bafoués, sur les engagements humanitaires, et tout particulièrement sur le rôle et l'usage des forces armées dans ces contextes.
2. Extrait de la loi du 28 octobre 1997
Art. L 114-1. À partir de la rentrée 1998, les principes et l'organisation de la défense nationale et de la défense européenne font l'objet d'un enseignement obligatoire dans le cadre des programmes des établissements d'enseignement du second degré des premier et second cycles.
Cet enseignement a pour objet de renforcer le lien armée-Nation tout en sensibilisant la jeunesse à son devoir de défense.

haut de page

éducation à la Défense - Rectorat de l'Académie de Nantes