Contenu

arts plastiques - InSitu

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > arts plastiques > enseignement > leçons

le souffle du vent

mis à jour le 18/05/2019


vignette.jpeg

Une leçon construite dans le cadre du TraAM 2016montrer des images

mots clés : image, perception, numérique, présentation


Document sans nom
 
Document sans nom

Cette ressource réalisée dans le cadre des programmes de 2008 est toujours pertinente pour aborder les questions des nouveaux programmes.

Questionnements

Comment rendre compte d'un travail dans l'espace ?
De quelle manière donner à voir une réalisation éphémère ?
Quelle est l'incidence du dispositif de présentation sur la perception des images ?

 

Ce qui est dit aux élèves


 

Rendez visible le souffle du vent dans la salle d'arts plastiques



Travail en binôme et par ateliers de pratique.
45 minutes d'effectuation
 


Conditions de travail


Les élèves travaillent par atelier de pratique, le matériel nécessaire est mis à leur disposition :

  • photographie (sans retouche numérique)
  • numérique (ordinateurs et tablettes)
  • objets
  • dessin/collage


Les travaux des élèves

En photographie, les élèves ont beaucoup travaillé sur la série et la représentation du mouvement réél ou évoqué.
Les réalisations numériques ont été essentiellement des vidéos mettant en scène des objets ou des élèves.  Un travail consiste en un plan pour un projet d'installation.
Concernant les productions en dessin et/ou collage, l'usage de divers matériaux, parfois détournés (colle ...), ont permis aux élèves de matérialiser le vent sur leur dessin de l'espace de la classe.
Les élèves de l'atelier objets ont réalisé des installations, rendant visible la trajectoire du vent ou montrant les conséquences fictives d'un souffle fort.


Les propos des élèves

Peu avant la fin de l'effectuation, les élèves de l'atelier objets se sont posés la question de la trace de leur travail : "Qu'allons-nous montrer lors de la verbalisation la semaine prochaine puisque notre travail est éphémère ?". Je les ai donc invité à réfléchir à ce qu'ils allaient donner à voir à la classe.

Lors de la verbalisation collective, après analsyse de leurs productions, un questionnement commun à vite émergé : "Comment faire trace ?"
Les notions abordées ont été très dépendantes des projets des élèves mais pas obligatoirement du type de pratique. Les élèves ont pu ainsi analyser les différents parti pris possibles, en découvrir les questionnements possibles et confronter leurs choix.

  • Trace de la matière : empreinte, frottement, touche
  • Trace d'un mouvement : point de vue, cadrage, flou
  • Trace d'un événement  : mise en scène, installation
  • Trace de la production : projet, photographie, croquis, éphémère, matérialité/immatérialité


souffle du vent 6souffle du vent 7souffle du vent 8

souffle du vent 9souffle du vent 10souffle du vent 11





souffle du vent 1
souffle du vent 2
souffle du vent 3
souffle du vent 4
souffle du vent 5

 
Leonard de Vinci, dessin
Leonard de Vinci, dessin, XVIème siècle
 
Anna et Bernhard Blume, Im Wahnzimmer, 1984
Anna et Bernhard Blume, Im Wahnzimmer, 1984
Ensemble de 18 épreuves montées sur Forex
Centre Pompidou, Paris
 

Miguel Chevalier, Complex Meshes, 2015
Miguel Chevalier, Complex Meshes, 2015
Installation de réalité virtuelle générative et interactive
Festival Lumiere, Cathédrale de Durham, Durham, Angleterre
Miguel Chevalier, Complex Meshes, 2015
Pascal Dusapin, Mille Plateaux, 2015
Installation vidéo et son

Autres références artistiques

Vincent Van Gogh, La nuit étoilée, 1889
Gjon Mili, Picasso, 1949 (lightpainting)
Daniel Buren, Le vent souffle où il veut, 2009

Bilan de l'enseignant

Dans ce dispositif mis en place, le numérique est toujours une pratique possible parmi d’autres, dans un soucis de différenciation des apprentissages et de variété des pratiques réalisées.

C'est en multipliant les occasions de se confronter à ces pratiques numériques que les élèves vont acquérir les réflexes (stockage, enregistrement, copie des fichiers dans le bon dossier) et les stratégies nécessaires à la cohérence de leur projet.

Leur confrontation permet également de concentrer l'analyse des réalisations sur des questionnements artistiques partagés quel que soit les outils choisis sans monopoliser le débat sur les problèmes techniques car les notions et questionnements liés au numérique sont souvent présents dans d’autres types de pratiques et si spécificité du numérique il y a, elle sera plus parlante au regard des autres productions.

 
auteur(s) :

Sophie Jahn

information(s) pédagogique(s)

niveau : Cycle 4

type pédagogique : leçon

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes :

Questionnements :
La représentation ; images, réalité et fiction :
- L’autonomie de l’œuvre d’art, les modalités de son autoréférenciation.
- La conception, la production et la diffusion de l’œuvre plastique à l’ère du numérique.

Compétences travaillées :
Expérimenter, produire, créer
- S’approprier des questions artistiques en prenant appui sur une pratique artistique et réflexive.
- Je prends en compte les conditions de la réception de ma production dès la démarche de création, en prêtant attention aux modalités de sa présentation.
Mettre en œuvre un projet artistique
- Je mène à terme ma production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.

haut de page

arts plastiques - InSitu - Rectorat de l'Académie de Nantes