Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

la classe inversée avec movenote pour créer des capsules vidéo

mis à jour le 28/03/2015


classe inversée2.jpg

Deux expériences de classe inversée menées en 4è (sur les Lumières) et en 3è (sur les symboles de la République) utilisant movenote pour réaliser des capsules vidéo.

mots clés : classe inversée, capsule vidéo, Lumières, symbole, République


La pédagogie inversée


Les apports magistraux sont incontournables dans nos cours mais prennent du temps, surtout chez les plus jeunes quand il s’agit de recopier une trace écrite au tableau. La classe inversée permet de gérer autrement le temps de la classe. Les apports magistraux sont déplacés à la maison et on conserve le temps de la classe pour une mise en activité des élèves.

Les élèves étudient à la maison  les notions grâce à des outils fournis par le professeur : capsules vidéos, lien vers un site internet, fichier, diaporama ou simplement le manuel… Ils en gardent une trace sur leur cahier (prise de notes, recopiage… comme dans un cours classique). 

Lorsqu’ils reviennent en classe, le professeur s’assure qu’ils ont assimilé les notions (par un jeu de questions/réponses, un quizz, un exercice …) et sont capables de les réinvestir, de les approfondir. Le travail peut alors prendre différentes formes : tâche complexe, travail de groupe, débat….

La classe inversée est propice à l’utilisation des TICE souvent motivants pour les élèves. La réalisation de courtes vidéos, appelées capsules vidéo, et visionnables à distance par les élèves est un support intéressant parce que dynamique.

 

Movenote


Lorsque j’ai voulu me lancer dans la pédagogie de la classe inversée, j’ai recherché un outil simple qui me permette de réaliser des capsules vidéo ; movenote répond à ces attentes. Il s’agit d’un outil TICE gratuit dont l’usage nécessite un ordinateur équipé d’une webcam pour se filmer et une connexion internet.

Vous devez au préalable vous créer un compte puis vous connecter. Movenote vous demande alors la permission d’utiliser votre webcam, il faut l’autoriser pour poursuivre.

L’écran se divise en deux parties :
- à droite une vignette vidéo dans laquelle vous apparaissez
- à gauche un écran blanc où on vous invite à télécharger du contenu depuis votre ordinateur. Plusieurs types de fichiers sont acceptés : pdf, ppt, jpeg, png….

Movenote charge votre fichier qui apparait ensuite.

 

Vous démarrez alors l’enregistrement vidéo qui vous permet de commenter, expliquer votre diaporama par exemple. Vous pouvez faire des pauses, recommencer autant de fois que vous le souhaitez, faire défiler votre diaporama en même temps que vous parlez...

Une fois terminé, vous sauvegardez votre présentation. Elle s’ouvre et vous pouvez la visionner, la retravailler grâce aux outils ;

Vous la retrouvez ensuite dans vos archives.

Pour que les élèves y aient accès il suffit de leur donner l’adresse de votre présentation comme pour un pad.


 

Deux exemples d'utilisation de movenote

 

1- En 4è sur les Lumières.

La principale capacité travaillée dans ce chapitre est « Raconter quelques épisodes de la vie du  philosophe ou du savant étudié, et expliquer en quoi ils sont révélateurs du siècle des Lumières ».

Plutôt qu’une démarche inductive qui parte du philosophe pour mettre en perspective sur les Lumières, je choisis une démarche déductive qui part de ce que sont les Lumières, leurs idées, pour qu’ensuite les élèves cherchent en quoi la vie d’un philosophe est révélatrice du siècle des Lumières. D’où l’idée d’une classe inversée pour leur apporter au préalable des contenus.

Quelques jours avant le début  de l’étude, les élèves sont invités à regarder chez eux une capsule vidéo et à recopier des apports dans leur cahier.

Voir le diaporama de la capsule vidéo.







Comme préconisé par les programmes, les élèves travaillent ensuite sur la vie et l’œuvre d’un philosophe des Lumières : Voltaire.

En classe, pendant une heure, ils découvrent le personnage à travers une courte biographie, ses idées à travers de courts extraits de ses œuvres et répondent à des questions. On reprend ensemble sous la forme d’un tableau de synthèse pour mettre en parallèle les caractéristiques de la société et du pouvoir sous l’Ancien Régime, les idées  partagées par les Lumières qui remettent en cause ce modèle, les épisodes de la vie de Voltaire qui influencent ses idées.

Les élèves se servent ensuite de ce travail pour une écriture collaborative sur un Pad pendant une heure en salle multimédias. L’objectif est de raconter de manière organisée quelques épisodes de la vie de Voltaire et expliquer ses idées, en partant du travail sur documents et du tableau.

Voir des extraits de pads d’élèves (1) et (2).

 


2- En 3è sur les symboles de la République.

Ici le choix de la classe inversée a d’autres motivations : dégager du temps pour organiser un débat en classe.

En effet, les élèves connaissent en général déjà beaucoup de choses sur les symboles de la République. Une capsule vidéo avec un diaporama de présentation des grands symboles, leur histoire, leur usage permet de faire une mise au point et de gagner du temps. Les élèves sont invités à la visionner chez eux au préalable, à prendre des notes.

Voir le diaporama

Au retour en classe, on recueille et répond à leurs questions et on utilise le temps ainsi dégagé pour organiser un débat : les symboles de la République sont-ils encore importants ?

Le débat se fait d'abord par groupe de 4/5 élèves. Puis un rapporteur est désigné et vient rendre compte des échanges menés dans son groupe. La discussion devient collective. On en retire des idées notées sur le cahier.

 

Bilan

L’intérêt de movenote et de la classe inversée

  • Un usage très simple de movenote, y compris pour les élèves. On peut faire des pauses, revoir la vidéo autant de fois que l’on veut, chacun avance à son rythme, alors que dans un modèle classique en classe, les élèves ne demandent pas de « replay »…
  • Une motivation pour les élèves : c’est nouveau, ça plaît. Et voir la tête de son professeur sur son ordinateur le soir, c’est rigolo ! Les élèves ont d’ailleurs très bien joué le jeu et ont réalisé le travail demandé.
  • Le travail à la maison est facile, on garde pour la classe ce qui est le plus difficile, le professeur est alors totalement disponible pour aider les élèves.
  • Du temps dégagé pour des activités où les élèves sont actifs.
  • Plus d’autonomie et de collaboration pour les élèves.

 

 



Les difficultés rencontrées

  • Quelques problèmes techniques qui ont empêché un petit nombre d’élèves de regarder la capsule vidéo. Un ou deux élèves ne sont pas encore équipés à la maison. Pour y pallier, il faut anticiper le travail pour que les élèves aient le temps de nous faire part de ces difficultés et ,soit leur donner la possibilité de le faire au collège, ou leur fournir en lieu et place de la capsule vidéo un support écrit.
  • Il faut être bien équipé, soi-même comme les élèves, pour que le son et l’image soient de bonne qualité.
  • Les élèves les plus à l’aise se sont montrés davantage déroutés par l’inversion. Cela remet en cause des habitudes qui leur permettent de réussir...

    Au final, la classe inversée présente de nombreux avantages. Mais elle ne doit pas être systématique au risque de voir sa pédagogie standardisée. Il faut plutôt l'envisager comme une pratique qui permette de diversifier encore davantage sa pédagogie.
 
auteur(s) :

Anne Docteur, collège Lucien MIllet, Doué-la-Fontaine

information(s) pédagogique(s)

niveau : 4ème, 3ème, Collèges tous niveaux, Lycée tous niveaux

type pédagogique : démarche pédagogique, préparation pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, salle multimedia, travail à distance

référence aux programmes :
En 4è

Thème 2 - L’EUROPE DES LUMIÈRES CONNAISSANCES
Au XVIIIe siècle, les philosophes et les savants mettent en cause les fondements religieux, politiques, économiques et sociaux de la société d’ordres.
DÉMARCHES
La France est au centre de cette étude qui est menée à partir de la vie et de l’œuvre d’un philosophe des Lumières ou d’un savant au choix.
CAPACITÉS
Connaître et utiliser le repère suivant - L’Encyclopédie, milieu du XVIIIe siècle
Raconter quelques épisodes de la vie du philosophe ou du savant étudié, et expliquer en quoi ils sont révélateurs du siècle des Lumières 

En 3è : La République et la citoyenneté
Thème 1 - Les valeurs, les principes et les symboles de la République
Les fondements de la citoyenneté et de la nationalité dans la République française sont analysés. L’importance de la langue nationale est soulignée.

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes