Contenu

arts plastiques - InSitu

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > arts plastiques > enseignement

les entretiens d'InSitu - Rozenn LEQUELLEC



Document sans nom

VAN
Bureaux du Voyage à Nantes - Block architectes
© Philippe Piron _ LVAN


 

Rozenn LEQUELLEC

Chargée de relations publiques
Le Voyage à Nantes, Estuaire Nantes <>Saint-Nazaire et HAB Galerie


Contact : rozenn.lequellec@lvan.fr



Parcours professionnel


Baccalauréat Littéraire option arts plastiques (au lycée Les Bourdonnières à Nantes), BTS communication, puis Bachelor et Master 1 en école de communication (cursus orienté vers la communication des territoires). Master 2 en sociologie de la culture.



1. Pourriez-vous nous présenter vos différentes missions au sein du Voyage à Nantes ? Quelles sont vos relations professionnelles au cœur de cette institution ?

 

 

Je travaille au sein de l’équipe projets et partenariats depuis presque 10 ans.
Concrètement, il s’agit de l’équipe en charge d’organiser l’évènement estival, les expositions à la HAB Galerie et d’entretenir la collection Estuaire Nantes <> Saint Nazaire (programmation, production artistique et technique, partenariat avec les acteurs culturels en particulier). Mon rôle est de mettre en place différentes actions d’information et des partenariats pour accompagner et soutenir la production et l’exploitation de l’événement, des œuvres et des expositions, avec pour objectif de faire en sorte que cet ensemble soit approprié par un public, le plus large possible.
Je suis également en charge de l’action vers les publics en situation de handicap.
Et dans un autre registre, je suis en charge de la production artistique de la collection « De l’art des enseignes », projet qui requiert en particulier un lien ténu avec les commerçants qui accueillent ces œuvres.



2. Quelles sont les principales missions du VAN ? Quels liens avec l’Ecole ?
 

Le Voyage à Nantes (ou le « VÀN ») est une société publique locale : c’est une société dont l’actionnariat est limité aux collectivités territoriales qui en fixe ses mandats. Elle est chargée de la promotion du dispositif culturel mis en place par la ville et plus généralement de la destination Nantes.
Ainsi, le VÀN  a en charge par délégation de service public : le Château des Ducs Bretagne, les Machines de l’île et les Nefs, le parcours Estuaire Nantes < > Saint Nazaire, HAB galerie et sa librairie, le parc des Chantiers, les cryptes de la Cathédrale...
Le Voyage à Nantes produit chaque été un événement qui met en scène ce dispositif culturel via un parcours urbain enrichi de proposition d’œuvres d’art et d’espaces de convivialité, temporaires ou définitifs dans l’espace public.

Historiquement, les liens avec les écoles, collèges, lycées ont été et sont toujours nombreux autour d’Estuaire. Les trois événements (2007, 2009 et 2012) qui ont permis l’inscription des 33 œuvres de la collection ont été l’occasion d’organiser de nombreuses offres de découverte et de pratique (visites du parcours par le Loire en bateau, mais aussi workshops lors des montages pour certaines pièces) avec des classes des communes de l’estuaire.

Depuis la création du Voyage à Nantes en 2012, l’action avec les écoles autour de cette collection a été déléguée à l’association Estuarium, acteur référent en matière de pédagogique sur le patrimoine culturel et naturel de l’estuaire.
En 2021, Le Voyage à Nantes s’engage vers une nouvelle programmation à la HAB Galerie (à raison de 2 expositions présentées par an contre une sur la période estivale auparavant) et souhaite valoriser la collection d’œuvres produites à l’occasion des événements estivaux et visibles en permanence à Nantes, le long de la ligne verte.
Ainsi, nous accueillons à l’occasion de chaque exposition de la HAB Galerie : les groupes d’écoles, de collèges et de lycées avec l’appui d’un service spécialisé dans la réservation de visite de groupes (qui bénéficie aussi aux site du Château et des Machines, sites appartenant à la même « maison »).

Sophie Laurent, conseillère DAAC nous accompagne en amont du lancement de ces offres sur l’identification de pistes pédagogiques permettant de lier les contenus de l’exposition aux axes des programmes et que nous faisons apparaitre dans un dossier dédié aux organisateurs de visites. (Merci à elle pour son aide précieuse !)

lien externe

Information sur le parcours du Voyage à Nantes (les œuvres le long de la ligne verte en centre-ville de Nantes)

lien externe

Visiter les expositions de la HAB Galerie en groupe avec un médiateur
 

lien externe

Découvrir la collection Estuaire en autonomie, avec des ressources documentaires dont le KIOSQUE (mallette pédagogique)

 

 

3. Le VAN commence à établir divers partenariats avec des établissements scolaires ? Comment ces actions sont-elles envisagées, en amont, mais aussi pendant et après les activités proposées ?
Tatzu Nishi, _Vespa boule à facettes_ - Bureaux du Voyage à Nantes - Block architectes © Philippe Piron _ LVAN (1)

Tatzu NISHI, Vespa boule à facettes
Bureaux du Voyage à Nantes - Block architectes © Philippe Piron _ LVAN

Nous fonctionnons beaucoup en réaction de différents contextes et opportunités d’échange avec les enseignants et leurs élèves, pour construire les offres et proposer des actions.
Bien sûr, l’œuvre Serpent d’Océan de HUANG Yong Ping (Estuaire à Saint-Brévin), inscrite au programme du baccalauréat fait partie de ces opportunités exceptionnelles d’engager l’échange avec les élèves !
Nous avons structuré la ressource documentaire existante sur le projet sous la forme d’un dossier disponible en ligne.
Ensuite, dans le contexte de la nouvelle programmation à la HAB Galerie : nous avons eu envie de ré-envisager les offres de médiation accessibles à la HAB Galerie pour les groupes : en augmentant le nombres de créneaux par exemple.
Enfin, nous avons saisi l’opportunité permise par l’installation d’une nouvelle œuvre de la collection Estuaire, (Le pied, le pull-over et le système digestif de Daniel Dewar et Gregory Gicquel à Saint-Nazaire) dont le montage a été achevé en janvier 2021 : pour créer un outil inspiré des différentes étapes de production du projet (le KIOSQUE ESTUAIRE). Des maquettes 3D des sculptures composant l’œuvre, associées à un plan de 2x1,7mètres permettent aux élèves d’appréhender le rapport d’échelle qu’entretient l’œuvre avec le paysage de l’avant-port. Le KIOSQUE prend la forme d’une valise à roulettes accompagnée d’un grand rouleau (refermant le plan). Il est disponible gratuitement à l’emprunt (à retrouver bientôt dans la rubrique galerie d’InSitu).



 
4. Quels sont les autres liens envisagés avec les professeurs d’arts plastiques ?
 

Nous avons accueilli dans les locaux du VAN, le groupe Les Petites Fabriques en octobre dernier : un moment pour faire connaissance et présenter le VAN et ses activités (nombreuses et toujours identifiées) auprès des enseignants, en présence de Mathilde, médiatrice au FRAC, nouveau lieu voisin de la HAB. A la suite, nous avons eu la possibilité de participer à un stage rassemblant une quarantaine d’enseignants en lycée en arts plastiques. Nous sommes bien sûr intéressés pour participer à d’autres rencontres aussi constructives, sur ce modèle !
Initié par l’Education Nationale, un projet d’édition avec le réseau Canopé est aussi lancé en cette fin d’année (2021). En s’appuyant sur l’œuvre Serpent d’océan : cette publication est envisagée au format numérique et accessible très largement. Elle a pour ambition de documenter le projet sous l’angle abordé par les programmes d’arts plastiques du lycée « Du projet à l’œuvre monumentale » et d’ouvrir le regard plus largement sur les multiples enjeux que posent les œuvres dans l’espace public. Dans l'attente de ce support, les professeur-e-s peuvent d'ores et déjà prendre contact avec moi pour recevoir le dossier pédagogique.

 


haut de page

arts plastiques - InSitu - Rectorat de l'Académie de Nantes