Contenu

arts plastiques - InSitu

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > arts plastiques > enseignement > leçons

de la vignette au grand format

mis à jour le 25/08/2015


Sans titre.jpeg

Comment passer d'une case de bande dessinée à un espace pictural ?

mots clés : bande dessinée, peinture, dessin, geste, outil, corps


Cette ressource pensée et réalisée dans le cadre des programmes précédents peut être adaptée pour aborder les questions des programmes de cycle 3 et 4 en collège.

 
de la vignette au grand format 0  

"Nous avons modifiés quelques éléments et les couleurs pour nous l'approprier.

On a essayer de travailler l'image en aplats, comme Roy Lichtenstein,
et derrière le texte, nous avons réalisé des projections de peinture, comme Jackson Pollock"
 
                                                                           Chloé et Maxime (gouache sur format raisin)



Le dispositif d'enseignement proposé


FAÎTES DE CETTE petite IMAGE UNE GRANDE PEINTURE


Les élèves sont invités à choisir une vignette extrait d'une bande dessinée parmi celles proposées sur les documents (voir ci-dessous) pour réaliser une production qui interroge l'espace pictural. Des supports et des outils sont mis à disposition de la classe (feuille de papiers de divers formats, pinceaux et brosses, peintures de couleurs variées).

lien de téléchargement d'un fichier Planche de vignette 1    lien de téléchargement d'un fichier Planche de vignette 2    lien de téléchargement d'un fichier liste des bandes dessinées

 
 
S'appuyant sur les expérimentations et les apprentissages des précédentes séances (la trace de ma main), cette séquence engage une réflexion plus large sur la pratique de la peinture.

La pratique des élèves

Par groupe de deux, les élèves se mettent rapidement au travail, après avoir sélectionné une vignette qui leur plaisait. Le choix d'un grand format s'est imposé à eux, prenant dans un premier temps cette incitation au sens littéral. Mais les compétences mobilisées par les élèves vont bien être d'ordre comportemental, méthodologique et artistique.

La verbalisation soulève plusieurs thématiques et questionnements :Quelles sont les notions sous-jacentes liées à la pratique de la peinture ?  Quelle peut être la place du corps dans une œuvre picturale ? Qu'est-ce qu'une « grande » peinture ? Est-ce seulement une peinture aux dimensions imposantes ?
Certains propos s'attardent sur la représentation : s'agit il d'une simple reproduction ? Quel est le statut de l'image : est ce encore une image séquentielle ou bien d'une image unique ? une peinture narrative ? 
Les relations entre l'image et son format
sont également interrogées.

Le lien avec les oeuvres de Roy Lichtenstein, vues lors de la séance précédente et plus particulièrement « Whaam », objet d'étude de l'enseignement pluridisciplinaire de l'Histoire des Arts, permet de relancer la réflexion. Certains travaux font explicitement référence au geste de l'artiste du pop art.


Au-delà de l'image et de l'aspect dimensionnel, c'est l'acte même de peindre qui entre en jeu : choix des outils, mélange des couleurs, geste spontané ou travail de précision, utilisation d'aplats ou de dégradés, empâtements, travail de projection, expression des sentiments... Progressivement, les élèves comprennent que la peinture ne se réduit pas à la fabrication d'une image, mais elle participe à l'expression de leur idée par la matière et la couleur dans un espace donné.

La place du corps dans cette pratique de grande envergure est également questionnée : la contrainte des grands formats oblige les élèves à adapter leur posture : travailler au sol, tourner autour de la feuille, travailler en faisant de grands gestes ou en réalisant des projections, utiliser d'autres outils (pinceaux industriels, doigts, main...).
 




Réminiscence de Lichtenstein ?
 
En tenant compte des échanges issus de la verbalisation et en s'appuyant sur les travaux réalisés, les références artistiques à montrer aux élèves peuvent être nombreuses et variées allant d'oeuvres picturales utilisant la bande dessinée comme source d'inspiration à la bande dessinée travaillant des aspects liées à la peinture.

On pourra s'attarder par exemple sur des peintres comme Roy Lichtenstein (Whaam), Andy Warhol (Batman), Erro, les peintres de la figuration narrative, Keith haring, Robert Combas, Jean-Michel Basquiat, Olivier Debré, Pei Ming, Bertrand Lavier (et surtout les Walt Disney production), Jean-Michel Alberola, Raymond Pettibon ou encore l'incroyable Joyce Pensato.

Pour la bande dessinée, les élèves pourront découvrir des planches de Loustal (Barney et la note bleue, édition casterman), Pascal Rabaté (IBICUS, édition vents d'Ouest), ou encore Jiro Taniguchi ( Mon année, édition Dargaud)


Pour élargir la réflexion, le professeur d'arts plastiques peut élaborer de nouvelles pistes à partir d'ouvrages de références dédiés aux relations entre bandes dessinées et art contemporain comme par exemple :

- VRAOUM, trésors de la bande dessinée et art contemporain, de David Rosenberg et Pierre Stercks, édition Maison Rouge FAGE;

- SUPER, Biennale d'art contemporain Le HAVRE 2010. texte de Jean-Marc Thevente et de de Alain Berland, Monografik éditions;

Et pour voir encore plus grand, on pourra se reporter à l'ouvrage Art maxi art mini qui lève le voile sur la création de 45 artistes contemporains. Leur point commun ? Réaliser des œuvres d'art maxi ou mini. Par des installations géantes ou des objets quasiment microscopiques, les artistes présentés jouent avec l'échelle, avec les conventions artistiques et les codes de lecture habituels.
 
auteur(s) :

Bérengère Herbreteau

information(s) pédagogique(s)

niveau : 3ème

type pédagogique : leçon

public visé : enseignant, élève

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : La représentation ; images, réalité et fiction
La matérialité de l'œuvre ; l'objet et l'œuvre

documents complémentaires

document
préparation de la séance peinture
télécharger la fiche de préparation de la leçon 3
document
séquence dessin peinture
télécharger la séquence des 3 séances et des projets d'élèves.

haut de page

arts plastiques - InSitu - Rectorat de l'Académie de Nantes