Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

1945, l'entrée des femmes dans la vie politique

mis à jour le 15/01/2018


ico.jpg

En 1945, les femmes françaises peuvent enfin voter et être élues.  Les élections municipales au printemps puis les élections  législatives d'octobre leur permettent d'entrer dans la vie politique. Dans quelle mesure et avec quel retentissement ?



mots clés : femmes, droit de vote, vie politique, République


Cette proposition s'inscrit dans le thème 3 du programme de 3ème "Françaises et Français dans une République repensé" et plus particulièrement dans le 1er sous-thème "1944-1947, refonder la République, redéfinir la démocratie".

Afin d'enseigner la refondation de la République et l'approfondissement de la démocratie avec l'élargissement du droit de vote aux femmes par l'ordonnance du 21 avril 1944, on peut proposer aux élèves un corpus documentaire autour de 1 à 3 cas :
- l'élection d'Odette Roux aux Sables d'Olonne, première femme maire d'une commune de cette importance ;
- l'élection d'un conseil municipal entièrement féminin (!) dans la commune d'Echigey dans les Côtes d'Or ;
- le parcours de Germaine Canonne, élue conseillère municipale à Angers et également conseillère au Conseil Général en 1945 et candidate aux élections législatives pour la nouvelle Assemblée Constituante en septembre 1945.

Ces différents parcours illustrent à la fois la reconstruction démocratique, la refondation républicaine et l'entrée timide des femmes en politique. L'utilisation de documents de sources variées permet de travail la compétence "analyser et comprendre un document", et notamment de questionner les documents sur leur nature et leur sens implicite.

Odette Roux, une femme à la mairie des Sables d'Olonne

 

Odette Roux est une jeune institutrice vendéenne, mariée à un instituteur, lorsqu'éclate la Deuxième Guerre Mondiale. Ils forment un couple politiquement engagé. Elle milite au Syndicat national des instituteurs tandis que son mari est membre du Parti Communiste.
En janvier 1941, le couple est contacté par un responsable de la Résistance communiste. Ils mènent alors différentes actions : diffusion de tracts, publication d'un journal clandestin "l'instituteur patriote", aide à des clandestins. En mars 1943, ils sont arrêtés par la police française. Son mari est emprisonné et décèdera pendant sa détention. Odette Roux entre dans la clandestinité. A la Libération, elle intègre le Comité de Libération et le Conseil municipal des Sables d'Olonne. A l'approche des élections municipales, elle rejoint une liste constituée par des résistants.
 
Document 1 :

Source : La Vendée libre, N°42, dimanche 27 mai 1945
Document 2 :

Source : La Vendée Libre, N°82, 3 mars 1946
 
Les deux documents, dont on fera relever la nature aux élèves, permettent de montrer le caractère exceptionnel de l'élection d'une femme à la mairie des Sables d'Olonne ainsi que la première préoccupation du conseil municipal : le ravitaillement.
Elue le 13 mai 1945, Odette Roux sera maire des Sables durant deux ans et demi. Elle échoue aux élections municipales suivantes face à un homme mais restera conseillère municipale.

Un conseil municipal entièrement féminin à Echigey


En 1945, Echigey est un petit village de moins de 200 habitants. Le village défraie la chronique car c'est un conseil municipal uniquement composé de femmes qui y est élu. Les souvenirs d'enfant de l'actuel maire, Daniel Sauvain, éclairent le contexte de cette élection singulière : "Les hommes s'étaient réunis sur la place pour constituer une liste. Mais n'ayant pas trouvé assez de personnes à cause des prisonniers restés en Allemagne, ils se sont dits on va faire une liste de femmes. Ils ont voulu faire une grosse blague à leurs épouses ; ils ne pensaient pas que leur bêtise allait aboutir et qu'elles passeraient le second tour.". (source:https://www.vosgesmatin.fr/societe/2015/04/26/les-femmes)
Mais, le conseil est élu. Le mandat pour ces premières élections municipales d'après guerre est court. En 1947, de nouvelles élections municipales sont organisées en France. A Echigey, la presse se déplace et une "guerre des sexes" est littéralement mise en scène dans les Actualités Françaises.
 
 
L'analyse de ce reportage en classe permet de montrer la mise en scène parodique utilisée ici et de souligner les commentaires sexistes. Pour les élections municipales de 1945, on estime à 3% le nombre de femmes conseillères municipales.

Germaine Canonne, la première femme élue du Maine-et-Loire


Professeur d'anglais au lycée Joachim du Bellay, Germaine Canonne est candidate aux élections municipales de 1945. Militante SFIO, elle est élue en 2ème position sur la liste socialiste. Première femme élue d'Angers, elle est ensuite élue au Conseil général et septembre 1945. Elle figure également sur la liste SFIO pour les élections du 21 octobre 1945 à l'Assemblée Nationale Constituante. Alors candidate, elle prononce un discours où elle répond aux préjugés masculins.
 
Document : Discours de Germaine Canonne, conseillère municipale socialiste à Angers et candidate aux élections législatives de l'Assemblée Nationale Constituante
Source : Archives Départementales du Maine-et-Loire, 319J - voir également la publication "Une longue conquête, le droit de vote en Anjou", du service éducatif des AD49.
L'analyse de ce document permet d'introduire la refondation républicaine avec l'élection d'une Assemblée Nationale Constituante. Peu de femmes y seront élues, seulement 33 sur un total de 586 députés. Germaine Canonne qui figure en troisième place sur la liste SFIO ne sera pas élue.
 
auteur(s) :

Elodie Soubise, professeur HG, Les Ponts de Cé

information(s) pédagogique(s)

niveau : 3ème

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : Histoire - Cycle 4 - 3ème
Thème 3 : Françaises et Français dans une République repensée
sous thème 1 : 1944-1947, refonder la République, refonder la démocratie

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes