Contenu

lettres

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > lettres > bibliothèque

bibliothèque

échanges littéraires entre élèves en cours de lettres

vignette
L'article propose des pistes pour favoriser les échanges littéraires entre élèves au sein de la classe afin de favoriser l'acquisition par coopération des savoirs littéraires et de développer l'acquisition de compétences de lecture, mais aussi d'expression orale ou écrite. Comment favoriser ces échanges au sein de la classe, par quels dispositifs ?



Enjeux
  • Faire acquérir des savoirs littéraires (auteurs, œuvres, mouvements, genres).
  • Faire acquérir des compétences : analyser / interpréter ; échanger / débattre / argumenter (écrit et oral).
  • Développer sensibilité et jugement, investissement dans la littérature et ses enjeux (questionnements ou débats sur le monde, la société et sur soi)


Constat

Les élèves ne s’emparent pas toujours des savoirs littéraires : connaissances sur l’histoire littéraire, la culture littéraire contemporaine, les problématiques littéraires.


Problématique

Quels dispositifs et situations d’apprentissage favorisant les interactions mettre en œuvre pour développer la sensibilité, renforcer l’appropriation des savoirs littéraires, libérer la parole des élèves, faire parler tous les élèves ?


Principes
  • Développer les temps de confrontation dans lesquels se joue la construction du sens.
  • Mettre en place des dispositifs facilitateurs de l’échange et de la construction des savoirs : coopération, collaboration, confrontation (écrit et oral).
  • Pouvoir confier aux élèves la construction des contenus d’apprentissage en vue de les transmettre à leurs pairs (dévolution).
  • Privilégier la posture d’accompagnement de la part du professeur auprès des élèves.
  • S’assurer d’une formalisation des savoirs construits à l’issue des échanges : temps d’institutionnalisation.
  • Engager la sensibilité des élèves, passer par leur réception sensible du texte pour construire collectivement l’interprétation littéraire.


Exemples

1-Projets de classe  
                                                                                               Cliquer sur les images pour télécharger les fiches

Projets et échangesprojets de classe
  • Participation à des concours de lecture ou d’écriture
  • Organisation de concours de lecture ou d’écriture en interne
  • Échange interclasse ou inter établissements sur la lecture et l’écriture
  • Cahiers d’écrivain
  • Journal du lecteur

Réalisation d’un blog de classe pour écrire, faire partager des lectures
  • Réécriture de textes
  • Aavis argumentés sur des livres
  • Création de comptes contributeurs pour les élèves et articles soumis à modération par le professeur
  • Utilisation des commentaires sur les articles pour favoriser les échanges...

Aménagement de temps et de lieux de discussion et d’échanges
  • Interviews fictives d’écrivains 
  • Repas d’écrivains
  • Café littéraire, forum
  • Emission littéraire
  • Forum e-lyco
  • Speed booking

2-Activités / dispositifs / démarches qui favorisent les interactions
activités et dispositifs qui favorisent les interactions
  • Démarches collaboratives pour définir un corpus et sa problématique 
  • Démarches collaboratives pour mener une lecture analytique 
  • Mise en voix, en scène un texte pour en proposer une interprétation
  • Proposition de relations entre un texte et une autre forme artistique et justification
  • Utiliser l’écriture collaborative pour proposer un texte, une réécriture 
  • Tâche complexe pour rendre compte d’une interprétation à travers une production collective 
  • Pecha Kucha
  • Dans tous les cas : organiser un temps de restitution et de validation pour formaliser les savoirs à travers une trace écrite (temps de reprise collective et d’élaboration de la synthèse prise en charge par le professeur avec la classe ; synthèse dévolue à un ou plusieurs élèves préalablement chargés de cette tâche ; utilisation possible d’un document d’élève repris collectivement ; rédaction de la synthèse par les élèves, seuls ou par binômes, un élève ou un groupe rédige sur l’ordinateur de la classe et leur production est vidéo-projetée et enrichie par les échanges dans la classe ; possibilité également d’utiliser un pad pour rédiger de façon collaborative.


Difficultés et pistes de solutions


Gestion du bruit
   
  • travail en binôme possible
  • définition d’un temps précis et pas trop long
  • bien expliciter les attentes
  • demander une production
  • donner des rôles : un secrétaire, un responsable du temps, du bruit
  • valoriser un travail calme dans le respect des règles

Quelle organisation pour  la salle ?   
  • Travail en îlot, en U, pour favoriser les échanges en fonction de l’objectif suivi.

Élèves qui travaillent toujours dans le même groupe.    
  • Casser les groupes : cahier de groupe pour suivre les groupes et les organiser.

Gestion du temps.   
  • Fixer des horaires précis et s’y tenir pour laisser un temps de synthèse collective.

Impliquer tous les élèves.   
  • Attribuer des tâches à chaque élève.

Trouver dans la dimension littéraire l’intérêt que les élèves vont trouver.    
  • Trouver les questions qui permettent d’entrer dans le texte
  • Trouver des textes ambitieux qui posent des questions, qui posent problème : se heurter un problème qui déstabilise permet d’avancer.


Bibliographie et sitographie
 


 
 

haut de page

lettres - Rectorat de l'Académie de Nantes