Contenu

éducation artistique et action culturelle

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > action culturelle > pratiques

un passeport recherche au lycée Albert Camus de Nantes: "l'expérience est-elle cruciale"

mis à jour le 11/06/2013


vignette passeport recherche lycée A.Camus

Des élèves de seconde du lycée Albert Camus participent au Passeport recherche pendant l'année scolaire 2012-2013. Un partenariat scientifique est mené avec le centre François Viète de l'université de Nantes qui s'intéresse à l'épistémologie et à l'histoire des sciences et des techniques.

mots clés : Passeport recherche, partenariat scientifique, production, valorisation


présentation et objectifs

Ce passeport recherche a été mené avec un groupe de vingt-deux élèves de classe de seconde du lycée Albert Camus, à raison d'une heure et demie hebdomadaire, de janvier à mai, lors de l'enseignement d'exploration « méthodes et pratiques scientifiques ». Trois  rencontres avec Pierre Teissier, maître de conférences en histoire des sciences, spécialiste de l'histoire des matériaux et de l'énergie au XXe siècle au centre François Viète, ont été organisées. La collaboration avec Colette Lelay et Vincent Minier,  tous deux chercheurs associés au centre François Viète - spécialisé dans l'histoire des sciences et l'épistémologie - a été précieuse. Une visite de ce centre, situé sur le site de la faculté des sciences de Nantes, a également eu lieu.


Le travail mené avec les élèves avait donc différents objectifs :


  • comprendre l'importance de l'histoire des sciences et de l'épistémologie (domaine de la philosophie) pour la science,
  • avoir un regard critique sur l'expérience scientifique et comprendre son évolution au cours des siècles,
  • s'initier à la philosophie, discipline qui n'entre au programme qu'en terminale (dans le cadre de l'expérimentation « philosophie avant la classe de terminale),
  • comprendre la démarche et le travail  d'un historien des sciences et la notion de sources primaires et secondaires sur lesquelles il s'appuie,
  • faire prendre conscience aux élèves de l'aspect international de cette recherche et de la collaboration nécessaire entre historiens et scientifiques de disciplines et de pays très différents,
  • apprendre à travailler en groupe, pratiquer rigoureusement la recherche documentaire et développer l'autonomie dans le travail,
  • confectionner des affiches attractives et esthétiques qui condensent à la fois des informations scientifiques précises et des photographies pertinentes, travailler donc sur la communication de ses connaissances,
  • réaliser un diaporama et une présentation orale des travaux lors de la journée de valorisation du passeport recherche qui a eu lieu à la faculté d'Angers

Voir également quelques conseils de Colette Lelay en lien avec l'enseignement et l'histoire des sciences.

 
 
photo Passeport A.Camus

disciplines

Le travail a été mené dans le cadre du module d'exploration MPS et encadré par trois enseignantes en Sciences Physiques, Sciences de la Vie et de la Terre et Philosophie

démarche

Un premier travail de réflexion sous forme de questionnaire et d'échanges en classe a permis aux élèves de réfléchir sur la notion d'expérience : dans quelles disciplines scolaires fait-on  des expériences ? L'expérience suffit-elle à prouver ? L'expérience est-elle un  « fait » ? L'expérience est-elle cruciale ?

Ce travail, poursuivi tout au long du projet, a été mené par des groupes de 2 à 4 élèves, après répartition des différentes thématiques à aborder.
 
 

Plusieurs temps forts ont marqué le travail de recherche:

  • une conférence a été faite par Pierre Teissier au lycée, le 15 janvier 2013. Il a suggéré aux élèves d'enquêter au fil de l'histoire des sciences, et particulièrement pendant ces moments cruciaux que sont les controverses, c'est à dire les grands débats scientifiques autour d'une question. Il s'agissait à chaque fois de chercher à comprendre comment l'expérience était intervenue dans ce débat et si finalement l'expérience avait été toujours cruciale.
  • en février 2013, les élèves ont visité le centre François Viète de l'Université de Nantes. Très loin de leur représentation  spontanée d'un laboratoire, les élèves n'y ont vu que des bureaux, une bibliothèque, des petites salles de réunion ou de conférence... Mais pourtant, les trois chercheurs présents (Pierre Teissier, Colette Lelay et Vincent Minier), qui ont animé trois ateliers, leur ont montré que l'on y travaillait avec beaucoup de rigueur et de minutie, comme dans tous les laboratoires de sciences, et à quelles fins. Les élèves ont compris qu'il est important de faire de l'histoire des sciences pour prendre du recul et  pour comprendre comment la science fonctionne.
  • en mars 2013, P. Teissier est revenu au lycée pour suivre l'avancée des affiches. Ce fut aussi un moment privilégié pour les élèves d'échange avec le chercheur en petits groupes.
  • le mardi 14 mai 2013, la journée de restitution des passeports a clôturé le travail des élèves. A cette occasion, un diaporama a été préparé afin de présenter oralement leur projet le matin. Un commentaire plus précis de certaines affiches et la présentation du fil rouge de l'exposition ont  été faits l'après-midi, au cours des échanges avec les visiteurs de l'exposition (lycéens,  chercheurs et enseignants...).
  • la dernière séance fut consacrée au « bricolage » des affiches (marteau, tournevis et agrafeuse !) afin de pouvoir les accrocher plus facilement. Ce fut un moment convivial au cours duquel un petit bilan a été fait avec les élèves sur ce projet original.

photo Passeport A.Camus


photo Passeport A.Camus
 
 

photo Passeport A.Camus

production et valorisation

Le support choisi pour le projet a été l'élaboration d'affiches. Les élèves ont ainsi pu se rendre compte de la difficulté d'un tel travail. En effet, il faut trier toutes les informations et photographies trouvées pour choisir les plus pertinentes. Le sujet difficile qu'ils ont traité, les a amenés à travailler la rédaction, la rigueur et la clarté des propos. La dernière affiche (n°8) leur a demandé de faire preuve d'un esprit critique et d'un esprit de synthèse.    
Ce choix de support a permis d'exposer ces affiches au lycée entre mai et juin. Elles seront utilisées les années suivantes dans le cadre des sciences (PC et SVT), qui s'appuient souvent, dans les nouveaux programmes, sur l'Histoire des Sciences. Elles ont aussi été utilisées en terminale L en  philosophie et pourraient l'être en Histoire. L'exposition sera affichée en septembre au centre François Viète.
La présentation orale du passeport a permis à 4 élèves de s'exprimer devant un parterre d'élèves, de chercheurs et de professeurs, une entreprise difficile mais qui finalement leur a plu !
 
auteur(s) :

anne caroline sourty, enseignante (SVT)
sophie peytavin, enseignante (philosophie)

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux, 2nde

type pédagogique : activité de découverte

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : Module d'exploration MPS en seconde.

ressource(s) principale(s)

vignette_passeport.jpg passeport recherche en Pays de la Loire 11/07/2019
Passeport recherche permet à des lycéens de découvrir le monde de la recherche à partir de l'étude d'une thématique régionale. Un support de communication est réalisé et le travail effectué es ...
passeport recherche, pluridisciplinarité, projet culturel, sciences, média, dispositif scientifique philippe deniaux
vignette MPS des projets interdisciplinaires de culture scientifique dans le cadre du module d'exploration MPS 16/09/2013
En classe de seconde, le module d'exploration Méthodes et Pratiques Scientifique (MPS) fournit la possibilité de conduire des projets interdisciplinaires de culture scientifique. C'est l'o ...
MPS, projets interdisciplinaires scientifiques, partenariats, productions, valorisation philippe deniaux

haut de page

éducation artistique et action culturelle - Rectorat de l'Académie de Nantes