Contenu

handicap et scolarité

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > enseignements tranversaux > handicap et scolarité > ressources pédagogiques

apprentissage par la réalité virtuelle de l'autonomie des déplacements

mis à jour le 27/04/2015


1.jpg

Les ULIS (Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire) accueillent des élèves présentant des troubles cognitifs ou mentaux avec pour objectif principal de scolarisation le développement d’une autonomie adulte et d’une insertion socioprofessionnelle durables dans la société. L’activité quotidienne de déplacement autonome pouvant présenter un réel obstacle pour ces élèves, différentes approches pédagogiques sont utilisées : de l’apprentissage de la lecture d’un plan en classe au déplacement réel dans un environnement urbain.

mots clés : réalité virtuelle, troubles cognitifs, handicap, élèves handicapés


 
La Réalité Virtuelle au service de l’apprentissage

Mené par un partenariat impliquant le Laboratoire Interactions Numériques, Santé et Handicap (INSH) de l'école d’ingénieur ESIEA, le Laboratoire d'Informatique de l'Université du Maine-IUT de Laval (LIUM) et le lycée Robert Buron, le projet ARVAD sera l'objet d'une présentation et d'une démonstration publique, en avant-première du Salon International Laval Virtual.
 
 
Présentation


ARVAD (pour Apprentissage par la Réalité Virtuelle de l’Autonomie des Déplacements) est un outil de réalité virtuelle adapté aux élèves atteints de troubles cognitifs qui entravent leurs capacités de déplacement. Il est actuellement en phase de test dans la classe ULIS (Unité Locale d'Intégration Scolaire)  du Lycée Robert Buron.


Comment se déplacer dans un bâtiment, lire un plan, reconnaître et mémoriser les indices visuels, sonores, tactiles qui permettent de se rendre d'un point à un autre sans s'égarer en route ? Ces compétences complexes mises en jeu quotidiennement font malheureusement défaut à certains jeunes élèves. En France, plus de 700 000 personnes souffrent de troubles et handicaps cognitifs qui entravent leur autonomie et compromettent leur insertion sociale.


Un défi qui concerne thérapeutes et pédagogues, mais aussi les professionnels du numérique qui, à l'instar de l'ESIEA et du LIUM,, mettent aujourd'hui leur expertise des applications de la Recherche dans les domaines de la réalité virtuelle, des systèmes embarqués, et des environnements informatiques pour l’apprentissage Humain au service de la création de nouveaux outils de rééducation, d'apprentissage et de pédagogie.


ARVAD se présente sous la forme d'un environnement en trois dimensions (sur écran) synchronisé à sa représentation simplifiée sous forme de plan, sur une tablette (manipulable) et accompagné d'un joystick. Des exercices, à la difficulté graduelle, permettent l'apprentissage progressif et ludique des déplacements dans un environnement virtuel, grâce à un plan.

Ce sont, dans un premier temps, des exercices basés sur des plans très simples de bâtiments, accompagnés d'éléments visuels d’aide à la navigation et au déplacement. Ils permettent à l’élève de se familiariser avec l’outil et de prendre confiance. Peu à peu, et en fonction des résultats constatés, l’enseignant pourra augmenter les niveaux de difficulté : plans et trajets plus complexes, aides visuelles réduites...

 
Faciliter l'apprentissage grâce aux nouvelles technologies


Pour l'élève, l’entraînement à relever des indices pertinents via un environnement numérique devrait lui permettre d’effectuer, plus tard, des trajets « réels ». Pouvoir comprendre un plan, transférer ces acquis à son cheminement dans le lycée, puis la ville, à pied ou tout autre mode de déplacement, figurent au nombre des objectifs visés par le projet ARVAD.

Au service des enseignants, cet outil constitue une étape pédagogique intermédiaire d'un nouveau type, extrêmement prometteur : entre le plan sur papier et la mise en situation réelle, dans et hors les murs de l'établissement.

Il renouvelle les approches pédagogiques classiques et autorise un entraînement plus progressif, pour plus d'autonomie, plus facilement. Parce qu'il permet aussi d'enregistrer les progrès de ses utilisateurs, ARVAD offre une mesure plus précise et une meilleure compréhension des difficultés rencontrées par les élèves en situation de handicap en milieu scolaire.


Fruit de la collaboration entre le Laboratoire Interaction Numérique Santé et Handicap (INSH) de l'école d’ingénieur ESIEA et le Laboratoire d'Informatique de l'Université du Maine-IUT de Laval (LIUM), avec la participation du Lycée Professionnel Robert Buron, ARVAD a pour ambition d'être mis à l'avenir à la disposition de tous les établissements de l'Enseignement spécialisé en France. (Classes CLIS, ULIS, SEGPA...*)

*Les CLIS (Classes pour l'Inclusion Scolaire), les ULIS (Unités Localisées d'Intégration Scolaire ) et les SEGPA (Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté) sont destinées aux élèves des écoles primaires et secondaires. Elles se donnent pour objectif d'aider les enfants en difficulté scolaire liée à leur handicap qu'il soit psychologique, moteur, sensoriel. Les CLIS sont des dispositifs prévus en écoles élémentaires, les ULIS et SEGPA en collèges et lycées.

 
Bénéfices attendus

 

  • Facilitation de l’apprentissage des déplacements grâce au Numérique
  • Mise à disposition d’une boîte à outils pédagogique fondée sur la réalité virtuelle et permettant l’évaluation de la progression et la reproductibilité des exercices.
Des études scientifiques sont en cours avec un panel d’utilisateurs pour valider cette démarche et évaluer les bénéfices de ce système.

 
 
À propos du LIUM

 


Le Laboratoire d'Informatique de l'Université du Maine (LIUM - EA 4023), créé il y a environ vingt-cinq ans, regroupe la plupart des enseignants-chercheurs en informatique de l’Université du Maine. Il comprend actuellement 26 enseignants-chercheurs et 20 doctorants et chercheurs non permanents. Le LIUM est composé de deux équipes : une équipe de treize enseignants-chercheurs permanents spécialisés en Environnements informatiques pour l'apprentissage humain (Ingénierie des EIAH); et une équipe de treize enseignants-chercheurs permanents spécialisés en reconnaissance de la parole et traduction automatique (Language and Speech Technology — LST).

http://www-lium.univ-lemans.fr/

 
 
À propos de l'ESIA

 


L'ÉCOLE D'INGÉNIEURS DU MONDE NUMÉRIQUE

Fondée en 1958, l'ESIEA est une école d'ingénieurs en Sciences et technologies du numérique présente sur deux campus, à Paris et Laval. Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE), elle délivre un diplôme d’ingénieur (grade Master Bac+5) habilité par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI) et compte près de 1 000 étudiants.

L'ESIEA forme des ingénieurs adaptables à leur environnement technique et humain et aux exigences des différents secteurs d'activité. Son enseignement modulaire de haut niveau s'appuie sur une pédagogie active, la conduite de projets personnels, la formation humaine et la Recherche. Cette dernière s'organise autour de deux laboratoires transversaux Paris/Laval : Confiance Numérique et Sécurité (CNS) et Interactions Numériques, Santé et Handicap (INSH) ; et d’un Exploratoire alliant Art et Recherche Numérique (ARNUM).
L'ESIEA est gérée bénévolement sous une forme associative par ses 6800 anciens élèves.

La totalité des ressources de l'école est réinvestie dans les enseignements et la Recherche.

Les ingénieurs ESIEA sont reconnus tant pour leurs qualités scientifiques et techniques que pour leurs aptitudes personnelles et leurs compétences en gestion de projet et d'équipe.

90% des jeunes diplômés ESIEA trouvent un emploi avant leur sortie d'école.

http://www.esiea.fr/
 
Contacts

 

  • DESIEA, Porteur du projet
Franck CRISON Enseignant-Ingénieur (Responsable du projet)
02 43 59 46 16
crison@esiea.fr

Evelyne KLINGER,
Directrice de Recherche "Interactions Numériques Santé Handicap"
02 43 59 46 00 e
evelyne.klinger@esiea.fr


  • Autres partenaires
Valerie LORIEUL, Responsable Classe ULIS
Lahcen OUBAHSSI, Enseignant-Chercheur LIUM
 

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux

type pédagogique :

public visé : enseignant, élève

contexte d'usage :

référence aux programmes :

haut de page

handicap et scolarité - Rectorat de l'Académie de Nantes