Contenu

sciences économiques et sociales

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > sciences économiques et sociales > informations > actualité

actualité de la discipline

ENS-SES : la lettre d'information - Nouveaux programmes

Des ressources pour les nouveaux programmes

logo.JPG

Pour informer des nouveautés du site, ENS-SES publie une lettre d'information selon un rythme mensuel. Cette lettre est publiée sur leur site, mais vous pouvez aussi vous y abonner pour la recevoir directement dans votre boîte mail.

 

Des ressources pour les nouveaux programmes

Vous trouverez des ressources utiles pour préparer la mise en œuvre des nouveaux programmes à la rentrée 2019 : les 5 conférences du séminaire national sur les nouveaux programmes de sciences économiques et sociales, ainsi qu'un article sur une nouvelle question en première, l'opinion publique. Pour accompagner l'actualité européenne de l'année 2019, nous vous proposons une interview d'économistes de l'OFCE sur le bilan et les enjeux de l'euro 20 ans après sa création, complétée par 2 articles sur la gouvernance budgétaire de la zone euro et la politique climatique européenne. Enfin, en sociologie, un nouvel article traite de la construction de l'identité numérique et les relations qu'entretiennent «le numérique» et «le secret». Retrouvez par ailleurs, dans nos brèves, l'actualité de la réforme du lycée (nouveaux programmes de SES à la rentrée 2019 et modalités d'évaluation de l'enseignement de spécialité de SES en première), ainsi que les nouvelles questions au programme de l'agrégation interne et de l'agrégation externe pour la session 2020 sur notre page Concours agrégation. Bonnes lectures !

Voici les dernières publications de SES-ENS
  • Atelier pédagogique : Regards croisés sur les entreprises et les entrepreneurs
    15 janvier 2020
    Lors des Journées de l'économie de novembre 2019, les enseignants ont pu assister à un atelier pédagogique sur le thème des entreprises et des entrepreneurs, en lien avec le nouveau thème de "regards croisés" au programme de SES en première. Un économiste et deux sociologues étaient invités à apporter un éclairage disciplinaire et des illustrations sur ce thème. Les interventions ont aussi permis d'aborder les transformations de la structure socioprofessionnelle et les mutations du travail et de l'emploi, une question introduite dans le nouveau programme de terminale. Cette page donne accès à l'enregistrement des interventions et aux ressources de l'atelier.
  • Vote et production collective des préférences individuelles
    9 décembre 2019
    Dans les démocraties représentatives, le vote permet à chaque citoyen d'exprimer une préférence politique lors des scrutins électoraux. S'agit-il pour autant d'un choix purement individuel, défini en fonction de l'offre politique et des enjeux de l'élection ? Dans quelle mesure le vote demeure-t-il influencé par l'environnement social et les appartenances collectives ? Après avoir retracé le processus historique d'individualisation du vote, l'article propose un panorama des différents modèles d'explication du comportement électoral afin d'éclairer cette question.
  • Atelier pédagogique : Les statistiques, info ou intox ? Comprendre les statistiques pour mieux s'informer
    15 janvier 2020
    Lors des Journées de l'économie de novembre 2019, les enseignants ont pu assister à un atelier pédagogique sur l'information statistique animé par l'INSEE. Trois questions ont été abordées : comment sont fabriquées les statistiques ? en quoi les statistiques sont utiles pour éclairer le débat public ? que peut-on faire dire aux chiffres ? Cette page donne accès à l'enregistrement de l'intervention et aux ressources de l'atelier.
  • Théorie des zones monétaires optimales : passé et présent
    18 novembre 2019
    Cet article s'attache à passer en revue les différentes théories des zones monétaires optimales, depuis les théories pionnières des années 1960 jusqu'aux théories les plus récentes de la littérature. Il met également en regard de ces théories quelques unes des caractéristiques de la zone euro, qui suggèrent que celle-ci fonctionne de manière moins fluide que les États-Unis au regard des critères d'optimalité. Une discussion portant sur marges possibles d'amélioration de l'architecture de la zone euro est ensuite ouverte, avant d'évoquer les politiques économiques permettant d'améliorer le fonctionnement d'une zone monétaire sous-optimale.
  • Conférence de Thomas Piketty : Capital et idéologie
    22 janvier 2020
    Thomas Piketty a présenté, lors d'une conférence organisée à l'ENS de Lyon, son nouvel ouvrage "Capital et idéologie" publié aux éditions du Seuil en septembre 2019. Ce livre retrace, dans une perspective économique, sociale et politique, l'histoire et le devenir des régimes inégalitaires, depuis les sociétés trifonctionnelles et esclavagistes jusqu'aux sociétés postcoloniales et hyper-capitalistes. L'économiste expose ici les principaux résultats de cette recherche, puis répond aux questions des discutants et du public.
  • Après une décennie de mesures non conventionnelles, quel bilan et quelles perspectives pour la politique monétaire ?
    5 novembre 2019
    En réponse à la crise financière de 2008, les banques centrales des économies avancées ont expérimenté des mesures hors norme tels que l'assouplissement quantitatif ou les taux négatifs. Après dix ans de politique monétaire non conventionnelle, un retour à la normale est-il possible ? Dans cette interview, Jézabel Couppey-Soubeyran et Fabien Tripier nous expliquent pourquoi, dans les années à venir, les mesures non conventionnelles vont vraisemblablement devenir des instruments permanents, à côté de l'instrument traditionnel qu'est le taux directeur. Alors que la normalisation de la politique monétaire américaine n'est plus à l'ordre du jour, les risques de ces politiques ultra-accommodantes ne doivent pas être négligés. C'est pourquoi la politique monétaire va devoir évoluer, afin de mieux concilier stabilité monétaire et stabilité financière.
  • Le monopole et le pouvoir de monopole
    9 novembre 2019
    Hier la Standard Oil, aujourd'hui les géants du numérique : les monopoles sont régulièrement la cible des autorités qui cherchent à les réguler et à limiter leur pouvoir. En théorisant la situation extrême de monopole, à l'opposé celle de concurrence parfaite, puis en étudiant ses différentes formes, l'analyse économique a développé des outils permettant de mieux comprendre et traiter le pouvoir de monopole, ou pouvoir de marché, bien plus fréquent dans la réalité que la concurrence parfaite. Si les positions de monopole ne sont pas toutes nuisibles, comme le montre l'approche dynamique des monopoles, leur caractère permanent est problématique dans la mesure où il crée des rentes de situation non justifiées par l'intérêt général et pénalise d'autres acteurs du marché, consommateurs ou entreprises.
  • L'économie française 2020 : Introduction
    19 décembre 2019
    Éric Heyer, économiste à l'OFCE, présente les enjeux et les thématiques de l'édition 2020 du Repères "L'économie française". Cette édition fait le point sur l'état de la conjoncture et les principales tendances de l'économie française. Elle propose une analyse plus approfondie de certains thèmes présents dans les débats de politique économique et sociale : Quelle stratégie de décarbonation pour l'économie française ? Faut-il mettre en place un bonus-malus pour lutter contre le recours abusif aux contrats courts ? Quels effets faut-il attendre de la transformation du CICE en baisse de cotisations sociales ? L'ouvrage fournit également un bilan des mesures socio-fiscales prises entre 2008 et 2016 et une estimation des effets du budget 2019 et des mesures d'urgence économiques et sociales de décembre 2018.
  • Logement : une loi ELAN controversée
    5 janvier 2020
    La loi ELAN est-elle à la hauteur des enjeux sur le logement en France ? Cet article, issu du Repères "L'économie française 2019", examine les mesures prévues dans celle-ci : fluidification du marché de la construction pour susciter un choc d'offre et réforme du logement social. En s'appuyant sur la littérature économique, les auteurs relativisent le lien existant entre coût de la construction et prix immobiliers et l'impact réel de l'accroissement de l'offre de logements sur leurs prix. Selon eux, non seulement les constructions neuves seront insuffisantes pour influer sur les prix dans les territoires en tension, mais les réformes annoncées pour le secteur social pourraient réduire à terme l'offre de logements abordables et l'accueil des ménages les plus fragiles.
  • Où va l'assurance chômage ?
    5 janvier 2020
    Fragilisée par la crise, l'assurance chômage a vu ses comptes se redresser et ses dépenses ont été contenues malgré la forte hausse du nombre de chômeurs indemnisés. Parallèlement, le projet d'universalisation des droits et des ressources a été engagé. Mesure phare du programme présidentiel d'Emmanuel Macron, la réforme de l'assurance chômage vise l'instauration de droits nouveaux, comme le droit au chômage pour les salariés démissionnaires et les indépendants, en contrepartie d'un durcissement du contrôle des chômeurs et des règles d'éligibilité ou d'indemnisation. Cet article, issu du Repères "L'économie française 2019", souligne la nécessité d'un débat plus transparent et informé sur le financement de l'assurance chômage et sa gouvernance, ainsi que les risques d'un glissement d'une logique assurantielle vers une logique de solidarité.



 

haut de page

sciences économiques et sociales - Rectorat de l'Académie de Nantes