Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

mutations d’une commune bretonne : Saint Barnabé

mis à jour le 10/04/2019


QGIS.jpg

Saint Barnabé : que peut-on apprendre de la consultation de photographies anciennes sur les mutations d'une commune bretonne ?

mots clés : sig, tice, mutations, paysages


Saint Barnabé est une commune située au sud-est de Loudéac.


localisation

région

Les observations relatives à l'occupation du sol, la consultation de photos aériennes anciennes disponibles sur le site de l'IGN, permettent d'étudier les transformations des paysages consécutives aux révolutions agricoles et urbaines du XXe siècle.


Ces informations, visuelles (photographies aériennes actuelles et anciennes), cartographiques et statistiques (INSEE, Agreste), révèlent les évolutions les plus marquantes en termes d'emprise spatiale et permettent une compréhension des transformations des territoires et des paysages.


 

1 Quelle organisation agraire en 1952 ?


Le sig  édugéo permet d'afficher la photographie de 1952 en superposition aux données de l'IGN (après géoréférencement).

photo aérienne

On observe un village compact de moins de 1000 habitants au cœur d'un bocage encore largement dominant.

2 En 1966 : quelles sont les conséquences du remembrement ?

photo aérienne
 On observe la disparition rapide  du bocage : les haies ont disparues, les parcelles ont été regroupées.

3 Actuellement : un bourg marqué par la rurbanisation.

photo aérienne

L'emprise du village en 1952 apparait en rouge sur la photographie la plus récente prise par l'IGN.On repère un habitat de type pavillonnaire, de nouvelles rues,  des équipements nouveaux (terrain de foot) ont transformé le petit village breton.

 

4  Quelles transformations spatiales ?

Un nouveau parcellaire né du remembrement 
parcellaire

On observe une transformation des bâtiments agricoles : stabulation, hangars témoignent par leur taille d'un profond changement dans l'organisation des exploitations agricoles (mécanisation). Des bâtiments aux structures standardisées qui témoignent de l'industrialisation de l'agriculture.

hydro

Une nouvelle gestion de l'eau peut également être évoquée: des étangs ont été creusés depuis l'arrachage des haies  ce qui montre qu'on a changé d'écosystème.
 

Un paradoxe : la disparition du bocage qui devrait donner un paysage plus ouvert est en fait marqué par la multiplication des bâtiments d'exploitation dont la taille et l'éparpillement forme un effet particulier de mitage de l'espace rural. En effet,  les bâtiments agricoles apparaissent comme de puissants marqueurs du paysage de par leurs dimensions (plusieurs dizaines de mètres de long), leur nombre (élevage) et leur distribution (répartis de telle sorte qu'il y en a presque toujours un, soit directement dans le champ visuel, soit plus ou moins masqué par une haie).
Combinées au mitage résidentiel, ces installations agricoles participent d'une consommation d'espace et contribuent à l'émergence de paysages semi-urbanisés, au morcellement de l'espace rural et des continuités naturelles.

 

5  Vers un nouveau bocage ?

On observe sur la photographie récente de l'IGN de l'implantation de 6  éoliennes  au sud de la commune.

eoliennnes

Une haie d'un nouveau genre, productrice d'électricité...

Je retiens :
au sortir de la seconde guerre mondiale, la Bretagne offre encore le visage d'une agriculture traditionnelle dans un paysage bocager.
Le début des années soixante est marqué par une révolution agricole : le remembrement. On arrache les haies bocagères, on arase les talus pour faire place nette aux machines et développer de nouvelles méthodes agriculturales.
L'intensification des pratiques agricoles est également perceptible  par les nouvelles dimensions des bâtiments d'exploitation.
Puis les campagnes sont rattrapées par le phénomène d'urbanisation : on construit des quartiers pavillonnaires tout autour du village.
Aujourd'hui les paysans sont confrontés à de nouveaux défis : la maitrise de l'eau à repenser et la nécessité d'accepter au nom du développement durable l'implantation d'éoliennes au milieu de leurs meilleures parcelles.



 
auteur(s) :

Pouzin jackie, professeur au lycée Raoul Vadepied

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère, 3ème

type pédagogique : étude de cas

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : Classes de premières
Thème 3. Les espaces ruraux : multifonctionnalité ou fragmentation ?

Question spécifique sur la France La France : des espaces ruraux multifonctionnels, entre initiatives locales et politiques européennes

Commentaire

En France, les espaces ruraux se transforment :  mutation des systèmes agricoles et diversification des fonctions productives,  pression urbaine croissante et liens accrus avec les espaces urbains, entre vieillissement et renouveau des populations rurales, diversification des dynamiques démographiques et résidentielles. Ces mutations s’accompagnent d’enjeux d’aménagement et de développement rural : valorisation et soutien de l’agriculture, équipement numérique, télétravail, protection de l’environnement, maintien et organisation ou réorganisation des services publics, … Ces enjeux mobilisent des acteurs à différentes échelles, du développement local aux politiques nationales et européennes de développement rural.

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes