Contenu

éducation à la Défense

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > enseignements tranversaux > éducation à la Défense > ressources pédagogiques

Le devoir de défense classe de Troisième

mis à jour le 26/08/2009


img_1176623555093.jpg

Ce dossier a été réalisé par le " trinôme académique " de Nantes . Il propose aux professeurs d'histoire-géographie chargés de l'enseignement de l'éducation civique en classe de troisième, une mise en œuvre d'une séquence d'enseignement concernant la cinquième et dernière partie de ce programme d'éducation civique.

Ce travail est avant tout pédagogique. Il vise à aider les professeurs en leur proposant, non pas un modèle, mais des pistes pour enseigner " la Défense et la Paix ". Ce dossier privilégie les problématiques et l'organisation de la séquence en quatre leçons (le texte officiel recommande de consacrer quatre heures au thème). Des leçons sont proposées, avec des documents et des mises en œuvre possibles. Ce ne sont que des exemples et des propositions. Seuls les documents de référence sont obligatoires.

mots clés : devoir, défense, troisième, éducation civique


INTRODUCTION GÉNÉRALE DE LA SÉQUENCE


Problématique générale

- Qu'est ce qui vaut, aujourd'hui comme hier, la peine d'être défendu ?
- Quelles sont les missions de la Défense nationale dans le contexte national, européen et mondial d'aujourd'hui, et comment s'organise la Défense française pour répondre à ces missions ?
- Comment s'organisent la solidarité et la coopération internationales aujourd'hui, et quels en sont les principaux acteurs ?

Plan possible

Première leçon : montrer que l'armée ne fait pas que la guerre, mais participe, le plus souvent en étroite coopération avec des partenaires, à des missions d'aide, de solidarité, à toutes les échelles. Il paraît judicieux de partir d'exemples pour montrer la diversité des opérations des armées françaises, le rôle de l'ONU et de ses agences, ainsi que celui des ONG.

Deuxième leçon : présenter la Défense nationale d'aujourd'hui, en montrant à la fois la continuité historique de son adaptation et la diversité de ses missions actuelles face aux nouvelles menaces.

Troisième leçon : montrer, en exploitant les acquis de la première leçon, les enjeux et les acteurs de la solidarité et de la coopération dans le monde d'aujourd'hui.

Quatrième leçon : revenir à la question centrale : " ce qui vaut la peine d'être défendu ", afin d'insister sur des valeurs communes.
 

PREMIERE LECON

L'ARMÉE FRANÇAISE : DES INTERVENTIONS MULTIPLES

Objectifs

- Dégager les types d'interventions que réalise l'armée française.
- Montrer la multiplicité des théâtres d'opération, de l'échelle nationale à l'échelle mondiale.
- Montrer la diversité des acteurs (coopération entre l'armée française et d'autres organismes).
- Préparer l'élève à la conclusion : " l'armée ne fait pas que la guerre ".
Documents possibles
Trois articles de presse à trois échelles : France, Europe, monde (voir annexe n° 4) :
- Document n° 1 : " L'armée sur le front des tempêtes et de la marée noire ".
- Document n° 2 : " Notre mission au Kosovo ".
- Document n° 3 : " Des vivres et des soins pour les rescapés du Mozambique ".

Mise en activité des élèves

1. Étudier les trois textes : prélever des informations, les mettre en relation et les classer dans le tableau

(Possibilité de travailler en classe entière ou par groupes).
 
                                                                                                                                                                                                                                           

           

L'armée sur le front des tempêtes et             de la marée noire

       
           

Notre mission au Kosovo

       
           

Des vivres et des soins pour le Mozambique

       
           

Situer les interventions sur un planisphère                        

           

Conclusion             

       
           

              

           

              

       


           

Que font les militaires ?             

           

Avec quels moyens ?             

       
           

              

           

              

       


           

Citer les autres acteurs

       
           

              

           

              

       


           

Préciser les objectifs des actions

       
           

              

           

              

       


           

Proposer des mots clés qui résument             ces actions

       
           

Actions de service public
La solidarité

       
           

Assurer la paix
Droits
Protection

       
           

Aide humanitaire
Coopération             internationale

       
 
2. Rédiger une conclusion

par exemple, rédiger quelques phrases montrant la multiplicité des interventions de l'armée française aujourd'hui.
 

DEUXIEME LECON

LA " REFONDATION " DES ARMÉES : UNE NOUVELLE DÉFENSE ?

Objectifs :

- Savoir que le service national a été remplacé par le parcours citoyen.
- Savoir que l'armée est devenue professionnelle.
- Comprendre l'adaptation de l'armée à un nouveau contexte mondial.
- Connaître les menaces (à différentes échelles) que peut affronter la France, et les nouvelles missions de la Défense.

Documents possibles  :

- Document n° 4 : " Hier, 15 000 jeunes conscrits d'un jour ".
- Document n° 5 : " Extraits de la Constitution de 1958 ".
- Document n° 6 : " Extraits de la loi du 28 octobre 1997 ".
- Document n° 7 : " Petite histoire du service national ".

Mise en activité des élèves :

- Étudier trois textes, les mettre en relation après en avoir prélevé les informations.
- Répondre à un questionnaire, formuler des conclusions, prendre des notes brèves.
(Possibilité de travailler en classe entière ou par groupes).

Déroulement possible de la leçon

1. Qu'est ce que le parcours citoyen ? Qu'est ce que l'armée aujourd'hui ?

Exemple possible de questionnement :

- Quelle est la nature des trois documents ?
- Doc. 4 : quelle est la fonction de Jacques Chirac ?
- Doc. 5 : quels pouvoirs de J. Chirac apparaissent dans ce document ?
- Doc. 4 : qu'est ce que l'APD ?
- Doc. 4 : qu'est ce que la conscription ?
- Doc. 6 : ces extraits présentent deux décisions : lesquelles ?
- Doc. 4 : d'après ce texte, quelles sont aujourd'hui les missions de la Défense ?

Apport magistral : le professeur explique que la loi de 1997 a mis fin au service national, a suspendu la conscription, a créé la journée " Appel de préparation à la Défense (APD) " qui est l'aboutissement du parcours citoyen (enseignement en éducation civique au collège et au lycée, opération de recensement à 16 ans), et que l'armée d'aujourd'hui est une armée professionnelle.

2. L'armée s'est toujours adaptée et son organisation aujourd'hui répond à un nouveau contexte

Cette partie de la leçon peut être réalisée autour d'un récit du professeur. Ce récit présente quelques étapes et dates clés ; il est illustré en partie par le document " Petite histoire du service national ", nourri des acquis des cours d'histoire de 3e. Les élèves peuvent éventuellement compléter un tableau organisé à partir de ces moments.

Quelques faits à privilégier :

-1792 : " La patrie en danger " ; l'armée a une dimension révolutionnaire, républicaine ; elle est l'émanation de la nation et un moyen de fonder la République.
-1914-1918 : la nation accepte le sacrifice qu'exige la guerre ; la stratégie est dévoreuse d'hommes ; deuxième fête nationale adoptée en 1922 : le 11 novembre (les monuments aux morts : mémoire nationale).
- juin 1940 : à travers deux attitudes (Pétain-De Gaulle) s'expriment deux conceptions géostratégiques : l'une passéiste, orientée vers une guerre de position, l'autre tournée vers une armée mobile, très rapide, comprise à l'échelle mondiale.
- 1959 : la maîtrise technologique, l'arme nucléaire, les choix politiques du général De Gaulle font évoluer l'armée vers la stratégie de la dissuasion nucléaire.
- 2000 : le contexte international est fortement bouleversé ; depuis 1989 (chute du mur de Berlin), la transformation des équilibres mondiaux s'est accélérée (fin des blocs et de la guerre froide, mondialisation accrue, paix dans l'Union européenne), mais montée des nationalismes et multiplication des frontières. On peut présenter ici les principes de la défense de l'Union européenne.

Conclusion : dans le nouveau conteste international et technologique, les responsables politiques français ont décidé la professionnalisation de l'armée, ce qui signifie l'établissement d'un rapport nouveau entre la nation et l'armée. Mais la paix est-elle définitive pour nous ? Toutes les menaces ont-elles disparu ?

3. De nouvelles menaces, de nouvelles missions, une nouvelle organisation
 
                                                                                                                                                                                                           
           

Nouvelles menaces

       
           

Nouvelles missions

       
           

Des acteurs multiples

       
           

Sur notre territoire :             

           

Violences urbaines, attentats, menaces             mafieuses...

       
           

 

           

Protéger les citoyens, la sécurité            
Préserver l'unité du territoire

           

 

       
           

 

           

Gendarmerie, police
Gendarmerie, armée             (plan Vigipirate)

       
           

Menaces écologiques (marée noire)            
Catastrophes naturelles (tempête)

       
           

Protéger les citoyens,             l'environnement
Aider (action civile)

           

 

       
           

Gendarmes, militaires, chercheurs, douaniers,             policiers... (plan POLMAR, action interministérielle)

       
           

En dehors de notre territoire :

           

Conflits (Rwanda, Kosovo, Bosnie...)

       
           

 

           

Participer à la guerre (action             militaire)
Protéger la paix, reconstruire le             pays
Protéger les populations

           

 

       
           

 

           

Armée française, OTAN, ONU
Union             européenne
ONG

       
           

Catastrophes naturelles (séismes,             inondations)

       
           

Protéger les populations (action civile et             solidarité internationale)

           

 

       
           

Armée française, ONG, ONU
Action             internationale

       
           

Menaces contre nos intérêts             économiques et culturels

       
           

Renseigner, défendre

       
           

Armée, police, gendarmerie, juristes,             ambassades... (action internationale et interministérielle)

       
 

TROISIEME LECON

SOLIDARITÉ ET COOPÉRATION : DES PRIORITÉS DANS LE MONDE D'AUJOURD'HUI

Objectifs

- Montrer, par l'analyse des lieux et des dates des documents, que la solidarité et la coopération internationales sont bien l'une des priorités du monde d'aujourd'hui.
- Analyser différents types de situations de détresse dans le monde.
- Présenter les acteurs qui participent à l'action humanitaire (l'ONU et ses agences, les ONG, La Défense nationale, etc.), ainsi que leurs moyens et leurs actions.
- Faire comprendre à l'élève qu'en tant que citoyen, il est lui-même acteur de cette solidarité et de cette coopération.

Documents possibles  :
- L'organigramme de l'ONU et des institutions spécialisées qui en dépendent (voir un manuel d'éducation civique de la classe de 3e).
- Document 8 : " Extrait de la Charte des Nations unies (1945) ".
- Document 9 : " UNICEF : assurer à tous les enfants, protection, santé, éducation, c'est la responsabilité de chacun d'entre nous ".
- Document 10 : " Les activités de Médecins Sans Frontires ".
- Document 11 : " L'armée de Terre sur tous les fronts ".


Mise en activité des élèves

1. Analyse de l'extrait de la Charte des Nations unies

- relecture de la conclusion de la première leçon ;
- repérage des mots de la Charte qui peuvent résumer les situations nouvelles de la Défense : coopération, humanitaire... droits de l'homme ;
- une idée de 1945 réactualisée par la multiplicité des situations de détresse dans le monde.

2. Analyse des 3 textes documentaires

- situer dans l'espace, identifier les causes de la détresse, préciser les acteurs qui apportent leur aide et leurs moyens.
Remarque : la trace écrite de l'ensemble de ces activités peut s'organiser en un schéma.
 

QUATRIEME LECON

CE QUI VAUT LA PEINE D'ÊTRE DÉFENDU

Objectifs

- Comprendre que la notion de défense est indissociable des notions de démocratie et de paix.
- Comprendre qu'une nation est une communauté de citoyens qui ont à défendre des valeurs communes.

Mise en activité des élèves

- Réaliser un sondage, puis l'exploiter en classe.
- Participer à un débat.
- Rédiger une conclusion.

Déroulement possible de la leçon

1. Exploitation pédagogique d'un sondage

Exemple de sondage à destination de parents ou amis des élèves (à faire réaliser avant de commencer cette séquence) :
Dans quel cas la France doit-elle intervenir ?
Invasion de la France métropolitaine par une armée étrangère
Invasion des départements et territoires d'outre mer
Invasion de pays alliés de la France
Défense des valeurs de notre société : liberté, égalité, solidarité, fraternité, démocratie, République française, droits de l'homme, intégration de chacun dans la nation.

Une comparaison avec les réponses à un sondage national peut être intéressante, par exemple, celui proposé en document 12.

2. Un débat est vivement conseillé

Les sondages et leurs réponses ont pour but d'aider à la réflexion des élèves (prélèvement d'arguments, organisation du débat).
Ce débat est aussi organisé en exploitant les trois premières leçons. On peut faire dégager des mots clés et les porter dans un schéma (exemple ci-dessous avec les réponses possibles).
 
3. Conclusion à la fois de la leçon et de la séquence

Le débat permet de dégager que la notion de défense est indissociable de la notion de démocratie et de paix. Une nation est une communauté de citoyens qui ont quelque chose en commun à défendre : des valeurs communes.
 

Suggestion pour évaluer l'ensemble de la séquence

On peut proposer aux élèves de rédiger un paragraphe argumenté sur le sujet suivant (citation extraite de Comprendre la Défense, page 205) :

" L'organisation du monde des années 2000 implique aujourd'hui pour la France, de ne pas seulement "se défendre contre" (comme cela a été le cas au XIXe siècle et jusqu'au milieu du XXe siècle), mais de "sedéfendre pour" un certain nombre de valeurs et une certaine organisation de la société ".
 

information(s) pédagogique(s)

niveau : 3ème

type pédagogique : leçon

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : 1. Extrait du programme d'éducation civique, classe de troisième (BOEN n° 10, 15 octobre 1998, hors série)
V. LA DÉFENSE ET LA PAIX (4 heures)
La Défense nationale, la sécurité collective et la paix</small>
Les missions de la défense nationale sont étudiées, dans le nouveau contexte mondial et européen. Aujourd'hui, la sécurité collective est organisée au service de la paix définie par les principes de la charte des Nations unies.
La solidarité et la coopération internationale
La responsabilité des États, le rôle des Nations unies et de ses agences (pour les réfugiés, pour l'enfance, pour le développement), l'action des ONG sont mis en évidence.
Documents de référence :
- La Constitution de 1958 (articles 5 - 15 - 21 - 34 et 35).
- Charte des Nations unies de 1945 (article 1 et chapitre 7).
- Traité sur l'Union européenne du 7 février 1992 - Titre V : Dispositions concernant une politique étrangère et de sécurité commune.
 2. Extrait de la loi du 28 octobre 1997
Art. L 114-1. À partir de la rentrée 1998, les principes et l'organisation de la défense nationale et de la défense européenne font l'objet d'un enseignement obligatoire dans le cadre des programmes des établissements d'enseignement du second degré des premier et second cycles.
Cet enseignement a pour objet de renforcer le lien armée-Nation tout en sensibilisant la jeunesse à son devoir de défense.

haut de page

éducation à la Défense - Rectorat de l'Académie de Nantes