Contenu

éducation physique et sportive

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > éducation physique et sportive > plan_actu > thématiques > incontournable : différenciation

compte rendu FPC athlétisme

mis à jour le 01/03/2011


athlétisme

L'athlétisme "autrement " (compte-rendu proposé par Patrick Houbin, animateur d'un stage FPC, juin 2006) : caractéristiques de l'athlétisme scolaire, les contenus d'enseignement et leur programmation, les étapes de l'apprentissage, TP lancer, TP saut en longueur.

mots clés : CP1, athlétisme


PRINCIPES OPERATIONNELS EN ATHLETISME

 

PO1 : principe de mise en oeuvre des filières énergétiques
 Toute action nécessite de l'énergie. Celle-ci a besoin d'être renouvelé en faisant appel à différents systèmes aux différentes filières énergétiques.
Intensité de l'effort détermine :
- le type de filière privilégiée
- le temps pendant lequel l'action pourra être maintenue.

 

PO2 : principe de mise en tension préalable du muscle (de la chaîne musculaire) pour augmenter la force contractile.
 Un muscle ou une chaîne musculaire développera une force plus importante lors d'une contraction concentrique si elle est juste précédée d'une contraction excentrique.
 Le corollaire : les segments libres (bras non porteurs d'engin et jambe ne participant pas à l'appui) contribuent à la mise en tension et à l'équilibre (charge) et au renvoi (allégement par fixation)

 

PO3 : principe de création de conservation de la vitesse.
 Pour créer de la vitesse, la force du pied au sol s'exercera dans l'axe d'un corps incliné vers l'avant (recherche d'un déséquilibre avant).
 A fréquence égale, l'amplitude est en rapport avec la force exercée lors de l'appui au sol. Toute modification de la vitesse de déplacement sera donc conséquence de la variation de la fréquence gestuelle et/ou de l'amplitude de la foulée.

PO4 : principe de déclenchement d'actions.
 Pour réagir le mieux possible à un signal, individu devra avoir une attitude de vigilance mentale ou corporelle (attitude de pré-action).
 Toute action est déclenchée par des « starters internes » à partir d'une anticipation de l'action présente en vue de l'action à venir.

PO5 : principe de transmission de la force acquise au corps où l'engin.
 Pour être transmise au corps ou allemand Charles, la force exercée nécessite l'alignement des segments soutenus par un gainage des ceintures.
 Pour permettra de transformer le maximum d'énergie acquise, le corps devra conserver l'alignement pied-hanche-nuque pendant tout le balayage du secteur d'impulsion ou de lancer.

PO6 : principe d'augmentation du secteur balayé.
 Le corps où l'engin doit subir une force progressivement accélérée à l'intermédiaire du plus grand levier possible.

 

PO7 : principe de coordination des forces dans un plan ou dans un axe de lancer ou d'impulsion.
 Toutes les actions sont organisées pour agir sur le corps ou sur l'engin selon le plan d'impulsion (ou de lancer) et dans l'axe d'impulsion (ou de lancer) qui intègre la trajectoire future.

 

PO8 : principe de placement du corps ou de l'engin sur une trajectoire adaptée (éventuellement selon un angle d'envol adapté).
 Sachant que le secteur balayé est l'angle parcouru par le corps entre le début et la fin de l'appui au sol, a angle égal, le secteur balayé, avant la verticale est important, plus la trachée toit sera orientée vers le haut ; et, que le secteur balayé après la verticale est important, plus la trajectoire sera orientée vers l'avant.
 Le placement de l'engin sur sa trajectoire dépendra de sa forme et de son poids, plus longue d'incidence sera important, plus il offrira de résistance à l'avancement et moins il sera ouvert, moins il utilisera la portance éventuelle de l'air.

 

PO9 : principe d'organisation dans l'espace.
Le placement des masses libres (éloignement -- rapprochement) permet le ralentissement où l'accélération des rotations et des de mise en tension musculaires nécessaires.

PO10 : principe d'intériorisation des référents
 passage d'un référant extéroceptif à un référant proprioceptif visant une mobilisation de tout ou partie du corps en vue de réaliser une action chronologiquement efficiente.

 

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux

type pédagogique :

public visé : non précisé

contexte d'usage : non précisé

référence aux programmes :

haut de page

éducation physique et sportive - Rectorat de l'Académie de Nantes